Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

La durée des PVT passe de 12 mois à 24 mois !

Publié le 13 mars 2013

Un accord de mobilité ratifié entre la France et le Canada

La nouvelle est tombée aujourd'hui : l'accord de mobilité des jeunes entre la France et le Canada vient d'être ratifié. Lors de la conférence de presse du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault et le Premier ministre canadien Stephen Harper, les nouveautés ont été dévoilées. Sur le communiqué de presse publié sur le site du Premier ministre Stephen Harper, on peut lire ceci : " En vertu du nouvel accord, les jeunes du Canada et de la France pourront voyager et travailler dans l’autre pays durant une période pouvant atteindre 24 mois, sauf dans le cas de ceux qui participent à l’initiative dans la catégorie stage international coop et qui, pour leur part, peuvent ajouter jusqu’à 12 mois à leur séjour. De plus, le nouvel accord prévoit un processus de demande simplifié pour les jeunes Canadiens qui souhaitent se rendre en France." Le site PVTistes.net s'est empressé de demander à Valérie Fourneyron, la ministre française des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, qui était présente à la signature, si cet accord concernait bien les PVT. Et elle a confirmé dans son message sur Twitter : "@pvtistes Oui je vous confirme que l'accord mobilité avec le Canada fait bien passer la durée de base des PVT de 12 à 24 mois."

Un accord qui devrait entrer en vigueur dès 2013

Quand est-ce que la mesure entrera en vigueur ? D'après le communiqué : " Le nouvel Accord sur la mobilité des jeunes conclu avec la France entrera en vigueur lorsque les deux pays auront terminé leurs processus de ratification respectifs, vraisemblablement en 2013." Que des bonnes nouvelles en perspectives pour les futurs PVTistes qui voudront profiter plus encore de leur séjour au Canada, y travailler... et peut-être s'y établir durablement en attendant la résidence permanente !
Auteur :
Autres actualités
Comment les établissements d’enseignement supérieur font face au manque d’étudiants étrangers du fait de la pandémie

La pandémie pousse l'enseignement supérieur à revoir sa stratégie vis-à-vis des étudiants étrangers.

Rentrée au Québec par temps de Covid-19 : ce qu'il faut savoir

La période de la rentrée apporte toujours son lot de nouveautés. Mais cette année, la Covid-19 rend la situation inédite, notamment pour les parents déjà éprouvés par des mois de confinement et de précautions..