Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Reprendre une entreprise au Québec

Publié le 12 juin 2016
Alors que les PME représentent plus de 99 % des entreprises du Québec, la province est préoccupée par le manque de relève. Faute de repreneurs, le départ à la retraite des fondateurs risque d’engendrer dans les prochaines décennies la fermeture de 8000 à 10 000 entreprises et l’abolition de 80 000 emplois. La reprise d’entreprise peut donc représenter une bonne occasion d’affaires, car vous profiterez des actifs déjà existants, de la clientèle, de l’équipe déjà en place et compétente, etc. Mais ce processus ne s’improvise pas. Entourez-vous des conseils d’un comptable, d’un banquier, d’un avocat, pour être certain d’avoir bien saisi tous les enjeux autour de la reprise. Comment trouver une occasion de reprise ? Plusieurs options s’offrent à vous. • 1. Vendeurs et repreneurs peuvent se faire accompagner par un des Centres de transfert d’entreprises qui existent dans plusieurs régions du Québec. www.ctequebec.com/ • 2. Vous pouvez également vous faire accompagner dans la reprise d’entreprise par le Centre local de développement (CLD) du territoire concerné. Retrouvez la suite de l'article en téléchargeant gratuitement le dossier "Démarrer une entreprise au Québec".
Autres actualités
AGRI-connexion : une application pour aider les travailleurs agricoles

Un aperçu des derniers projets à avoir bénéficié de la mesure de soutien aux travailleurs étrangers temporaires touchés par la COVID-19.

Projet de loi 96 sur la langue française: quels changements pour les personnes immigrantes ?

Le projet de loi 96 risque de changer de nombreuses sphères de la société, du travail aux études, en passant par les commerces. Qu'en est-il des personnes immigrantes ?