Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Programme alléchant pour le Festival du Film Black - Montréal

Publié le 25 septembre 2011

Depuis le 22 septembre, se déroule à Montréal la 7e édition du Festival international du Film Black de Montréal (FIFBM). Cette année, le film d'ouverture était la comédie de Lionel Steketee, Case Départ. Les Français Thomas Ngijol et Fabrice Éboué, qui incarnent les personnages principaux du film, avaient d'ailleurs fait spécialement le déplacement pour l'occasion. L'histoire propulse ces deux protagonistes à la fin du XVIIIe siècle aux Antilles en pleine période esclavagiste ! Case Départ sera à l'affiche dans les cinémas québécois à partir du 7 octobre. Vendredi dernier était projeté le documentaire canadien Les mains noires, procès de l'esclave incendiaire qui narre l'histoire de Marie-Josèphe Angélique, esclave noire de la Nouvelle-France, accusée en 1734 d’avoir provoqué un incendie qui détruisit l'Hôtel-Dieu de Montréal et 45 maisons voisines. Condamnée à mort et exécutée, la culpabilité d'Angélique n'est pas certaine : le documentaire revient sur le procès... Un pan de l'histoire de Montréal à découvrir.

Le Festival propose une deuxième semaine de programme à la fois chargé et alléchant pour les amateurs du genre. Deux documentaires ont particulièrement retenu notre attention pour les sujets abordés. Le premier est 35 seconds, du cinéaste haïtien André Filibien, et porte sur le séisme du 12 janvier 2010 qui a causé la mort de plus de 300 000 personnes en Haïti. A voir vendredi 30 septembre au cinéma ONF, à 18h. Le second documentaire s'intitule Mama Africa, du Finlandais Mika Kaurismäki. Il permet de découvrir la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba, décédée en 2008, et son combat contre la pauvreté et le racisme. La séance aura lieu samedi 1er octobre, à 19h, au Cinéma du Parc.

L'un des événements marquants du FIFBM sera assurément l'hommage rendu au cinéaste malien, Souleymane Cissé, mardi 27 septembre à 18h, à l'Hôtel Gouverneur. Cette légende du cinéma africain recevra des mains de l'écrivain haïtien Dany Laferrière le grand prix hommage du FIFBM, "pour l'ensemble de son œuvre, pour sa contribution exceptionnelle à l'industrie du cinéma en général et au milieu du cinéma indépendant et africain en particulier".

Le Festival se clôturera avec I am slave, un thriller du réalisateur britannique Gabriel Range, qui raconte le combat de Malia, une fillette enlevée et devenue esclave, pour retrouver sa liberté. Pour cette séance, rendez-vous est donné dimanche 2 octobre, à 19h, au Cinéma Impérial.

Lien utile Pour plus d'informations, consulter le site du Festival international du Film Black de Montréal : www.montrealblackfilm.com

Un article proposé par notre chroniqueuse M.C.

Auteur : Chroniques_MC_pour_Immigrant_Quebec
Autres actualités
La francisation au Québec : une langue et des valeurs

Pour beaucoup de personnes immigrantes, les cours de français représentent l’un des premiers pas dans leur intégration socioculturelle au Québec.

Le Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec sera aussi accessible en mode virtuel !

Pour la première fois depuis sa création en 2012, le SIIQ sera accessible par tous, où que vous soyez dans le monde - et toujours gratuitement.