Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Devenir travailleur autonome

Publié le 19 juin 2016
Rien de plus facile ! Vous rejoindrez les près de 15 % de la population ayant choisi ce statut. Et chez les moins de 34 ans, les travailleurs autonomes représentent le segment du marché du travail qui croît le plus rapidement. Votre entreprise peut porter votre nom ou un nom distinct. Dans ce cas, vous devrez l’enregistrer, pour un peu plus d’une trentaine de dollars, au Registraire des entreprises. Et si vous prévoyez de dépasser le chiffre d’affaires de 30 000 $ CAN, vous devrez vous inscrire aux fichiers de la TPS et TVQ. Ensuite, à vous de jouer et de vendre vos services ou vos produits ! Pour en savoir plus sur les obligations administratives et fiscales : www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/travailleur_autonome/ Sous certaines conditions, vous pourriez peut être bénéficier de la mesure Soutien au travail autonome qui permet de toucher une allocation salariale de base sur un maximum de 52 semaines. Pour en savoir plus : www.emploiquebec.gouv.qc.ca/citoyens/demarrer-son-entreprise/soutien-au-travail-autonome/ Retrouvez la suite de l'article en téléchargeant gratuitement le dossier "Démarrer une entreprise au Québec".
Autres actualités
Ce que vous devez savoir sur ArriveCAN, l’application pour les voyageurs qui entrent au Canada

Depuis son entrée en vigueur et jusqu'aux dernières mises à jour réglementaires, l'application ArriveCAN a été utilisée par plus d’un million de voyageurs. Voici ce que vous devez savoir à son sujet si vous prévoyez d'arriver en sol canadien.

Du concret pour soutenir les travailleurs étrangers temporaires

Deux premiers projets ont reçu un financement en vertu de la. nouvelle mesure de en soutien aux travailleurs étrangers temporaires touchés par la COVID-19.