Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Immigration Québec : Plan de l'immigration du Québec pour l'année 2015

Publié le 11 novembre 2014

Immigration Québec : Plan de l'immigration du Québec pour l'année 2015

La ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Mme Kathleen Weil, a déposé le 30 octobre dernier le Plan d’immigration du Québec pour l’année 2015 à l’Assemblée nationale.

Admettre entre 48 500 et 51 500 personnes immigrantes en 2015

L’objectif du gouvernement québécois est d’admettre entre 48 500 et 51 500 personnes immigrantes en 2015 soir un nombre légèrement inférieur que pour l'année 2014 (entre 49 500 et 52 500), dont au moins 65 % d’immigrants de la catégorie économique. Ce plan marque la fin de la plurification pluriannuelle 2012-2015 établie par le gouvernement précédent. Issu d'une consultation publique, « la population avait alors fortement appuyé une sélection de personnes jeunes, qualifiées, dont les compétences répondent aux besoins du marché du travail, qui connaissent le français et qui proviennent des quatre coins du monde » a souligné Mme Weil. Les objectifs d'admission par catégorie d'immigration se répartissent de la manière suivante : - Immigration économique : de 31 500 à 33 500 personnes (pour 2014 les prévisions sont de 32 800 à 34 600), - Regroupement familial : de 11 800 à 12 200 personnes (pour 2014 les prévisions sont de 11 800 à 12 500), - Réfugiés et personnes en situation semblable : de 4700 à 5300 personnes (prévisions identiques en 2014), - Autres immigrants : entre 400 et 500 personnes (de 600 à 700 pour les prévisions de 2014).

Vers une nouvelle loi sur l'immigration

La ministre a également indiqué que pour maintenir un système d’immigration efficace et performant, elle souhaite revoir prochainement l’énoncé de politique en matière d’immigration, instauré il y a plus de 20 ans. Elle prévoit de consulter la population du Québec pour établir les orientations et les niveaux d’immigration pour la prochaine planification pluriannuelle.

Mme Weil a souligné que « le Québec est une société en évolution et l’immigration doit refléter ces changements. Nous travaillons avec ardeur sur la scène internationale pour attirer chez nous les meilleurs talents et nous devrons bientôt déterminer les choix futurs pour le Québec en matière d’immigration. »

 
Autres actualités
Comment les établissements d’enseignement supérieur font face au manque d’étudiants étrangers du fait de la pandémie

La pandémie pousse l'enseignement supérieur à revoir sa stratégie vis-à-vis des étudiants étrangers.

Le Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec sera aussi accessible en mode virtuel !

Pour la première fois depuis sa création en 2012, le SIIQ sera accessible par tous, où que vous soyez dans le monde - et toujours gratuitement.