Votre média pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec, Canada

Notre mission : La protection du public

Publié le 13 avril 2014

La mission première du Barreau du Québec est d’assurer la protection du public en ce qui concerne la relation avec un avocat. En d’autres termes, le Barreau s’assure de la compétence des personnes qui souhaitent devenir avocates ou qui le sont déjà. Le Barreau s’acquitte de sa mission de plusieurs façons, en voici quelques exemples.

Le Barreau encadre la profession

Lorsqu’une personne désire devenir membre du Barreau du Québec et exercer la profession d’avocat, il faut tout d’abord qu’elle suive la formation universitaire requise. Ensuite son dossier est systématiquement examiné par le Barreau qui s’enquiert, pour chaque candidat, des mœurs, de la conduite, de la compétence, des connaissances et des qualités obligatoires pour exercer la profession d’avocat, avant de l’admettre à l’École du Barreau, puis au Barreau. L’avocat a ensuite, tout au long de sa pratique, l’obligation de respecter, entre autres obligations, le Code de déontologie des avocats. Ce code touche tous les aspects liés à l’exercice professionnel : compétence, intégrité, comportement envers le client, les collègues et le système judiciaire, rémunération, etc. Pour le consulter : www.barreau.qc.ca/fr/barreau/lois-reglements/

Vérification de membre en règle et des antécédents disciplinaires

Avant de retenir les services de quelqu’un, vérifiez auprès du Barreau si cette personne a bien son permis d’exercice, donc qu’elle est un avocat en règle. Cette vérification simple et gratuite pourra vous sauver temps, argent et, surtout, de multiples ennuis.

Pour vérifier si une personne est membre en règle du Barreau du Québec et dispose bel et bien du droit d'exercer la profession d'avocat :

- Par téléphone : 514 954-3400 ou sans frais 1 800 361-8495- Par télécopieur :514 954-3464 (précisez les nom et prénom de la personne dont vous voulez retenir les services, de même que ses coordonnées ainsi que les vôtres) - Par courriel :tableau@barreau.qc.ca (précisez les nom et prénom de la personne dont vous voulez retenir les services, de même que ses coordonnées) De plus, le Barreau du Québec peut en tout temps vous dire si votre avocat à des antécédents disciplinaires, c'est-à-dire si il a déjà enfreint les règles qui encadrent la profession.

Pour vérifier si un avocat a déjà eu une ou des sanctions disciplinaires :

- Par téléphone : 514 954-3400 ou sans frais 1 800 361-8495- Par courriel :greffe.discipline@barreau.qc.ca (précisez les nom et prénom de l'avocat, de même que ses coordonnées)

Pour en savoir plus :

- http://immigration.barreau.qc.ca/fr/barreau/protection/- www.barreau.qc.ca/fr/public/protection/vrai_avocat/- www.barreau.qc.ca/fr/public/protection/verification/

Le Droit de Savoir : votre magazine d’information sur le droit 

Pour rendre vos obligations, vos libertés et vos droits fondamentaux plus concrets et accessibles, ne manquez pas Le Droit de savoir, saison 4, dès le 14 avril à Canal Savoir. www.ledroitdesavoir.ca

Pour connaître d’autres actions que posent le Barreau du Québec pour la protection du public, consultez la brochure On se fait une loi d’agir : www.barreau.qc.ca/fr/publications/public/protection/index.html

Ou encore le site Web du Barreau, section « Pour le public » : www.barreau.qc.ca/fr/public/

Auteur : Barreau du Québec
Le Barreau du Québec est l’ordre professionnel qui encadre les avocats et avocates du Québec. La mission première du Barreau est d’assurer la protection du public en ce qui concerne la relation avec un avocat. Le Barreau s’assure de la compétence des personnes qui souhaitent devenir avocates ou qui le sont déjà. Nous pouvons vous aider si vous avez des doutes concernant le comportement d’un avocat, ou si vous désirez vérifier si un avocat a déjà eu des plaintes contre lui, par exemple. Les avocats peuvent vous conseiller dans vos démarches d’immigration. Consultez notre microsite Web sur l’immigration disponible en français, en anglais et en espagnol.
Autres conseils d'experts
Étudier à l’âge adulte : démythifier les idées reçues

Si la question de l'apprentissage à l'âge adulte n'a pas toujours été de soi, elle n'a, peut-être, jamais été aussi actuelle.

Des microcrédits pour poursuivre sa carrière au Canada

Des solutions s'offrent à vous pour surmonter les défis pécuniaires qui vous empêchent d'atteindre vos objectifs professionnels.