Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

La loi et les enfants

Publié le 06 mars 2017

La loi et les enfants

La protection de la jeunesse

Les enfants de moins de 18 ans vivant en territoire québécois sont protégés par les Chartes des droits québécoise et canadienne, la Convention relative aux droits de l’enfant, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents et la Loi sur la protection de la jeunesse. Cette dernière est appliquée par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), un organisme gouvernemental. « S’il est retenu, le signalement anonyme fera l’objet d’une enquête afin de constater si les faits sont avérés », souligne Me Anne Thibault, avocate pratiquant en droit de la jeunesse. Si certains craignent l’intrusion de la DPJ, il faut savoir que tout un système est mis en place pour travailler avec les parents dans les cas qui le requièrent.

Et la correction physique?

La fessée n’est pas interdite même si globalement les Québécois la réprouvent. Selon la loi, une méthode éducative sera considérée déraisonnable au regard de certains critères dont la nature et la gravité de l’acte, la fréquence et les circonstances, l’âge et les caractéristiques de l’enfant et la volonté d’y mettre fin. Lire la suite de l'article en téléchargeant gratuitement le dossier « Élever ses enfants au Québec »
Auteur : Takwa Souissi
Tacha Souissi est juriste de formation, journaliste de passion et maman de vocation. Elle s'intéresse particulièrement aux enjeux entourant les immigrants de deuxième génération et la famille, et dans cette optique a cofondé le blogue Olive+Érable. Parallèlement, elle contribue à plusieurs publications, dont la Gazette des Femmes, Planète F, Wixx Mag et Le Devoir.
Autres actualités
Salon de l’immigration : retour en présentiel pour sa 10e édition !

Le plus grand rendez-vous au Canada pour les personnes immigrantes fête ses 10 ans de la plus belle des manières. Le Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec vous donne rendez-vous les 21 et 22 septembre 2021 au Palais des congrès de Montréal pour une édition exceptionnelle, entièrement tournée vers la reprise.

Une année record

Cette année, ce sont 268 exposants de toutes les régions du Québec qui seront présents pour vous accueillir et répondre à toutes vos questions en matière d’installation, d’emploi, d’études et de formations, d’entrepreneuriat ou de vie en région. Jamais l’événement n’avait connu un tel engouement.

La programmation sera elle aussi riche, avec plus d’une quarantaine de conférences et ateliers gratuits, destinés à vous apporter des réponses concrètes pour réussir votre projet de vie, de travail ou d’études au Québec.

Des services gratuits accessibles sur place

Les grands classiques du Salon seront eux aussi de retour, dans le respect des règles sanitaires et de distanciation en vigueur. L’Espace CV vous permettra de rencontrer un conseiller en emploi, qui vous aidera à bien construire et rédiger votre CV selon les normes québécoises. L’Espace Recrutement express permettra aux visiteurs de passer des entrevues éclair afin de postuler à de nombreux postes en TI, en industrie, en transport, en services financiers ou en santé, par exemple. Finalement, à l’Espace Photobooth, les visiteurs auront l’occasion de faire réaliser leur portrait par un photographe, afin d’optimiser leur image sur les réseaux sociaux professionnels.

À savoir avant de venir

Les dates :

L’ouverture au public aura lieu les mardi 21 septembre 2021 et mercredi 22 septembre 2021, de 10 h à 18 h.

Un événement médiatique en présence des dignitaires se déroulera le mercredi 22 septembre 2021 de 10 h 30 à 11 h 30.

Le lieu :

Palais des congrès de Montréal, 1001 place Jean-Paul-Riopelle, Salle 220-CDE

Le programme complet :

Afin de préparer au mieux votre visite, le programme est accessible sur le site du Salon de l’immigration.

Il figurera également dans le guide du visiteur, qui vous sera remis sur place à votre arrivée.

S’inscrire au salon :

Pour participer au salon, inscrivez-vous gratuitement sur Eventbrite.

Preuve de vaccination :

Attention, pour votre santé et celle des autres participants, une preuve vaccinale vous sera demandée à l’entrée du Palais. Vous aurez la possibilité de présenter votre passeport vaccinal soit sous format papier ou numérique, par exemple via l’application VaxiCode.

Touristes et visiteurs au Canada : la lumière est au bout du tunnel !

Beaucoup attendaient la nouvelle : le Canada va finalement rouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers non essentiels.