Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

AGRI-connexion : une application pour aider les travailleurs agricoles

Publié le 28 juin 2021
Photo : Marc Lautenbacher, Wikimedia Commons

Grâce à AGRI-connexion, les travailleurs temporaires agricoles peuvent avoir toutes les réponses à leurs questions — ou presque — sur leur téléphone cellulaire en français, en espagnol ou en anglais. Un projet piloté par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de la production agricole, AGRIcarrières et ses partenaires, et dont la promotion a été appuyée dans le cadre de la mesure de soutien aux travailleurs étrangers temporaires touchés par la COVID-19, financée par le gouvernement du Canada et coordonnée par Immigrant Québec depuis février 2021.

« Il y a tellement de choses à savoir quand les travailleurs arrivent ici pour s’installer dans une ferme : leurs droits, leurs obligations, ou encore les ressources à leur disposition. Ce n’est pas facile pour eux de s’y retrouver sur la panoplie des sites web », explique Geneviève Lemonde, directrice générale d’AGRIcarrières. Ainsi, l’application a été conçue comme un répertoire pratique et simple à consulter, qui présente l’essentiel de l’information sur 14 thématiques, comme le logement, la météo, la prévention des accidents, ou la COVID-19.

Une application et des ballons

L’application AGRI-connexion, qui est disponible gratuitement sur l’Apple App Store et sur Google Play, facilite ainsi l’accès à cette information cruciale pour les travailleurs agricoles temporaires, qui sont autour de 14 000 à se poser en sol québécois chaque année. « Nous savons que la grande majorité d’entre eux ont un cellulaire pour rejoindre leur famille. C’est pourquoi nous avons décidé d’utiliser ce canal de diffusion », explique Geneviève Lemonde.

De plus, chaque travailleur reçoit une invitation à s’y connecter dès leur arrivée à l’aéroport, grâce à un dépliant remis par le Réseau d’aide aux travailleuses et travailleurs migrants agricoles du Québec (RATTMAQ).

Le financement octroyé au projet a aussi permis de mettre sur pied des rencontres virtuelles avec deux intervenantes, à l’horaire trois fois par semaine. Intitulés « Sortilegio », du nom d’une telenovela mexicaine, ces rendez-vous permettent aux travailleurs d’obtenir des informations sur différents sujets pratiques à leur intégration et de poser leurs questions. L’équipe d’AGRIcarrières a aussi profité de ce soutien pour bonifier le contenu de l’application, en créant une dizaine de fiches complémentaires sur des sujets comme les impôts, la confidentialité des informations de santé ou les horaires.

En plus de s’ajouter virtuellement au répertoire, ces fiches ont été imprimées, et servent de matériel pour les intervenants provenant d’organismes partenaires qui se rendent sur le terrain. En effet, une brigade est déployée dans quelque 500 établissements agricoles pour sensibiliser les travailleurs et faire la promotion des services d’AGRIcarrières. « Nous avons aussi produit 500 ballons de soccer à l’effigie de notre organisme, et qui portent aussi la mention AGRI-connexion. Un clin d’œil à ce sport si populaire dans plusieurs pays, comme le Mexique ou la Guatemala », précise Geneviève Lemonde. Une idée qui permet donc de joindre l’utile et l’agréable !

Des services multiples

D’autres organismes ont aussi bénéficié du soutien du gouvernement du Canada pour aider les travailleurs étrangers temporaires en ces temps de crise sanitaire. Par exemple, le Service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail (SOIT) a mis sur pied différentes initiatives pour briser l’isolement des travailleurs et les aider à développer leur réseau en dehors du contexte employé-employeur. Ainsi, l’organisme situé dans la Capitale-Nationale a développé une plateforme virtuelle d’information et de conseils. Ce réseau permettra aux travailleurs d’échanger avec des spécialistes, mais aussi de discuter avec des pairs. Le SOIT a aussi mis sur pied une clinique juridique facilement accessible à tous.

Le Centre d’appui aux communautés immigrantes de Bordeaux-Cartierville (CACI) a quant à lui décidé de proposer un suivi personnalisé aux travailleurs étrangers temporaires qui cognent à sa porte, en identifiant leurs besoins et en leur proposant des plans d’action individuels, avec références adaptées et accompagnement :

  • rencontres individuelles virtuelles ou en présence,
  • séances d’information de groupe sur les divers aspects liés au travail temporaire, les démarches pour obtenir un nouveau permis temporaire, la santé et la sécurité et autres.

L’organisme a aussi mis à l’horaire différentes activités pour aider les travailleurs à préserver leur santé mentale, en leur proposant des discussions sur Facebook, des activités sportives et socioculturelles, du jumelage, des ateliers de conversation en français et anglais, etc.

Québec International a aussi créé un parcours d’accompagnement personnalisé, et offre de l’aide juridique aux travailleurs et un accueil personnalisé aux familles qui arrivent à Montréal avant de s’installer ensuite dans la grande région de Québec. Pour cela, l’organisme offre des services-conseils auprès des travailleurs en situation de vulnérabilité lié à la COVID-19, offert en anglais, espagnol et portugais. Quinze webinaires sont aussi prévus pour répondre aux questions des travailleurs, de même que des consultations juridiques en immigration.

Pour sa part, la Société de développement économique de Drummondville (SDED) offrira un soutien direct aux travailleurs sur les questions relatives à leurs droits, aux ressources et aux services de santé disponibles en région. Pour cela, l’organisme prévoit notamment mettre à leur disposition des conseillers en accueil et un avocat spécialisé en immigration capable de répondre aux questions des travailleurs en espagnol, en portugais, en anglais et en français. De plus, la SDED offre un service d’accompagnement aux travailleurs qui vivent des problèmes de santé physique ou mentale liés à la pandémie. Distribution de matériel dans les fermes, organisation de webinaires certains midis ou en soirée, ligne d’appel privé s’ajoutent à cette liste.

De son côté, le Centre patronal de santé et sécurité du Québec a choisi de préparer une « trousse de prévention contre la COVID-19 », pour informer les travailleurs quant aux mesures à mettre en place pour réduire le risque de contamination dans les lieux de travail — du contenu présenté directement sur le lieu de travail, en langue espagnole. Les travailleurs pourront notamment en apprendre plus sur le régime de santé et sécurité (SST) au Québec, ainsi que sur les mesures liées à la pandémie.

Tous les participants recevront aussi une pochette résumant les consignes sanitaires en lien avec la COVID-19, leurs droits, leurs responsabilités ainsi que des affiches de rappel à épingler dans leur lieu d’hébergement. Par cette campagne de sensibilisation, le Centre patronal de santé et sécurité du Québec prévoit rejoindre autour de 2 000 travailleurs.

Pour en savoir plus : infotetquebec.com

Immigrant Québec informe toutes les personnes désireuses de s’installer au Québec sur l'immigration et la vie dans la Belle Province.
En savoir plus
Autres actualités
Dernières nouvelles de l’immigration — Octobre 2021

Revenons sur les principales annonces de ces dernières semaines, qui intéressent les personnes immigrantes au Québec.

La 13e édition du Guide Immigrer au Québec est disponible !

Le guide Immigrer au Québec est notre guide généraliste de référence, dans toutes vos démarches d’immigration, d’installation et de vie au Québec. Voici quelques-unes des nouveautés à retrouver dans sa version 2021-22, dont la sortie coïncide avec le retour du présentiel au Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec !