Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Exposition 100 ans d'histoires - Raconte-moi Parc-Extension

Publié le 24 juin 2011

Connaissez-vous le quartier de Parc-Extension ? Un quartier dans le nord de l'île de Montréal ou s'entrecroisent plus de 75 communautés contribuant à en faire un des quartiers les plus multi-ethniques de la ville. On adore y aller pour les épiceries, les boutiques, les restaurants du monde entier : dépaysement garanti !

Quartier annexé à Montréal en 1910, Parc-Extension est depuis longtemps une terre d'accueil pour les immigrants : autrefois, des immigrants d'Europe de l'Est, des Juifs, des Italiens, puis dans les années 1960, des Grecs ; aujourd'hui, des personnes originaires d'Asie du Sud-Est, des Antilles et du Moyen-Orient. Près de 70 % des habitants de Parc Extension sont nées hors du Canada !

L'exposition, qui se tient dans la Mairie de l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, a été conçue par le Centre d'histoire de Montréal. Elle retrace l'évolution du quartier où photographies d'aujourd'hui et d'hier et témoignages audiovisuels permettent aux visiteurs de découvrir le parcours personnel d'habitants du quartier et de commerçants. Une belle promenade pour cet été !

Informations pratiques Du 23 juin au 12 décembre 2011 Du lundi au vendredi : 8h-17h, sauf le jeudi jusqu'à 19h Les fins de semaine du 2-3 juillet et du 1er - 2 octobre : de 10h à 17h Mairie de l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension 405, avenue Ogilvy, angle rue Hutchison, Montréal

Liens utiles

Ville de Montréal

Centre d'histoire de Montréal

Société d'histoire de Parc-Extension : www.histoireparcextension.org/index

Auteur :
Autres actualités
Dernières nouvelles de l’immigration — Août 2021

Revenons sur les principales annonces de ces dernières semaines, qui intéressent les personnes immigrantes au Québec.

AGRI-connexion : une application pour aider les travailleurs agricoles

Un aperçu des derniers projets à avoir bénéficié de la mesure de soutien aux travailleurs étrangers temporaires touchés par la COVID-19.