Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Diplôme postsecondaire : lequel choisir en tant que nouvel arrivant ?

Publié le 23 octobre 2020

En arrivant au Québec, vous avez le choix entre travailler, étudier ou allier les deux. En fonction de votre parcours et de vos objectifs professionnels, il est possible de choisir la bonne formation afin de faire progresser votre carrière et de saisir de nouvelles opportunités.

Les diplômes délivrés par le collège d’enseignement général et professionnel, mieux connu sous l’appellation cégep sont au nombre de deux : 

  • Le diplôme d’études collégiales (DEC)
  • L’attestation d’études collégiales (AEC)

Le diplôme d’études collégiales (DEC)

Il est la suite logique de l’éducation québécoise après avoir obtenu le diplôme d’études secondaires (DES). Il est alors possible d’intégrer le cégep en suivant l’un des deux programmes menant aux diplômes suivants : le DEC technique et le DEC préuniversitaire. Ce diplôme est accordé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et permet d’accéder à des ordres professionnels. 

Chacun de ces programmes assemble formation générale et formation spécifique. Le DEC préuniversitaire permet de se préparer à l’université pendant deux ans. Le cursus technique, qui dure trois années, permet de se spécialiser et d’accéder directement au marché du travail en tant que technicien, mais il permet aussi à l’étudiant qui souhaite développer davantage sa formation de poursuivre un cursus universitaire. Le DEC vous donnera accès à des employeurs tels que des organismes gouvernementaux ou paragouvernementaux ainsi qu’aux entreprises privées. 

Les cours pour ces programmes sont dispensés en semaine, du lundi au vendredi, à hauteur d’environ 25 h par semaine.

L’attestation d’études collégiales (AEC)

Elle demande moins de temps d’études que le DEC. Les cours d’enseignement général ne sont pas dispensés, ce qui permet de se concentrer uniquement sur la formation spécifique. L’AEC est généralement recommandée pour les personnes qui souhaitent s’orienter ou se perfectionner dans un domaine ou pour un métier de technicien. À l’issue de cette formation, un emploi peut être trouvé facilement puisque certaines entreprises ne se posent pas la question du DEC ou de l’AEC, du moment que les personnes possèdent les compétences recherchées. 

Il est donc possible d’avoir une attestation d’études collégiales en étudiant environ 25 h par semaine pendant une période allant de 8 à 18 mois. Un autre avantage de l’AEC est qu’il y a plusieurs sessions par an pour la majorité des formations. Cette attestation est décernée par l’établissement d’enseignement.

En fonction de la spécialisation choisie, il faut remplir les critères d’admission de chaque cégep. Certains tests peuvent être demandés afin de valider le niveau d’études minimum requis.

Différentes voies d’accès

En plus de l’admission régulière pour obtenir ces diplômes, d’autres accès sont possibles.

Ainsi, pour l’obtention d’un DEC technique ou d’une AEC, il est possible de recourir à la reconnaissance des acquis et des compétences (RAC). Lorsque l’expérience du candidat est récente et significative, il peut obtenir un diplôme en étudiant seulement les matières nécessaires. La RAC offre la possibilité de commencer les démarches en tout temps et pour une durée d’études réduite en fonction de l’expérience du candidat.

Fondé en 1968, le Cégep André-Laurendeau est un établissement d’enseignement supérieur francophone situé à LaSalle, dans le sud-ouest de Montréal. Il offre des cours pour adultes.
En savoir plus
Autres conseils d'experts
Une rentrée universitaire bien outillée

Pour trouver la bonne information sur les programmes universitaires, il est indispensable d’avoir identifié les bonnes ressources d’information.