Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Mode d'emploi du parfait employé

Publié le 20 décembre 2016
Une grande part de l’intégration dans un nouveau pays passe par le travail. Vous allez être confronté à de nouvelles manières de faire, de communiquer, de travailler. L’attitude à avoir lors des premiers jours dans un nouvel emploi sera déterminante, la première impression étant souvent celle qui marque les esprits. Si vous avez réussi à décrocher un emploi, c’est que vous avez dû faire preuve d’une bonne attitude lors de votre entrevue. Gardez le cap ! Une fois en poste, restez discret sans être effacé. Au Québec, les employeurs recherchent chez leurs employés autant de savoir-faire que de savoir être. Même si vous excellez professionnellement dans votre domaine, cela ne vous donnera pas un statut particulier dans l’entreprise. Ici, c’est l’esprit d’équipe qui prévaut, même si la hiérarchie existe. Joseph Sabatier est arrivé au Québec en 2004, il est aujourd’hui à la tête des boulangeries Mamie Clafoutis. Il se rappelle avoir dû faire d’énormes efforts pour réussir à tutoyer son employeur de l’époque. « Maintenant, cela me fait sourire de voir mes employés immigrants avoir dû mal à me tutoyer à leur tour ! » nous confie-t-il. Le tutoiement au travail n’est pas un mythe. Oui, il est fort probable que, rapidement, votre supérieur vous propose de le tutoyer, simplement parce que c’est plus simple. « Attention, cette proximité ne doit pas être confondue avec de la familiarité : même si la conversation est cordiale et détendue, votre dirigeant – tout comme vos collègues – ne sont pas des amis. Le tutoiement qui vient spontanément au Québec ne signifie pas que vous soyez proche de votre hiérarchie. » L’idéal est de vous mettre en position d’observateur les premiers temps.... La suite de l'article en téléchargeant gratuitement le dossier "Bien s'intégrer au travail"
Auteur : Justine Rastello
Justine Rastello est une journaliste née en France. Depuis ses 16 ans, elle parcourt le monde: Inde, Cambodge, Singapour, Israël, Grande-Bretagne. En 2009, elle a posé ses valises au Québec par hasard. Elle a choisi de s'y installer définitivement pour y élever ses enfants. Justine est passionnée par les questions d'immigration, d'identité et de féminisme.
Autres actualités
Entrer en contact avec les travailleurs étrangers agricoles : la clé du succès

Des organismes rivalisent d’ingéniosité pour réussir à établir le contact avec les travailleurs étrangers agricoles, dans le but de leur offrir l’accompagnement dont ils ont besoin.

Dernières nouvelles de l’immigration — Décembre 2021

Revenons sur les principales annonces de ces dernières semaines, qui intéressent les personnes immigrantes au Québec.