En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 26 mai 2013

Mai 2013 : les délais de traitement pour une demande d’immigration au Québec

Immigration Québec délais

Le point sur les délais d’attente pour une demande d’immigration au Québec. Les délais que nous vous donnons sont les derniers à jour communiqués par le gouvernement québécois et les autorités canadiennes.

Les délais de traitement au niveau du Québec

Les délais de traitement des dossiers vont varier en fonction du pays dans lequel vous avez déposé votre demande, c’est-à-dire le pays où vous résidez habituellement, mais également en fonction des objectifs de sélection du Québec et du nombre de dossiers reçus dans les bureaux d’immigration du Québec à l’étranger. Pour rappel, le processus d’immigration au Québec en tant que travailleur qualifié (résidence permanente) se déroule en deux étapes. Il faut tout d’abord faire une demande de CSQ (le Certificat de sélection du Québec) auprès du gouvernement provincial puis obtenir le visa de résidence permanente auprès des autorités canadiennes (gouvernement fédéral). Les délais de traitement des dossiers ont régulièrement augmenté ces deux dernières années et il est assez habituel de devoir patienter entre un an et demi et cinq ans pour l’ensemble de la procédure. La demande de CSQ s’effectue auprès d’un bureau d’Immigration-Québec qui couvre le pays dans lequel vous résidez. À titre d’exemple, voici les délais d’attente concernant la demande de CSQ dans certains pays : - France : sont actuellement traitées les demandes d’immigration déposées avant février2012. - Québec : sont actuellement traitées les demandes d’immigration déposées avant décembre 2011. - Algérie : sont actuellement traitées les demandes d’immigration déposées avant octobre 2009. - Maroc : sont actuellement traitées les demandes d’immigration déposées avant octobre 2010. - Tunisie : sont actuellement traitées les demandes d’immigration déposées avant juin 2010. - Colombie : sont actuellement traitées les demandes d’immigration déposées avant juillet 2011. >> Retrouvez plus d’infos sur la demande de CSQ et tous les délais par pays sur le site du Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC).

Les délais de traitement au niveau fédéral

Concernant l’obtention du visa de résidence permanente, les demandes se déposent auprès du bureau canadien des visas dont votre pays dépend. Plus d’infos sur notre page consacrée aux bureaux d’immigration au Canada. De nouveau, des délais de traitement s’appliquent et vont varier en fonction du pays dans lequel vous avez déposé votre demande. À titre d’exemple, voici les délais d’attente concernant l’obtention du visa dans certains pays : - France : 11 mois d’attente - Maroc : 11 mois d’attente - Colombie : 47 mois d’attente - Roumanie : 14 mois d’attente

Les délais de traitement pour les autres catégories d’immigration au Québec :

Permis de travail temporaire - France : 2 mois d’attente - Maroc : 2 mois d’attente - Tunisie : 2 mois d’attente - Colombie : 3 mois d’attente - Pour une demande présentée au Canada : 66 jours d’attente (35 jours pour une demande en ligne) Permis d’étude - France : 4 semaines d’attente - Maroc : 6 semaines d’attente - Tunisie : 10 semaines d’attente - Roumanie : 16 semaines d’attente - Colombie : 8 semaines d’attente - Pour une demande présentée au Canada : 67 jours d’attente (32 jours pour une demande en ligne) >> Retrouvez plus d’infos sur la demande de résidence permanente et tous les délais par pays sur sur le site de Citoyenneté et Immigration Canada.

Auteur : Maël Cormier

Autres actualités

E5a53f02 a26d 4836 ad6a a6b7a972a373
Découvrez 5 ouvrages de référence pour mieux connaître l’histoire récente du Québec et les grands traits de l’identité québécoise actuelle.

Publié le : 12 novembre 2018

79455cb1 22c4 4c9c 8867 204c8a7e7dbe
Que l’on travaille ou non pendant la semaine de relâche, occuper ses enfants tout une semaine en plein hiver peut demander de l'imagination - et d’autant plus si l’on est nouvellement arrivé au Québec.

Publié le : 12 février 2019