Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Dernières nouvelles de l’immigration — Janvier 2022

Publié le 07 janvier 2022

Le mois de décembre 2021 a bien sûr été marqué par l’explosion de cas de COVID-19, après l’arrivée du très contagieux variant Omicron, qui a amené le gouvernement fédéral à resserrer à nouveau les conditions d’entrée au Canada.

Ce mois-ci, les nouvelles concernent :

  • L’évolution des conditions d’entrée au Canada pour les voyageurs
  • L’attente de leur citoyenneté par près de 200 000 résidents permanents
  • L’extradition d’un fraudeur en immigration vers le Canada
  • L’entrée en vigueur des assouplissements du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET)
  • Le lancement de l’Opération main-d’œuvre et de l’investissement de 3,9 milliards
  • Davantage de professions de niveau D admissibles au traitement accéléré
  • Le premier bilan du rapport du Groupe d’action contre le racisme
  • 130 M$ sur 2 ans pour la reconnaissance des compétences
  • Le lancement du prix Ulrick-Chérubin récompensant le soutien à l’intégration d’une personne immigrante
  • La journée internationale des personnes immigrantes le 18 décembre

Les conditions d’entrée au Canada évoluent

Avec la propagation fulgurante du variant Omicron, de nombreux changements ont eu lieu en décembre, dont en voici les dernières mises à jour :

  • Le 15 décembre 2021, le gouvernement fédéral déconseillait à la population tout voyage non essentiel à l’extérieur du pays, et ce, jusqu’au 15 janvier au moins.
  • Depuis le 18 décembre 2021, les restrictions sont levées pour les voyageurs du Botswana, d’Égypte, d’Eswatini, du Lesotho, du Malawi, du Mozambique, de Namibie, du Nigéria, d’Afrique du Sud et du Zimbabwe.
  • Depuis le 21 décembre 2021, les Canadiens doivent réaliser un test de dépistage (de moins de 72 heures) avant d’entrer sur le territoire. Même pour les courts séjours de moins de 72 heures.
  • Les tests à l’arrivée au Canada sont toujours aléatoires et obligatoires pour les personnes complètement vaccinées.
  • Les vaccins Sinpharm, Sinovac et COVAXIN sont approuvés par le gouvernement canadien depuis le 30 novembre 2021.
  • Dès le 15 janvier 2022, les détenteurs d’un permis de travail valide et d’un permis d’études devront être entièrement vaccinés pour entrer au Canada. Seules certaines catégories pourraient être exemptées de cette mesure. Ce sont par exemple les travailleurs du secteur agricole et agroalimentaire, les personnes venant pour raisons humanitaires, les nouveaux résidents permanents et les réfugiés.

Pour accéder au communiqué de l’Agence de la santé publique

Pour accéder à notre article sur la question

Démarches d'immigration

Près de 200 000 résidents permanents en attente de leur citoyenneté

Comme le révèle cet article de Romain Schué pour Radio-Canada, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) accumule du retard dans le traitement des demandes de citoyenneté. 166 000 personnes attendent de passer l’examen de citoyenneté et 78 000 autres l’ont déjà passé et attendent leur convocation pour le serment. Certaines personnes attendent depuis bientôt trois ans. Sur le site d’IRCC, un délai de 12 mois est indiqué.

Pour accéder à l’article de Radio-Canada

Un fraudeur en immigration extradé vers le Canada

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) annonçaient le 15 décembre 2021 avoir extradé Faizul Islam de Los Angeles, en Californie, vers le Canada en octobre 2021. M. Islam aurait arnaqué de nombreuses personnes sur des démarches d’immigration et de citoyenneté dans la région du Grand Toronto.

Cette arrestation, ainsi que celle de deux autres de ses partenaires intervient après une enquête de cinq ans.

Pour recourir aux services d’un consultant, il faut vérifier s’il appartient bien au Collège des consultants en immigration.

Si vous êtes témoin ou victime d’une fraude à l’immigration, il faut la signaler au 1-888-502-9060.

Pour accéder au communiqué de l’ASFC

Emploi et travail

Entrée en vigueur d’un des assouplissements du Programme des travailleurs étrangers temporaires

Un des assouplissements du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) annoncés lors de l’Accord Québec-Ottawa en août dernier est entré en vigueur le 6 décembre 2021. Il s’agit de celui qui permet aux professions de catégories C et D le traitement simplifié pour obtenir un permis de travail.

Quant aux autres assouplissements, les modalités d’application sont encore en discussion.

Pour accéder à notre article sur l’accord

Pour accéder au communiqué du MTESS

Lancement de l’Opération main-d’œuvre et de l’investissement de 3,9 milliards

Le 30 novembre 2021, le premier ministre François Legault annonçait l’investissement de 3,9 milliards de dollars pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre avec l’Opération main-d’œuvre.

