Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

PVT : 2400 places supplémentaires pour les Français

Publié le 27 août 2017
Le 10 août dernier, le Canada a ajouté 2 400 nouvelles places au quota du programme de permis vacances-travail (PVT) offert aux Français en 2017. Le quota initial de 6 550 places avait déjà été relevé de 2 100 places supplémentaires depuis le début de l’année. En tout, ce sont donc 11 050 jeunes Français âgés de 18 à 35 ans, qui ont la possibilité cette année de partir vivre au Canada pour une durée maximale de deux ans. Pour attribuer ces 2 400 places, l’ambassade du Canada à Paris a procédé par tirage au sort parmi le bassin d’une dizaine de milliers de candidats préinscrits. Certains d’entre eux ont donc reçu une invitation à présenter une demande de PVT. S’ils y donnent suite et que leur dossier est approuvé, ils recevront leur sésame permettant de s’envoler pour le Canada. Sinon, des invitations seront envoyées à d’autres préinscrits et ce, jusqu’à épuisement des places disponibles. Selon la mise à jour en date du 25 août, le site du ministère canadien de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté indique qu’il reste 261 PVT à attribuer. Compte tenu du nombre de candidats préinscrits (11 119), le site internet précise que la probabilité de recevoir une invitation lors de la prochaine ronde d’envoi est très faible. Ces derniers recevront un avis au moins cinq jours avant la date de la dernière ronde d’envoi dont la date est encore inconnue. Les malchanceux devront attendre l’ouverture du programme 2018 de PVT. En 2016, la préinscription avait démarré le 17 octobre. Une fois le permis en poche, les pvtistes devront attendre le 1er janvier 2018 pour le valider à leur arrivée au Canada
Auteur : Fanny Bourel
Autres actualités
Les objectifs 2021 de l’immigration au Québec sont-ils réalistes ?

Les incertitudes qui pèsent sur l'année 2021 n’ont pas semblé inquiéter le MIFI, qui s’est voulu rassurant lors de la présentation de son plan d’immigration 2021, le 29 octobre dernier.

Portail employeurs dans Arrima : une bonne nouvelle pour les immigrants ?

Pièce manquante d’Arrima, le Portail employeurs promet de favoriser les rencontres entre les entreprises québécoises et les personnes ayant déclaré leur intérêt à venir s’installer dans la province.