Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 09 novembre 2011

Le Grand Montréal : un portrait en chiffres

La Fondation du Grand Montréal (FGM), un organisme de bienfaisance à but non lucratif, a publié Signes vitaux du Grand Montréal 2011, un rapport qui dresse un portrait de la région métropolitaine pour l'année 2010 à partir de données issues de différentes études.

Population En 2010, la grande région de Montréal comptait près de 4 millions d'habitants, un peu moins de la moitié habitant sur l’île. Entre 2009 et 2010, plus de 82 000 personnes ont quitté l'île de Montréal. Cependant, quelques 88 000 autres - dont environ 37 000 venus de l'international - ont fait le choix de s'y installer sur la même période. De plus, le centre de la métropole est de plus en plus délaissé au profit de la périphérie. Au centre ou en périphérie, les habitants du Grand Montréal étaient 93,5 % en 2010 à répondre oui à ces questions : Êtes-vous heureux ? Votre vie vous comble-t-elle ?

En 2006, le Grand Montréal comptait 740 400 personnes nées à l'étranger, soit 20% de sa population. Parmi elles, 165 300 étaient des immigrants établis au Québec depuis moins de 5 ans : parmi ces nouveaux arrivants, les trois quarts (76,3 %) ont choisi de s’établir à Montréal.

Économie L'incroyable importance de la métropole pour l'économie du Québec peut être mesurée grâce à ces chiffres : le Grand Montréal qui regroupe 49 % de la population du Québec, des travailleurs et des emplois, a généré 53 % du produit intérieur brut, en 2010. Montréal reste une ville qui attire nombre de touristes. L'an dernier, 24 bateaux de croisières internationales - ce qui représente plus de 41 000 passagers - ont mouillé au port. Et les aéroports ont été fréquentés par près de 13 millions de personnes. Au total, ce sont 19,6 millions de touristes qui ont visité la région métropolitaine et ils ont dépensé 2,9 milliards de dollars.

Pauvreté La grande région de Montréal présentait en 2009 un taux de pauvreté de 13,1 %, soit l'un des plus élevés au Canada. Seule la région métropolitaine de Toronto en affiche un légèrement supérieur, de 13,2 %. Le rapport précise qu'« en janvier 2011, se nourrir adéquatement coûtait 7,19 dollars par personne, par jour. Cela représente plus de 860 dollars par mois pour une famille de 4 personnes, soit 20 % de plus que ce que bien des familles peuvent s’offrir ». D'ailleurs, les banques alimentaires sont de plus en plus sollicitées, avec une augmentation de 32 % des demandes entre 2008 et 2011.

Logement Parmi les personnes qui résident sur l’île de Montréal, 62 % sont locataires. Les loyers sont en augmentation mais restent raisonnables, puisque « Montréal demeure l'une des villes canadiennes où il en coûte le moins cher pour se loger ». Cependant, y acheter un logement devient de moins en moins accessible, à cause des hausses de prix - les plus fortes au Canada - au cours de la dernière année.

Emploi Le Grand Montréal présente un taux d'emploi en augmentation : en 2010, il était de 61,4 %, contre 60,7 % en 2009. De plus, si le Québec enregistre un total de près de 67 000 emplois créés, 45 % d'entre eux l’ont été à Montréal. Selon les chiffres d'août 2011, la grande région de Montréal présente un taux de chômage de 8,4 %. C'est plus que l'ensemble du Québec dont le taux est de 7,6 %. Pour les immigrants, trouver un travail reste difficile. Alors que les chiffres de l'emploi au Québec sont restés stables de 2009 à 2010, ceux concernant la population immigrante ont augmenté de près de 3 points. Néanmoins, le rapport mentionne aussi que « Montréal compte plus de travailleurs étrangers que jamais » : « au 1er décembre 2010, 26 067 résidents temporaires détenaient un permis de travail, soit 3 425 de plus qu’en 2009 et en constante augmentation depuis plusieurs années ».

