Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Dernières nouvelles de l’immigration — Février 2021

Publié le 26 février 2021
nouvelles immigration québec canada études travail installation

Nous vous proposons régulièrement un tour d’horizon des nouveautés en matière d’immigration. En janvier et février, Ottawa prépare le terrain post-COVID pour attirer les travailleurs et les jeunes du monde entier. Quant au Québec, il poursuit son recrutement à l’étranger pour répondre à ses besoins de main-d’œuvre, qui demeurent importants en dépit de la crise. 

En cette fin février 2021, les nouvelles concernent ainsi : 

  • Les résultats positifs de Journées Québec virtuelles ;
  • Le rétablissement de la sélection temporaire pour études au profit des 10 établissements québécois précédemment soupçonnés de pratiques douteuses ;
  • Un guide des procédures d’immigration par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) ;
  • La clôture de l’appel à projets dans le cadre du Programme d’appui aux collectivités (PAC) pour la régionalisation de l’immigration ;
  • La prolongation des permis postdiplôme par le gouvernement fédéral ;
  • Les ententes de mobilité entre le Canada et l’Italie, l’Ukraine et Hong Kong ;
  • La reprise d’activités d’IRCC, qui a communiqué le nombre record d’invitations par Entrée Express et rend disponibles les délais de traitement.

Les bons résultats des Journées Québec virtuelles

Le 13 janvier, le MIFI a rendu publics les résultats des Journées Québec, tenues au cours de l’automne 2020. Après avoir été interrompues par la pandémie, ces populaires journées de recrutement à l’international ont finalement pu reprendre de façon virtuelle.

Comme toujours, l’idée était de recruter des travailleurs étrangers qualifiés dans les secteurs manufacturier, des Technologies de l’information et de la communication, de la santé, de la transformation alimentaire, des transports et des jeux vidéo. 

Au total, ces journées Québec ont attiré 47 000 candidats et 77 entreprises et employeurs québécois. 1 208 postes ont été pourvus. 

D’autres événements Journées Québec ont eu lieu au début de l’année et sont d’ores et déjà programmés jusqu’en juin 2021.

Pour accéder au communiqué du MIFI

Pour accéder au calendrier des Journées Québec

Reprise de la sélection permanente pour les établissements soupçonnés de pratiques douteuses en décembre 2020

Les étudiants peuvent désormais reprendre leurs démarches de sélection permanente pour intégrer les 10 établissements d’enseignement postsecondaires qui avaient été mis à l’arrêt en décembre dernier.

Le 30 décembre, Québec avait suspendu la sélection temporaire pour études de toutes les demandes présentées dans 10 établissements d’enseignement désignés, soupçonnés de pratiques douteuses.

La majorité des établissements concernés sont des collèges privés, sauf pour le Cégep de la Gaspésie et des Îles. C’est ce dernier qui a saisi la Cour supérieure pour rétablir la sélection des étudiants admis par ces établissements. Les enquêtes se poursuivent, mais le gouvernement a dû reprendre le traitement des demandes de sélection temporaire.

Pour accéder à l’annonce du MIFI

Un nouveau guide des procédures d’immigration du MIFI

Le MIFI a mis en ligne un Guide des procédures d’immigration, destiné d’abord au personnel du ministère, mais qui pourra aussi être utile aux candidats à l’immigration.

Ce document, qui sera mis à jour régulièrement, se destine à servir de base de référence lors d’une demande. Il contient le cadre légal et précise tous les documents nécessaires à chaque situation, les conditions d’octroi, les droits exigibles, etc. Cependant, il n’est pas encore complet et certains chapitres annoncés ne sont pas encore disponibles. 

Pour accéder au guide

Appels à candidatures pour le Programme d’appui aux collectivités (PAC)

Un premier appel à candidatures pour le PAC s’est achevé le 22 février 2021. Il avait été lancé en octobre 2020. 68 projets ont depuis été choisis pour le Volet I du programme. Ils seront mis en place par 76 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC). Ces dernières recevront 7,08 millions de dollars pour attirer et intégrer les personnes immigrantes. 

Le Volet II a commencé le 22 février 2021. Ce seront plus de 8 millions de dollars qui seront octroyés aux organismes à but non lucratif (OBNL) et aux coopératives. Ces derniers sont appelés à présenter leurs projets, qu’ils soient locaux ou à portée plus large. Ces projets devront être en harmonie avec les actions municipales. 

Le PAC s’inscrit dans le travail gouvernemental pour œuvrer à l’attraction et l’intégration des personnes immigrantes sur tout le territoire québécois. Parmi les mesures mises en place, l’installation de 72 points de service, ainsi que le positionnement d’agents d’aide aux personnes immigrantes et aux entreprises partout au Québec. Le but est de favoriser la relance économique, mais aussi la participation, en français, des nouveaux arrivants aux collectivités. 

Pour accéder au communiqué

Pour en savoir plus sur le PAC

Prolongation des permis de travail postdiplôme

Les anciens étudiants étrangers qui possèdent ou possédaient un permis de travail postdiplôme (PTPD) peuvent demander un nouveau permis de travail ouvert de 18 mois.

Cela concerne les diplômés :

  • dont le PTPD a expiré le 30 janvier 2021 ou avant. Ils devront demander un rétablissement de statut, ou
  • dont le permis sera expiré dans les 4 mois suivant la demande de permis ;
  • qui vivent encore au Canada.

