Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 31 juillet 2016

Un bassin d'opportunités professionnelles

Entrevue avec Line C. Lamarre, vice-présidente principale chez Premier Tech

Premier Tech est une entreprise qui développe des produits et services en horticulture et agriculture, en équipements industriels et technologies environnementales. Son siège social est situé à Rivière-du-Loup dans le Bas-Saint-Laurent, mais l’entreprise est également implantée dans 24 pays à travers le monde. L’entreprise enregistre une croissance soutenue et plus de 60 postes sont à pourvoir au siège social. Mme Line C. Lamarre, vice-présidente principale, a répondu à nos questions.

Quels sont les besoins de l’entreprise actuellement ?

Nous avons des postes à combler dans pratiquement tous les domaines : comptabilité, finances, informatique, maintenance industrielle, ingénierie, logistique, machinage, etc. Nous n’arrivons pas à pourvoir ces postes, car il y a malheureusement un cruel manque de main-d’œuvre qualifiée dans ces domaines au Québec, et il est parfois difficile de sortir les gens des grandes villes comme Montréal pour venir en région.

Comment essayez-vous de pallier ce manque ?

Nous recrutons beaucoup à l’international au travers des réseaux sociaux, de LinkedIn, de divers salons de l’emploi ou encore au travers de nos employés immigrants, c’est du bouche-à-oreille en quelque sorte. Nous comptons actuellement une dizaine de personnes venues comme travailleurs temporaires et en attente de leur résidence permanente. Nous aimerions recruter davantage, mais le processus d’immigration est difficilement adapté à la réalité du terrain et prend souvent trop de temps. Retrouvez la suite de l’article en téléchargeant gratuitement le dossier  » Vivre en région au Québec ».

Auteur :

Autres actualités

88387c96 6d41 49b1 a760 ad9c9d67c28c
Ce week-end, on prend le large à Montréal, on s’émerveille à Jonquière, on festoie à Québec et on trinque à Gatineau....

Publié le : 31 janvier 2018

76639e8a 56ba 47dd a29a bd9fc87ae344
Entre la hantise des démarches et l’euphorie du départ, on se pose rarement la question de savoir comment on va vivre, humainement, son arrivée et son insertion dans son nouveau pays d’accueil.

Publié le : 08 février 2018

Publicité
Publicité
Publicité