Environnement Bien que le nombre des abonnés ait augmenté, « la consommation d’électricité a diminué sur l’île de Montréal en 2010 ». De plus, le nombre de ménages qui ont adopté des mesures de conservation d'eau et qui compostent leurs déchets est en nette augmentation.

Sécurité En 2010, le nombre de crimes a baissé de 7, 3 % dans l'agglomération de Montréal, mais il y a tout de même eu un peu plus de 117 000 délits et infractions au Code criminel.

Transport Le rapport indique que « chaque jour, la grande région de Montréal est le théâtre de 8,1 millions de déplacements, dont 2 millions durant l’heure de pointe du matin ». Les moyens de transports les plus populaires sont : - l'autopartage : l'entreprise Communauto a vu ses abonnés tripler entre 2005 et 2010. Ils sont désormais un peu plus de 18 500. - le transport en commun : la fréquentation des trains de banlieue et celle des autobus sont en nette augmentation. Les cyclistes montréalais sont aussi plus nombreux. Mais les vélos sont plutôt utilisés pour les courts trajets. Le service de vélos en libre-service Bixi remporte un grand succès : « En 2010, les 5 000 vélos Bixi ont effectué 3,3 millions de déplacements, soit trois fois plus que l’année précédente. À sa première année, en 2009, Bixi comptait 11 000 abonnés; en 2010, ils étaient 30 000 ».

Arts et culture Les Montréalais dépensent en moyenne environ 750 dollars par an pour les biens et activités culturelles. Ils assistent en grand nombre à des concerts de musique populaire, mais aussi de musique classique. Ils vont aussi beaucoup voir des pièces de théâtre et visiter les musées. Parmi les chiffres notables : les 68 musées de Montréal ont ouvert leurs portes à plus de 5 millions de visiteurs en 2010 et la Grande Bibliothèque a reçu 14 millions de visites.

Éducation Selon le rapport, les taux de décrochage scolaire au Canada restent fort préoccupants : « En 2010, 20,2 % des Canadiens âgés de plus de 15 ans n’avaient pas de diplôme d’études secondaires. La grande région de Montréal (19,8 %) faisait mieux à cet égard que l’ensemble des Québécois (23,5 %), mais restait à la traîne derrière les régions métropolitaines de Toronto (16,8 %), de Calgary (14,4 %) de Victoria (12,8 %), et derrière la région économique de Vancouver (15,4 %) ». À noter : Les étudiants étrangers sont de plus en plus nombreux. Ils sont actuellement 25 000 dans la grande région de Montréal.

Santé et bien-être « Malgré les indicateurs socioéconomiques et les mauvaises habitudes de vie qui perdurent, l’état de santé des Montréalais est étonnamment satisfaisant », affirme le rapport. Les taux d'obésité sont d'ailleurs en net recul : de 2009 à 2010, moins 4 % pour le grand Montréal et moins 7,9 % pour l'Île. Le rapport pointe du doigt la difficulté pour les malades d'accéder aux soins médicaux : « Au cours des cinq dernières années, près de 65 000 patients ont quitté les urgences des trois hôpitaux formant le Centre hospitalier de l’Université de Montréal sans avoir vu un médecin. Ce nombre s’élève à 50 000 dans les urgences des couronnes nord et sud ».

Lien utile Pour plus d'informations, consulter le site : www.signesvitauxmontreal.ca

50789250 c683 42fb a63f fc8166a00473

Auteur : Chroniques_MC_pour_Immigrant_Quebec

Autres actualités

E60beda3 67e9 4813 8f2f 2eebdfc636f8
Voici les dernières mises à jour concernant les délais de traitement des dossiers pour une demande d’immigration au Québec communiquées sur les sites web du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) et d’Immigration, Réfugiés, Citoyenneté et Immigration Canada (IRCC).

Publié le : 15 février 2018

A6b903c8 52c6 4ec1 94ab 647f3e999f0e
Un week-end tout de blanc vêtu, c’est ce que l’on vous propose ! Du ski de fond rassembleur aux motoneiges en furie, en passant par la sculpture sur neige et une fête axée sur la famille et les joies de l’hiver, il y en aura pour tous les goûts !

Publié le : 07 février 2018