En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 27 septembre 2017

Les coups de cœur culturels de Sasha Samar

Chaque mois, La Vitrine invite une personnalité montréalaise, ambassadrice de la diversité culturelle, à nous partager ses idées de sorties culturelles. Ce mois-ci, notre invité est un acteur d’origine ukrainienne : Sasha Samar.

Sasha Samar a fait ses études à l’Institut d’État de l’Art du Théâtre et du Cinéma de Kiev (Ukraine) en 1993. Après sa première année de vie professionnelle, Sasha est récipiendaire du prestigieux prix du « Jeune espoir de la scène ukrainienne » décerné par l’Académie des Arts de l’Ukraine. C’est en 1996 que Sasha Samar vient s’installer à Montréal. Il prend part à de nombreuses productions de théâtre dont les pièces Six personnages en quête d’auteur, Les Trois sœurs (Wajdi Mouawad) et Les Mains (Éric Jean et Olivier Kemeid). À la télévision, il interprète Bernard dans Mémoires vives ainsi que Anton dans Un sur Deux. Vous pouvez aussi voir Sasha au cinéma dans le long métrage Juste la fin du monde de Xavier Dolan  ainsi que dans le film de Denis Villeneuve, Story of your life.

Quelles sont vos salles de spectacles favorites dans la métropole?

À Montréal, on a beaucoup de salles de spectacles et chacune d’entre elles a son charme et ses propres qualités. À tous les jours, le public de la métropole a un vaste menu de sorties théâtrales. Personnellement, j’aime beaucoup le Quat’Sous,  La Licorne, Le Théâtre d’Aujourd’hui et le Prospero pour leurs programmations artistiques initialement bien sûr,  mais aussi pour leur proximité entre les acteurs et le public. J’aime beaucoup ces rencontres presque intimes, avec des accès privilégiés aux gros plans des interprètes.  Je peux dire la même chose pour la majorité des salles de spectacles dans les Maisons de la culture de quartiers et pour La Maison Théâtre aussi! Et pour la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier…  et encore!

Quels artistes, toutes disciplines confondues, aimeriez-vous voir dans les prochaines semaines?

J’aime beaucoup l’art de mise en scène.  Dans mon passé européen, très souvent, je suis allé voir les mêmes pièces de théâtre faites par différents metteurs en scène. Ça donne un autre regard sur le même texte et parfois, une lecture inattendue de la dramaturgie déjà bien connue. Une surprise pareille devient possible grâce à une bonne mise en scène, car elle est capable d’approfondir les propos, faire surgir les messages codés par l’auteur dans son texte, aiguiser notre sensibilité aux nuances de la nature humaine, apprendre à accepter la délicatesse de nos relations et pas juste raconter une histoire. Bref, mes choix de sorties théâtrales sont souvent dictés par le nom du metteur en scène sur l’affiche. Catherine Vidal est une pour qui je suis plein d’attentes et d’excitation. Au mois d’octobre, on peut voir son travail au théâtre Prospero où elle effectuera la mise en scène de la pièce Je disparais d’Arne Lygré. Selon moi, c’est un rendez-vous à ne pas manquer!

Par mon expérience d’acteur, je sais bien que la proposition du dramaturge est super importante pour un interprète. J’aime beaucoup les enjeux dans les mises en situation écrites par l’auteur Pierre-Michel Tremblay. Jadis, je suis tombé en amour avec Coma Unplugged et Au champ de Mars et c’est pour cette raison que j’attends avec beaucoup d’enthousiasme sa pièce Psychédélique Marilou au théâtre de La Licorne, une production de La Manufacture. Je vous la suggère de tout mon cœur.

Quels sont vos coups de cœur parmi le calendrier des festivals de La Vitrine?

J’aime beaucoup le Festival du Nouveau Cinéma (FNC) et ça tombe très bien, car il se déroule prochainement, soit du 4 au 15 octobre. Son affiche est bien garnie! On y trouve toutes sortes de films et d’activités autour des projections. Il suffit de consulter la programmation du FNC et le désir de vivre son expérience est né simultanément. Jazz à l’année est un autre festival qui n’arrête pas de m’enchanter par ses choix divers de styles musicaux, superbement variés géographiquement et remplis de surprises de grande qualité. En octobre, on trouve deux super spectacles en affiche de ce festival. Le premier de Songhoy Blues à L’Astral le 1er octobre et GoGo Pinguin au Gesu le 23 octobre.

Quelles sont, selon vous, les activités culturelles les plus représentatives de la richesse interculturelle montréalaise?

À mon avis, on retrouve davantage la diversité de la métropole dans n’importe quel festival de Montréal qu’à la télévision, au cinéma ou au théâtre. Aussi, ce sont les activités culturelles liées à la jeunesse qui représentent le plus la richesse interculturelle montréalaise. C’est dans ces activités que l’on s’approche le plus à l’égalité homme-femme dans l’écriture, dans les équipes de créations ainsi que dans les distributions. C’est aussi là qu’on ne cherche pas à justifier la différence de couleur de peau, de la religion et de la présence d’accents. C’est là que l’on joue en gang tout simplement et que l’on réfléchit comment être bien ensemble. Allez au théâtre jeune public avec vos enfants et vous rencontrerez le vrai visage de Montréal!

Soyez les premiers à bénéficier des offres de spectacles et d’activités culturelles au rabais ou en prévente en vous abonnant à l’infolettre de La Vitrine!

Auteur : La Vitrine Culturelle

La Vitrine est l'organisme de promotion culturelle par excellence à Montréal. Elle offre un calendrier culturel complet, ainsi qu'un centre d'information et une billetterie centralisée à tarif régulier et de dernière minute pour le grand Montréal.

En savoir plus

Autres actualités

4bb01e33 fddc 4de5 bb3e c69cba83e8be
Nous l’avons tous expérimenté : le plus dur n’est pas de trouver un bar montréalais où regarder les matches de la Coupe du Monde, mais bel et bien de les regarder assis et en position de voir l’écran. Même si ces critères ne relèvent pas de la science exacte, voici de quoi optimiser vos chances de bien finir la compétition !

Publié le : 04 juillet 2018

8215a7e4 343f 41b1 b57e 54c58bf3ea64
Vous résidez au Québec et vous êtes étudiant international ou fraichement diplômé et vous souhaitez prolonger votre expérience en démarrant votre carrière dans la région du Grand Montréal ?

Publié le : 07 mai 2018