Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Le coût des enfants

Publié le 11 juillet 2017

Combien coûte un enfant ?

Ah ! LA question ! Si certaines dépenses sont prévues et inévitables (alimentation, couches, etc.), d’autres peuvent grandement varier selon nos valeurs et nos choix de vie, nuance Olga Cherezova, conseillère budgétaire à l’ACEF de l’Est.

Les enfants fréquenteront-ils un service de garde ? Sommes-nous ouverts à acheter des vêtements de seconde main ? Une chose est sûre, il y a moyen de faire avec peu. «C’est vrai que les hivers québécois sont rudes, mais a-t-on besoin nécessairement d’un manteau pour enfant à plusieurs centaines de dollars pour les protéger ? », fait valoir la conseillère, qui insiste d’ailleurs sur la découverte des organismes de proximité qui peuvent aider à répondre à ce genre de questions. Elle énonce tout de même certaines dépenses qui peuvent parfois prendre les nouveaux arrivants de court.

Retrouvez l’intégralité de l’article en téléchargeant gratuitement le webmagazine « Bien gérer ses finances au Québec ».


Auteur : Takwa Souissi
Tacha Souissi est juriste de formation, journaliste de passion et maman de vocation. Elle s'intéresse particulièrement aux enjeux entourant les immigrants de deuxième génération et la famille, et dans cette optique a cofondé le blogue Olive+Érable. Parallèlement, elle contribue à plusieurs publications, dont la Gazette des Femmes, Planète F, Wixx Mag et Le Devoir.
Autres actualités
Les enfants de parents immigrants au statut précaire désormais couverts par la RAMQ

Depuis le 22 septembre 2021, certains enfants de parents immigrants au statut précaires bénéficient du régime d'assurance maladie et du régime général d'assurance médicaments.

Créer des liens avec les travailleurs temporaires

Pas facile de briser l’isolement des travailleurs étrangers temporaires. Des organismes prennent les devants pour favoriser les rencontres et créer du lien social.