Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Les permis Jeunes Professionnels 2013 sont ouverts pour les Français !

Publié le 18 novembre 2012

2300 permis Jeunes Professionnels disponibles !

Après l’ouverture des PVT 2013 (catégorie désormais fermée) le 7 novembre dernier, ce sont au tour des permis Jeunes Professionnels (JP) d’être disponibles pour les Français de 18 à 35 ans. Pour cette année, 2300 permis Jeunes Professionnels seront délivrés par l’ambassade du Canada. D’autres permis sont également disponibles à partir d’aujourd’hui dans le cadre de l’initiative Expérience Internationale Canada : -          4800 permis Stage -          150 permis Jobs d’été pour étudiants Pour faire votre demande et pour plus d’informations, vous pouvez consulter les pages Jeunes Professionnels, Stage ou Job d’été pour étudiants sur le site de l’ambassade du Canada. Le site pvtistes.net  propose également des informations complémentaires et des tutoriels (bientôt en ligne) pour vous aider à faire votre demande pour chacun de ces permis.

Quand faire votre demande ?

Comme vous le savez peut-être, le quota pour la catégorie PVT a été atteint cette année en seulement 50 heures ! Il y a donc de fortes chances que les quotas pour ces autres catégories soient atteints plus rapidement que les années précédentes (en 2011, le quota pour le permis JP a été atteint le 22 mai 2012). Mais pas de panique, vous avez encore beaucoup de temps pour préparer votre dossier, à la différence du PVT, une offre d’emploi ou de stage est obligatoire pour faire une demande pour l’un de ces 3 permis de travail. Nous vous conseillons toutefois de surveiller régulièrement le décompte des places disponibles pour chacune de ces catégories sur le site de l’Ambassade du Canada en France.

Conditions de participation au permis Jeunes Professionnels

Ce dispositif s’adresse aux personnes désireuses de se perfectionner dans leur domaine de compétences. Les conditions : -          Avoir  trouvé un emploi au Canada. -          La durée du contrat de travail ne peut excéder 18 mois. -          Le salaire hebdomadaire doit correspondre, au moins, au salaire minimum de la province ou du territoire de l’emploi, calculé sur une base de 35 heures par semaine. -          L’emploi que vous allez occuper doit correspondre aux études que vous avez faites ou à une expérience professionnelle dans le domaine, sous peine de voir votre demande de participation refusée. -          Payer les frais de participation en Euro, équivalant à 150 $CAD. -          Être disposé à souscrire une police d'assurance-maladie pour toute la durée du séjour.   À noter que le dispositif EIC est également disponible dans d’autres pays. Pour savoir si votre pays a signé un accord sur la mobilité des jeunes avec le Canada, vous pouvez consulter cette page.
Auteur : Maël Cormier
Autres actualités
Le Hirak vu par les Algériens du Québec

L’identité des Algériens du Québec est indissociable du contexte sociopolitique de leur pays.Pour eux, il y a un avant et un après-Hirak.

Un Salon virtuel destiné à tous ceux qui souhaitent étudier au Québec !

La première édition du Salon virtuel « Étudier au Québec » organisé par Immigrant Québec se tiendra du 23 au 26 septembre 2020.