Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Restaurant Le Madrid, une institution québécoise sur l'autoroute 20

Publié le 22 août 2011

Peut-être avez-vous entendu parler de la prochaine démolition du restaurant Le Madrid ? Et peut-être avez-vous déjà aperçu sur l'autoroute 20 qui relie Montréal à Québec, aux environs de Drummonville, une drôle de bâtisse au toit rouge flamboyant entourée de... dinosaures et d'immenses camions !

Ce restaurant est assez connu et populaire pour que sa toute prochaine fermeture, prévue le 31 août 2011, et sa démolition afin de faire place à une nouvelle halte routière, fassent l'objet de nombreux articles dans la presse. Construit en 1956 sous le nom de Moulin rouge, le restaurant devient Le Madrid suite à un incendie en 1967, son propriétaire ayant une attirance pour l'Espagne.

[caption id="attachment_1393" align="alignright" width="300" caption="Bouchecl, Wikimedia Commons"]Restaurant Le Madrid[/caption]

La situation financière de l'établissement étant fluctuante, le nouveau propriétaire et homme d'affaires Richard Arel décide d'attirer le monde en installant autour du restaurant des camions géants de style "monster trucks". Au début des années 1990, suite au succès du film Jurassic Park, Richard Arel a l'idée de passer commande à des sculpteurs de Saint-Jean-Port-Joli une série de dinosaures "grandeur nature".

L'établissement est célèbre dans la culture populaire québécoise grâce à son environnement insolite mais aussi grâce à sa décoration kitsh, son écran géant annonçant le menu aux automobilistes... De nombreuses personnalités y ont fait une halte, en témoigne le mur de photos : l'homme politique René Lévesque, le chanteur Robert Charlebois, le chanteur Eric Lapointe, l'acteur humoriste Louis-José Houde...

Il vous reste donc quelques jours pour faire un tour sur l'autoroute 20, sortie 202 à Saint-Léonard-d'Aston, et avaler un sandwich au désormais mythique restaurant Le Madrid !

Auteur :
Autres actualités
Portail employeurs dans Arrima : une bonne nouvelle pour les immigrants ?

Pièce manquante d’Arrima, le Portail employeurs promet de favoriser les rencontres entre les entreprises québécoises et les personnes ayant déclaré leur intérêt à venir s’installer dans la province.

Les objectifs 2021 de l’immigration au Québec sont-ils réalistes ?

Les incertitudes qui pèsent sur l'année 2021 n’ont pas semblé inquiéter le MIFI, qui s’est voulu rassurant lors de la présentation de son plan d’immigration 2021, le 29 octobre dernier.