Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

L’emploi en hausse au Québec en 2012

Publié le 19 juin 2013

Bilan de l'emploi au Québec en 2012

Comme chaque année, l’Institut de la statistique du Québec, en se basant sur les données de Statistique Canada, rend public son rapport sur l’état du marché du travail au Québec. Le bilan 2012 est plutôt positif et montre, entre autres, que l’emploi est en croissance au Québec !

L’emploi en hausse pour une troisième année consécutive

Pour une troisième année consécutive, suite à la récession de 2009, l’emploi a encore progressé au Québec en 2012 (+ 30 800; + 0,8 %). Néanmoins, il s’agit d’une croissance moins importante que celles enregistrées en 2011 (+ 38 500; + 1,0 %) et en 2010 (+ 66 700; + 1,7 %). À l’échelle canadienne, la croissance de l’emploi a été supérieure à celle du Québec (+ 201 500; + 1,2 %). Le taux de chômage au Québec en 2012 est demeuré stable à 7,8 % et reste supérieur au taux de chômage national qui se fixe à 7,2 %.

La Montérégie, la région qui connait la plus forte augmentation d’emploi au Québec

Au niveau des régions du Québec, c’est en Montérégie qu’on enregistre l’augmentation de l’emploi la plus forte (+ 25 100), et dans la région de Chaudière-Appalaches qu’on retrouve le plus bas taux de chômage. L’enseignement (+ 21 000 emplois), l’industrie de l’information, de la culture et des loisirs (+ 20 700), les soins de santé et l’assistance sociale (+ 17 500) sont les secteurs qui ont généré le plus d’emploi au Québec en 2012. Avec des hausses plus modestes, les secteurs de la fabrication (+11 500) et de la construction (+6 800) ont également contribué à la croissance de l’emploi au Québec. A l’inverse, si certains secteurs créent de l’emploi, d’autres en perdent. C’est notamment le cas pour les secteurs de l’hébergement et des services de restauration (-15 100 emplois) et du commerce (-14 200). Moins touchés, les secteurs des services professionnels, scientifiques et techniques (-7 200), des services publics (-6 900), du transport et de l’entreposage (-4 600) ainsi que celui de la finance, des assurances et de l’immobilier (-4 300) ont eux aussi connu des pertes d’emplois.

Le nombre de diplômés universitaires en emploi dépasse le million en 2012 

Au niveau des travailleurs, les femmes (+15 600) et les hommes (+15 200) ont bénéficié de façon quasi équivalente de la hausse d’emploi au Québec. Concernant le niveau de scolarité, en 2012, les diplômés universitaires ont connu la croissance la plus importante. Cette hausse est d’ailleurs un record : le nombre de diplômés universitaires en emploi dépasse le million en 2012 !

Les nouveaux arrivants occupent une place de plus en plus importante sur le marché de l’emploi 

En 2012, la population active immigrante au Québec était estimée à 572 600 personnes et représentait une part de 13,3 % par rapport à la population active totale. La preuve que les nouveaux arrivants occupent une place de plus en plus importante sur le marché de l’emploi : c’est une hausse de 1,8 point par rapport à 2006.

Le taux de chômage chez les immigrants décroit avec la durée de résidence au Québec

L’étude montre également que le taux de chômage chez les immigrants décroit avec la durée de résidence au Québec. En 2012, ce taux était de 20,8% chez les immigrants très récents (5 ans ou moins au Québec), 12,5% chez les immigrants récents (entre 5 et 10 ans) et de 8,3% chez les immigrants de longue date (10 ans et plus). Ce sont d’ailleurs les immigrants récents qui ont connu la plus forte baisse du taux de chômage depuis 2006 (16% de chômage en 2006 et 12,5% en 2012) alors que ce taux a augmenté 1,6 point pour les immigrants très récents sur la même période. Pour consulter la publication en intégralité : www.stat.gouv.qc.ca/publications/remuneration/pdf2013/etat_marche_travail12.pdf
Auteur : Maël Cormier
Autres actualités
Rentrée au Québec par temps de Covid-19 : ce qu'il faut savoir

La période de la rentrée apporte toujours son lot de nouveautés. Mais cette année, la Covid-19 rend la situation inédite, notamment pour les parents déjà éprouvés par des mois de confinement et de précautions..

Un Salon virtuel destiné à tous ceux qui souhaitent étudier au Québec !

La première édition du Salon virtuel « Étudier au Québec » organisé par Immigrant Québec se tiendra du 23 au 26 septembre 2020.