En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Limitation du nombre de demandes reçues pour les immigrants économiques

Publié le 22 mars 2012

Depuis mercredi soir, un nombre maximal de demandes pouvant être présentées par certains candidats travailleurs qualifiés entre le 21 mars 2012 et le 31 mars 2013 a été défini.

Les personnes présentes au Québec en tant que travailleur temporaire ou étudiant ou participants au programme de l'EIC ( PVT, Jeunes professionnels...) ne sont pas concernées par ces mesures. Les mesures concernent les personnes de la catégorie de l'immigration économique : gens d'affaires et travailleurs qualifiés.

Pour les travailleurs qualifiés, plusieurs groupes ont été définis en fonction, entre autres, de leur domaine de formation. Pour vérifier à quel groupe vous appartenez et si cette décision vous concerne, consulter le lien suivant : www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/reception-demandes.html

Cette décision est prise sous réserve que l'Assemblée nationale du Québec adopte un projet de loi qui comporterait une disposition législative, rétroactive au 20 mars 2012, habilitant la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles à prendre cette décision.

La décision de la ministre Kathleen Weil informe que fin 2011, 96 472 demandes étaient en attente de traitement dans le catégorie de l'immigration économique. Ce délai nuirait à l'arrimage de la main-d’œuvre immigrante avec les besoins économiques du Québec. Le Plan annuel d'immigration 2012 avait annoncé que l'un de ses objectifs était de répondre aux besoins du marché du travail québécois.

Auteur :

Autres actualités

Préparez sereinement votre immigration et votre installation avec notre guide Immigrer au Québec, qui revient pour une 12ème année !
Promenons-nous à Montréal sur les traces de Léonard Cohen, un peu plus de trois ans après sa mort et à quelques jours de la sortie d'un nouvel album posthume de l'artiste.