80 mesures seront présentées, elles concernent les secteurs essentiels de la santé, des services sociaux et de l’éducation, mais aussi des technologies de l’information, du génie et de la construction.

  • Dans ces trois derniers secteurs, ce sont 110 000 personnes supplémentaires qui seront embauchées
  • Dans les services publics essentiels, 60 000 travailleurs supplémentaires seront intégrés
  • Le 13 décembre, Québec précisait déjà l’investissement de 151 M$ pour les technologies de l’information. Pour accéder au communiqué du MTESS.
  • En enseignement supérieur, des bourses seront mises en place pour inciter les étudiants dans les voies en pénurie de main-d’œuvre. Des bourses de 9 000 $ CAN à 20 000 $ CAN pour des programmes complets seront disponibles pour des professions spécifiques (éducateur en service de garde, ingénieurs, enseignants, programmeurs, etc.).

Pour accéder au communiqué du Cabinet du premier ministre

Des professions de niveau D admissibles au traitement accéléré

À la suite de l’entente conclue entre Québec et Ottawa le 6 août 2021, plus de professions sont désormais admissibles au traitement accéléré pour le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET).

Depuis le 6 décembre 2021, des professions de niveau D dans la Classification nationale des professions (CNP) sont désormais admissibles. Les employeurs n’ont plus à démontrer des efforts de recrutement pour embaucher un travailleur étranger. Cela concerne par exemple les caissiers, les préposés à l’entretien ménager, différents types de manœuvres (métallurgie, bois, transformation alimentaire, etc.), mais aussi de postes en restauration comme les serveurs ou les aides de cuisine.

Cette exemption est en vigueur jusqu’au 31 décembre 2024.

Pour accéder à la page d’Emploi et Développement social Canada

Intégration

Premier bilan du rapport du Groupe d’action contre le racisme

Presque un an après la sortie du rapport du Groupe d’action contre le racisme sur Le racisme au Québec : tolérance zéro, le gouvernement présente ses résultats.

Le rapport contenait 25 recommandations d’action. Le gouvernement annonce avoir amorcé des mesures pour 13 d’entre elles. Quant à celles concernant les populations autochtones, elles font aussi partie des actions mises en place pour répondre au rapport de la commission Viens, soit la commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec, et seraient aussi en chantier.

Parmi les mesures réalisées ou en cours, on compte la création du ministère responsable de la Lutte contre le racisme, l’interdiction des interpellations policières aléatoires, des formations sur les discriminations pour les forces de l’ordre, la reconnaissance des compétences, plus de place aux minorités visibles.

Il reste quatre ans au gouvernement pour mettre en œuvre toutes les recommandations.

Pour accéder au communiqué du ministre responsable de la lutte contre le racisme

130 M$ sur 2 ans pour la reconnaissance des compétences

130 millions de dollars sur deux ans seront versés pour améliorer la reconnaissance des compétences des personnes immigrantes. C’est ce qu’a annoncé le 7 décembre 2021 Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, afin de poursuivre les efforts provinciaux d’accueil et d’intégration.

Cette somme sera allouée à 6 grandes mesures :

Pour accéder au communiqué du MTESS

Inauguration du prix Ulrick-Chérubin récompensant le soutien à l’intégration d’une personne immigrante

Alors que la province mise toujours plus sur le renforcement de l’écosystème d’acteurs de l’immigration, le gouvernement vient de lancer le prix Ulrick-Chérubin. Il récompense les actions d’un organisme et d’une municipalité pour intégrer une personne immigrante.

Le nom du prix est donné en honneur de M. Chérubin, haïtien d’origine, enseignant devenu l’un des premiers maires noirs du Québec à Amos.

Vous avez jusqu’au 25 mars pour déposer votre candidature

Pour accéder au communiqué du MTESS

18 décembre, journée internationale des personnes immigrantes

À l’occasion de la journée internationale des migrants, le ministre fédéral de l’Immigration Sean Fraser rappelle que les personnes immigrantes subissent largement les conséquences de la pandémie, mais qu’ils contribuent énormément à l’économie canadienne.

Pour accéder au communiqué d’IRCC

Auteur : Marine Caleb
Journaliste indépendante, Marine est aussi cofondatrice du podcast Voix libres, de la Revue L’Esprit libre. Son parcours l’a amenée à travailler en France, au Liban, mais aussi en Israël/Palestine. Passionnée par l’Afrique, le Moyen-Orient et par les questions liées aux migrations et aux minorités.
Autres actualités
Un accompagnement personnalisé des travailleurs étrangers temporaires

Offrir un accompagnement personnalisé et cibler certaines catégories particulières d’employés : voici deux façons de soutenir les travailleurs étrangers temporaires et de protéger leurs droits.

Soutenir les travailleurs étrangers tout au long de leur séjour au Québec

Depuis le printemps dernier, plusieurs organismes ont mis en place des mesures d'aide aux travailleurs temporaires, de leurs premiers pas en sol québécois jusqu’à leur départ.