En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 27 octobre 2016

51 000 immigrants en 2017 pour le Québec

La ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Madame Kathleen Weil a annoncé le 27 octobre l'accueil de 51 000 immigrants au Québec pour l'année 2017. Il s'agit de la première phase de la Planification de l'immigration au Québec pour la période 2017 - 2019.

Une immigration économique avant tout économique

Les travailleurs qualifiés et les gens d'affaires représentent une grande part de ces immigrants avec près de 6 nouveaux arrivants sur 10 (soit entre 28 700 et 31 300 immigrants). Vient ensuite la catégorie du regroupement familial (entre 11 400 et 11 900 personnes). Les personnes réfugiées devraient être entre 8 100 et 8 800 pour l'année 2017. Ces chiffres devraient se maintenir pour l'année 2018 et augmenter progressivement en 2019 pour atteindre 52 500 immigrants.

La francisation en première ligne

Le gouvernement du Québec a investi près de 3 millions de dollars en francisation. Développement des cours à temps plein et partiel, en ligne et en milieu de travail, nouveaux services, campagne publicitaire, les outils sont nombreux pour favoriser l'apprentissage du français auprès des nouveaux arrivants. Pour en savoir plus : Plan d’immigration du Québec pour 2017 et orientations de la planification pluriannuelle  

Auteur :

Autres actualités

61625d01 609f 4b4e a54f 842d8e0d71ce
Le soleil est là et, avec lui, les envies d’escapades le temps d’une fin de semaine ou de quelques jours, loin de la vie citadine. Emblématique de l’expérience de pleine nature, le camping se trouve être l’une des activités les plus populaires au Québec. Idéal entre amis aussi bien qu’en famille, le camping demande malgré tout un minimum de préparation.

Publié le : 05 juillet 2018

4bb01e33 fddc 4de5 bb3e c69cba83e8be
Nous l’avons tous expérimenté : le plus dur n’est pas de trouver un bar montréalais où regarder les matches de la Coupe du Monde, mais bel et bien de les regarder assis et en position de voir l’écran. Même si ces critères ne relèvent pas de la science exacte, voici de quoi optimiser vos chances de bien finir la compétition !

Publié le : 04 juillet 2018