Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 02 mars 2016

Le voyage exploratoire : un coût ou un investissement ? 1/2

Combien  de fois avez-vous acheté une voiture sans avoir fait un essai pratique ou sans même avoir consulté la fiche technique de celle-ci ?
Avez-vous déjà déménagé dans votre pays ? Aviez-vous visité votre ville d’accueil pour y choisir votre logement et explorer le quartier ?

Lors d’un projet d’immigration ou d’expatriation au Québec, le voyage exploratoire a certainement un coût (billet d’avion, hébergement, repas, transports, …) mais avez-vous songé à bien le préparer pour transformer les dépenses en effet de levier pour votre projet professionnel et personnel ?

J-M, Mathias et Maggy ont fait ce voyage et Victor prépare actuellement le sien, voici leur retour d’expérience et leurs conseils. Nous vous présenterons leurs parcours en 2 étapes, la première sur la préparation du voyage ainsi que le séjour en lui-même. La secondesur les réalités du marché, les surprises, les ressources disponibles et les principaux conseils pour faire avancer votre projet .

À quel moment préparer le séjour et qu’elle en sera la durée ?

 « J’ai positionné ce voyage environ un mois et demi (1,5 mois) avant mon installation au Canada pour plusieurs raisons : 

  • ni trop tôt pour éviter que mon projet ne paraisse trop abstrait et lointain pour les personnes rencontrées, 
  • ni trop tard pour avoir le temps, à mon retour, de finir mes préparatifs correctement et de continuer, à distance, à approfondir les relations nouées sur place. 


À partir du moment où j’ai posé une date prévisionnelle pour mon départ au Canada, l’idée d’un voyage exploratoire s’est imposée progressivement. » Victor, détenteur d'un PVT 2015

 « Nous avons choisi la période d’octobre pour découvrir le Québec autrement que sous la neige et voir ses magnifiques couleurs d’automne et encore une fois, nous n’avons pas été déçus du paysage.» Maggy et Mathias qui avait visité Montréal en 1 jour en février 2015

 « Généralement d'une durée de deux semaines pour programmer des rendez-vous avant le séjour, de se laisser la possibilité d'un second contact, mais aussi, de prévoir des choses en dernières minutes. » J-M

La préparation du séjour

 « Nous avons pris 3 mois pour préparer ce départ et cela nous semble correct comme délai. Nous nous sommes renseignés sur les transports en commun avant notre départ et cela fut utile, nous avons pu nous déplacer avec une grande facilité sur Montréal. » Maggy et Mathias

Conseil de Maggy et Mathias « Avant de partir, relancer tous les contacts que vous avez pu créer, prendre des rendez-vous pour le début du voyage. »

  « La première action a été de réserver les billets d’avion et l’hébergement sur place afin d’être certain des dates à annoncer. 

Ensuite, j’ai pris contact avec différentes personnes sur place en essayant de diversifier les profils : des amis, des connaissances, des anciens collègues, des recruteurs, des opérationnels, des associations… L’idée était d’avoir un panel large de personnes à rencontrer et de ne pas uniquement se focaliser sur des recruteurs RH spécialisés dans son domaine de compétences. 

Enfin, j’ai aussi recherché des associations intéressantes (professionnelles ou non) ou des évènements prévus durant mon séjour pour diversifier là encore le type de rencontres prévues. » Victor

Quel est votre objectif pour ce séjour au Québec ?

« J'ai commencé par combiner des voyages sur place et un travail depuis mon lieu d'origine pour travailler sur mon projet et mes outils. J'ai eu beaucoup de chance de pouvoir faire cela. » J-M

« Mon objectif est de « prendre le pouls » du pays dans lequel je vais m’installer prochainement et de bâtir des relations avec des personnes sur place. En résumé : de la prise d’informations et de contacts. » Victor

Une fois sur place

« Pour ma part, j’ai eu un entretien dès le lendemain de notre arrivée avec une entreprise et d’autres personnes des ressources humaines. Ces rencontres furent très intéressantes et de bons conseils. J’ai beaucoup appris sur le marché, les attentes des recruteurs, … Nous avons pu créer/renforcer les contacts déjà acquis et de démontrer notre motivation.» Mathias

« Sur place, discuter avec les serveurs dans les restaurants/bars (ils seront ravis de discuter avec vous), hôtesse d’accueil des hôtels, …» Maggy

« Je pense donc que le mix idéal est le suivant : 

  • des rencontres en tête à tête dans un cadre professionnels, 
  • des salons ou colloques pour prendre de l'information et faire des rencontres, 
  • utiliser aussi le temps des repas pour vos rendez-vous
  • et aussi des moments de contacts plus informels : réseautages, soirées, etc.

Ce dernier point me semble très important car au Québec, il faut se laisser une grande latitude pour faire face aux choses nouvelles aux opportunités. » J-M

Ce que vous a apporté ce voyage

« Beaucoup de contacts et surtout des éléments de réflexions pour affiner le projet professionnel à construire. » J-M

« Le réseautage est un art complexe que j’ai tenté d’appréhender au mieux et j’ai progressivement appris que les rencontres les plus fructueuses ne sont pas forcément celles qui paraissaient les plus évidentes au départ… » Victor

Auteur : Kennedy Garceau

Depuis votre pays d’origine, nous accompagnons votre recherche d’emploi, votre compréhension des différences culturelles et votre installation au Canada

En savoir plus


Autres conseils d'experts

L’immigration est un défi, quel que soit son pays d'accueil. Vous n’avez peut-être pas eu le temps de préparer votre venue comme vous le désiriez.

Publié le : 17 octobre 2017

L’achat d’un bien se prépare minutieusement nous vous avons compilé quelques informations à prendre en compte pour ne pas se tromper.

Publié le : 09 juillet 2017

Publicité
Publicité
Publicité