Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Deux films québécois en compétition aux Oscar

Publié le 13 février 2013

Deux films québécois aux Oscar 2013

Deux films québécois, un long et un court métrage, seront en compétition lors de la 85ème cérémonie des Oscar qui se tiendra le 24 février prochain à Los Angeles.

Le film Rebelle de Kim Nguyen en compétition

Après Incendies de Denis Villeneuve en compétition en 2011 et Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau en 2012, c’est la troisième année de suite que le Québec sera représenté aux Oscar. Candidat en lice pour une statuette dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère, le long métrage Rebelle (connu ailleurs dans le monde sous le titre de War witch) du réalisateur Kim Nguyen sera notamment en compétition avec le film Amour du réalisateur autrichien Michael Haneke. Le film, qui est le quatrième long métrage de Kim Nguyen, a déjà valu à la Congolaise Rachel Mwanza, qui interprète l'héroïne, l'Ours d'argent de la meilleure actrice à Berlin. Résumé du film Rebelle : Komona, jeune fille, raconte à l’enfant qui grandit dans son ventre l’histoire de sa vie quand elle a dû faire la guerre dans l’armée des guerriers rebelles d’un pays d’Afrique Centrale. Le seul qui l’aide et l’écoute est Le Magicien, un garçon de 15 ans qui veut l’épouser. Au fil des mois passés ensemble, Komona et Le Magicien tombent amoureux et s’évadent pour vivre leur amour et trouver la voie de la résilience. Rebelle est une fable sur l’Afrique subsaharienne du 21ème siècle, une histoire d’amour entre deux jeunes âmes prises au milieu d’un monde de violence, de beauté et de magie.

Le Québec également représenté dans la catégorie des courts métrages

Le réalisateur Kim Nguyen ne sera pas le seul québécois à l’honneur lors de cette cérémonie car le film Henry de Yan England a également été sélectionné dans la catégorie du meilleur court métrage. Pour rappel, le seul film québécois à avoir remporté la prestigieuse statuette est Les invasions barbares de Denys Arcand en 2004. Si vous souhaitez en savoir plus sur le cinéma québécois, nous vous invitons à découvrir notre rubrique Culture.
Auteur : Maël Cormier
Autres actualités
Comment les établissements d’enseignement supérieur font face au manque d’étudiants étrangers du fait de la pandémie

La pandémie pousse l'enseignement supérieur à revoir sa stratégie vis-à-vis des étudiants étrangers.

Le Hirak vu par les Algériens du Québec

L’identité des Algériens du Québec est indissociable du contexte sociopolitique de leur pays.Pour eux, il y a un avant et un après-Hirak.