Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 06 mars 2017

La loi et les enfants

La loi et les enfants

La protection de la jeunesse

Les enfants de moins de 18 ans vivant en territoire québécois sont protégés par les Chartes des droits québécoise et canadienne, la Convention relative aux droits de l’enfant, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents et la Loi sur la protection de la jeunesse. Cette dernière est appliquée par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), un organisme gouvernemental. « S’il est retenu, le signalement anonyme fera l’objet d’une enquête afin de constater si les faits sont avérés », souligne Me Anne Thibault, avocate pratiquant en droit de la jeunesse. Si certains craignent l’intrusion de la DPJ, il faut savoir que tout un système est mis en place pour travailler avec les parents dans les cas qui le requièrent.

Et la correction physique?

La fessée n’est pas interdite même si globalement les Québécois la réprouvent. Selon la loi, une méthode éducative sera considérée déraisonnable au regard de certains critères dont la nature et la gravité de l’acte, la fréquence et les circonstances, l’âge et les caractéristiques de l’enfant et la volonté d’y mettre fin. Lire la suite de l'article en téléchargeant gratuitement le dossier « Élever ses enfants au Québec »
Adb32a27 53d2 42dc b55c e02586457602

Auteur : Takwa Souissi

Tacha Souissi est juriste de formation, journaliste de passion et maman de vocation. Elle s'intéresse particulièrement aux enjeux entourant les immigrants de deuxième génération et la famille, et dans cette optique a cofondé le blogue Olive+Érable. Parallèlement, elle contribue à plusieurs publications, dont la Gazette des Femmes, Planète F, Wixx Mag et Le Devoir.

Autres actualités

4383ccf9 3d2a 43d3 9ac4 3bc413785c48
La langue française est à l’honneur ce week-end. On la célébrera sous bien des coutures en Abitibi-Témiscamingue et à travers les livres à Sept-Îles. Montréal sera quant à elle le point d’attache des amateurs de design en quête d’inspiration !

Publié le : 25 avril 2018

52c03bf4 20b9 4d2a 8158 3df1017fc276
Rendez-vous incontournable des printemps québécois, la cabane à sucre est ancrée dans la tradition populaire, pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Mais d’où nous vient ce temple bucolique à la gloire du sirop d’érable ?

Publié le : 20 avril 2018