Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Se cultiver depuis chez soi

Publié le 24 avril 2020
culture lecture cinéma activités confinement covid

La pandémie de Covid-19 se poursuit et le temps passé à la maison peut sembler long, aux petits comme aux grands. Mais, la fermeture des lieux de socialisation, de culture et de divertissement ne signe pas nécessairement la mort de la culture. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour mêler l’utile à l’agréable ? Florilège des pistes à explorer cette fin de semaine et au-delà !

Occuper les tout petits

Pour les parents, occuper ses jeunes enfants demande, ces temps-ci, un bon effort de créativité. Ils seront sans doute reconnaissants envers le magazine Naître et Grandir, qui a référencé des dizaines de sites internet proposant : des activités physiques à faire avec les plus jeunes (jeux d’extérieur, yoga, danse, etc.), des balados et contes en ligne, des dessins et bricolages, des jeux et activités éducatives, des cours pour tous les âges, des contenus scientifiques, ou encore des films et dessins animés.

L’offre culturelle depuis votre salon

À défaut de pouvoir vous déplacer, vous pourrez aussi constater que certains établissements comme le Musée Pointe-à-Callière, le Musée national des beaux-arts du Québec ou le Metropolitan Museum of Art ont mis à disposition des collections numériques ou proposent des expériences immersives. Notre coup de cœur ? La plateforme Educart du Musée des Beaux-Arts de Montréal, qui permet la découverte de 350 œuvres.

Le monde de la musique aussi s’adapte. Le Centre National des Arts et Facebook se sont coordonnés pour soutenir financièrement les artistes qui proposent des Lives Facebook. L’agenda des performances soutenues est à découvrir ici. Certaines structures rediffusent aussi gratuitement leurs concerts, comme l’Orchestre symphonique de Montréal, par exemple, dont les rediffusions se déroulent tous les lundis, mercredis et vendredisDe son côté, The Metropolitan Opera a lancé les Nightly Met Opera Streams et diffuse chaque soir des opéras gratuits. En France, l’Opéra de Paris s’y met aussi, proposant des contenus innovants, comme un ballet, une chorale, ou même un concert de l’orchestre symphonique en vision-conférence. Chaque lundi, à 19 h 30 (heure française), l’opéra met aussi en ligne l’une de ses représentations. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir gratuitement les ballets et opéras les plus mythiques.

Envie d’une expérience plus contemporaine ? Tournez-vous vers la Société des Arts technologiques qui propose des évènements virtuels comme Transmission, le samedi 18 avril prochain, durant lesquels des DJs joueront en live depuis leur salon, via la plateforme Switch.

Côté théâtre, tenez-vous à l’affut de la programmation d’Ici Première, qui a l’air décidé à vous faire aimer le radiothéâtre. Plusieurs théâtres, comme la Bordée, essayent également de mettre en place de type de service.

Cinéma

Pour ceux qui auraient « terminé Netflix », sachez que plus de 4 000 titres sont accessibles gratuitement sur le site l’Office national du film du Canada, dont des nouveautés. ICI Tou.tv a également mis en place un volet gratuit sur sa plateforme, offrant notamment des séries habituellement payantes.

Les festivals de cinéma ont aussi dû revoir leur offre, et beaucoup, comme Vues d’Afrique, ont pris le parti de mettre les films présentés en ligne pendant toute la durée de l’évènement.

Se (re)mettre à la lecture

La distanciation sociale semble aussi être le moment idéal pour se remettre à la lecture. Ça tombe bien, si les bibliothèques sont fermées, mais il est toujours possible d’accéder à leurs collections numériques et aux 850 000 livres en ligne de Prêt numérique. Ces services sont réservés aux abonnés des bibliothèques. Exceptionnellement, certaines bibliothèques du Québec, comme la BAnQ, proposent un formulaire pour s’abonner temporairement en ligne, jusqu’à réouverture. Les usagers dont l’abonnement arrive à expiration verront aussi leur abonnement prolongé.

Pas inspirés par un livre en particulier ? Pas de problème. Le magazine Urbania s’est associé avec la chaîne Arte et la chaîne YouTube Le Mock pour lancer un club de lecture : le Arte book club. Au programme, lecture d’extraits, analyse et discussions autour de l’ouvrage. Ça se passe sur la chaîne YouTube d’Arte.

Pas d’âge pour apprendre

Envie de profiter de cette période pour réveiller encore davantage vos neurones ? Comptez sur les universités de la Ivy League (Brown, Harvard, Cornell, Princeton, Dartmouth, Yale, Columbia et l’université de Pennsylvanie), qui ont rendu accessibles plus de 450 cours en ligne, et ce dans tous les domaines, ou presque.

Plus localement, ce peut être l’occasion de découvrir ou redécouvrir le travail considérable de l’Upop, l’Université populaire de Montréal qui d’habitude, organise des cycles de cours gratuits, donnés directement dans les bars. Puisque ceux-ci sont fermés, l’Upop a décidé de proposer les 3 séances restantes du cours « Notre cerveau à tous les niveaux » directement en ligne, via la plateforme Zoom, les mercredis 22 avril, 20 mai et 17 juin. La prochaine séance s’intitule « Cerveau et corps ne font qu’un : origine et fonction des émotions ».

De manière générale, continuer à suivre l’actualité de vos écoles, salles de sport et centres culturels locaux, qui se démènent pour continuer à vous proposer des activités en tout genre.

Auteur : Camille Teste
Diplômée de Sciences Po Paris, Camille travaille comme journaliste depuis quatre ans, en presse écrite et à la télévision. Passionnée par les voyages et par l'actualité internationale, Camille a travaillé au Liban, au Royaume Uni, en France et au Maroc avant de s'installer à Montréal.
Autres actualités
Dernières nouvelles de l’immigration - 27 août 2020

Revenons sur les principales annonces qui intéressent l’immigration et les personnes immigrantes au Québec.

Au programme du premier Salon virtuel « Étudier au Québec »

Aperçu de ce qui vous attend au Salon virtuel « Étudier au Québec », les 23 et 24 septembre 2020 !