Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

La francisation en immersion linguistique

Publié le 27 février 2020

Étudiants internationaux, vous souhaitez étudier au Québec mais vous n’avez pas encore atteint le niveau requis pour vous engager dans des études universitaires ? Pas de panique, il existe, à l’Université de Montréal, un programme intensif qui vous amènera au niveau requis pour vous inscrire au programme désiré. 

Pour qui

• Tous les étudiants internationaux ayant déjà un niveau B1 (niveau seuil), ayant reçu une offre d’admission conditionnelle à l’Université de Montréal pour un programme d’études nécessitant un niveau B2 (intermédiaire) de français. 

• Tous les étudiants internationaux n’ayant pas encore obtenu de preuves du niveau B1, et ayant reçu une offre d’admission conditionnelle à l’Université de Montréal pour un programme d’études nécessitant un niveau B2 (intermédiaire) de français. Ils auront la possibilité de passer un test en ligne gratuit avec l’Université de Montréal évaluant leur niveau de connaissance du français. 


Pourquoi

• Pour suivre les cours dispensés en français et être capable d’interagir avec ses collègues ou les professeurs, il est nécessaire de savoir construire et formuler une argumentation, et de comprendre l’essentiel des cours universitaires ou des textes de son domaine d’études.

• Pour pouvoir communiquer de façon autonome, lors d’une conversation plus élaborée, et exprimer clairement ses opinions.

• Pour se familiariser avec le milieu des études en bénéficiant d’une immersion totale avant le début des cours.


Comment

Maîtriser le français pour participer à une discussion est une chose, se familiariser avec le milieu universitaire en est une autre. Renata Ligabue en est convaincue, elle qui a appris le français au Brésil dans le cadre d’un projet d’immigration. Arrivée au Québec en 2016, c’est dans un français impeccable qu’elle avoue qu’elle aurait adoré avoir cette formation si elle avait existé à l’époque : « J’ai suivi un cours d’un mois dans une école privée à Montréal, ça m’a coûté cher et ce n’était pas du tout adapté pour ceux qui veulent s’engager dans des études. Si je me débrouillais bien dans la vie quotidienne, cela restait chaotique au niveau de mes cours ». Renata explique, avec un enthousiasme communicatif, à quel point combiner l’apprentissage de la langue avec les spécificités du milieu concerné est une riche idée qui fera gagner bien du temps aux heureux participants. 

C’est ainsi que ce programme de francisation innove en enseignant le français de façon à permettre aux étudiants internationaux d’appréhender également le milieu académique et celui du campus, l’approche pédagogique ainsi que la terminologie utilisée dans le domaine d’études choisi. 

En résumé, ce nouveau programme consiste dans un apprentissage ciblé du français, nécessaire pour entamer ses études à l’UdeM en ayant déjà vécu une immersion dans le milieu universitaire et le tout, dans une ville multiculturelle comme Montréal, riche en sorties et activités de tout genre. 

 

Durée

D’une durée de quatre mois, à une intensité maximale de 25 heures par semaine, ce programme permettra aux étudiants de vivre au cœur du campus de l’Université de Montréal. Une formation de cinq heures est prévue du lundi au jeudi et de trois heures les vendredis. La durée totale de la formation est de 370 heures. Différentes sessions sont proposées en fonction des dates de rentrée :

• Mai à août pour la rentrée de septembre

• Septembre à décembre pour la rentrée de janvier

• Janvier à avril, pour la rentrée en mai 


Évaluer son niveau de français

La formation est composée de cinq modules à thématiques particulières, ainsi que d’un projet intégrateur en cinq étapes, chacune d’elle étant intégrée dans chaque module. À l’issue de ce programme d’immersion linguistique, les étudiants internationaux auront acquis un niveau B2 de français. Ceux qui auront envoyé une preuve de leur niveau B1 avant le début des cours n’auront pas besoin de passer un test standardisé pour justifier de l’atteinte du niveau B2. Des évaluations formatives se feront au fur et à mesure dans chaque module. À partir du deuxième module, des évaluations sommatives sous forme de mini-projets, et l’évaluation formelle d’un projet intégrateur à la fin de la formation, permettront de sanctionner le niveau de compétence en français atteint par l’étudiant. Ceux qui auront passé le test gratuit en ligne de l’Université de Montréal devront également passer un examen de français standardisé à la fin du programme de francisation. 


Le français n’est pas la barrière, c’est un tremplin pour la réussite !

Ce programme est conçu pour les besoins des étudiants internationaux et offre un accompagnement personnalisé préparant à entreprendre avec confiance des études dans une grande université francophone, tout en facilitant l’intégration dans le milieu de vie universitaire et l’environnement stimulant et diversifié de la ville de Montréal.

***

Vous désirez entreprendre des études à l’Université de Montréal mais votre niveau de français vous préoccupe ? Choisissez le programme intensif de francisation universitaire qui vous fera passer au niveau B2 en seulement quatre mois. Pour plus d’informations, écrivez à : francisation@umtl.ca

L’Université de Montréal est le premier pôle d’enseignement supérieur au Québec. Parmi les 600 programmes d’études qu’elle offre à tous ses étudiants, il y a celui que vous cherchez. Trouvez-le dès maintenant !
En savoir plus
Autres conseils d'experts
C’est le moment d’investir dans un bien immobilier

Investir dans l'immobilier au Québec, c'est important, même pour une personne immigrante. Mais ça ne s'improvise pas...

Attention aux arnaques à l’immigration sur internet !

Face au nombre croissant d'arnaques, certains candidats à l’immigration baissent la garde et finissent escroqués. Comment faire pour éviter les pièges ?