Les diplômés ont du 27 janvier au 27 juillet pour demander cette prolongation.

Cette mesure a été annoncée comme un effort supplémentaire pour « soutenir les étudiants étrangers en cette période difficile ». En effet, au-delà des conséquences directes de la crise sanitaire sur le marché de l’emploi, les délais de traitement des demandes de permis temporaires sont encore longs. Le ministère en a profité pour rappeler l’apport économique conséquent des étudiants étrangers au pays : ils rapporteraient 21 milliards de dollars par an, selon IRCC.

Cet assouplissement risque d’être élargi dans les prochaines semaines.

Pour accéder au communiqué d’IRCC

Plus de mobilité pour les jeunes d’Italie

Le 11 décembre 2020, IRCC annonçait la signature d’un accord avec l’Italie. Les jeunes résidents italiens pourront bénéficier du Programme Expérience internationale Canada (EIC). Ils pourront venir au Canada pendant 12 mois pour voyager et travailler. Il est possible de bénéficier deux fois de ce programme. 

Pour être admissible, il faut avoir entre 18 et 35 ans. Trois catégories sont disponibles : Vacances-travail pour travailler ou non n’importe où, Stage coop international pour acquérir une expérience de travail dans son domaine d’études avec une entreprise, Jeunes professionnels pour obtenir un permis de travail fermé avec une entreprise. 

Bien que cet accord ait été signé, il n’est toujours pas appliqué. Sans oublier que le Canada possède encore de nombreuses restrictions aux frontières en raison de la crise sanitaire. Pour entrer sur le territoire, et d’ici à ce que ces restrictions changent, il faudra que les participants aient une offre d’emploi.

Pour accéder au communiqué d’IRCC

Une nouvelle entente de mobilité avec l’Ukraine

Une équipe de travail a été mise en place le 27 janvier pour favoriser la mobilité des Ukrainiens au Canada. Il sera question d’aider la mobilité des jeunes, de favoriser l’immigration économique et d’attirer les travailleurs ukrainiens.

Les nouvelles mesures seront effectives quand les restrictions liées à la crise sanitaire seront levées. 

Pour accéder au communiqué d’IRCC

Des programmes d’accès à la résidence permanente et temporaire pour les Hongkongais

Cela avait été annoncé en novembre 2020. Depuis le 8 février, les résidents de Hong Kong peuvent demander un permis de travail ouvert d’une durée maximale de 3 ans. Il faut avoir étudié dans un établissement postsecondaire pendant au moins 2 ans. Le diplôme doit avoir été obtenu dans les 5 dernières années précédant la demande. En l’absence de diplôme, il faut avoir un titre de compétence étranger équivalent. 

Concernant les demandes présentées à l’étranger : étant donné les restrictions en vigueur à l’entrée au Canada, il faut avoir une offre d’emploi ou une exemption de voyage pour entrer sur le territoire.

Deux programmes d’accès simplifié à la résidence permanente seront annoncés plus tard dans l’année : le premier aux Hongkongais possédant 1 an d’expérience canadienne, un diplôme suffisant et dont les compétences linguistiques sont suffisantes. Le deuxième sera destiné aux diplômés d’un programme postsecondaire.

Pour accéder au communiqué d’IRCC

IRCC accélère la reprise de ses activités

Le nombre d’invitations envoyées par le biais d’Entrée Express a explosé. Le 13 février 2021, ce sont ainsi 27 332 invitations qui ont été envoyées par le biais de ce programme. 

Bien qu’il s’agisse d’un programme destiné aux provinces canadiennes autres que le Québec, ces chiffres sont un signe de plus qu’Ottawa est déterminé à accueillir plus d’immigrés. De quoi donner de l’espoir quant à une possible accélération du traitement des demandes. 

Pour accéder aux chiffres

Dans la même lignée, IRCC permet désormais aux candidats à la citoyenneté et à l’immigration permanente et temporaire de savoir où en est leur demande. Chacun peut désormais connaître l’état de sa demande, mais aussi les délais de traitement pendant la pandémie. Depuis le début de la pandémie en mars 2020, les candidats avaient en effet peu d’informations à ce sujet. 

Selon son profil et sa demande, il est possible de connaître ce qui continue d’être reçu et traité, mais aussi sur ce qui continue à être impossible à prévoir ou préciser. 

Pour accéder à l’outil

 

Auteur : Marine Caleb
Journaliste indépendante, Marine est aussi cofondatrice du podcast Voix libres, de la Revue L’Esprit libre. Son parcours l’a amenée à travailler en France, au Liban, mais aussi en Israël/Palestine. Passionnée par l’Afrique, le Moyen-Orient et par les questions liées aux migrations et aux minorités.
Autres actualités
Du concret pour soutenir les travailleurs étrangers temporaires

Deux premiers projets ont reçu un financement en vertu de la. nouvelle mesure de en soutien aux travailleurs étrangers temporaires touchés par la COVID-19.

Questions autour de la nouvelle voie accélérée vers la résidence permanente

L'ouverture d'une voie accélérée pour 90 000 candidats à la résidence permanente a fait couler beaucoup d'encre au Québec, qui ne fait pourtant pas partie du programme. Explication.