En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 11 décembre 2011

Polémique autour de l'Enoncé des valeurs de la ville de Gatineau

La Ville de Gatineau (Outaouais) vient de publier un Énoncé de valeurs de la société québécoise destiné aux immigrants. Il inscrit les 16 valeurs visant à l'harmonie et la cohésion sociale. Il insiste plus particulièrement sur l'égalité entre les hommes et les femmes, la liberté de religion ; dénonce les crimes d'honneur, la maltraitance envers les enfants ; confirme l'usage de la langue française.

Évidemment, cet Énoncé de valeurs n'est pas comparable au code de vie d'Hérouxville  en 2007 qui mentionnait qu'au Québec, la lapidation des femmes était interdite. Code qui avait largement contribué au lancement des débat sur les accommodements raisonnables. L'Énoncé de valeurs ne va pas aussi loin. Et puis il n'est jamais inutile de réaffirmer certains grands principes de vie.

Le ton y est globalement consensuel. Mais glisse, à plusieurs reprises, vers un ton infantilisant, voire méprisant, pour les immigrants. Au chapitre intitulé L'hygiène, la salubrité et la qualité de vie, on peut lire  que « les citoyens porteront une attention particulière à la propreté, l'hygiène corporelle et la salubrité des lieux publics et privés. Le respect de la qualité de vie d'autrui fait également référence à des facteurs dérangeants ou nuisibles comme le bruit et différentes odeurs perçues désagréables comme la fumée de cigarette, les odeurs d'usines et de moteurs ainsi que les odeurs fortes émanant de la cuisson. » Ce genre d'expressions laisse apparaître des préjugés déguisés...

Le maire de Gatineau, Marc Bureau, défend l'Énoncé de valeurs : « Il y a peut-être un ou deux sujets qui sont un peu plus sensibles, mais je pense que dans l'ensemble, ce sont des grandes valeurs universelles au niveau de Gatineau et au niveau du Québec. » Justement, si ce sont des principes universels, pourquoi ne pas avoir fait un Énoncé des valeurs à destination de l'ensemble de la population de Gatineau. Après tout, se laver concerne tout le monde !

La ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles du Québec, Kathleen Weil, refuse de condamner le document : « Je ne peux pas critiquer la Ville de Gatineau parce qu'elle a voulu trouver une façon d'engager un dialogue. J'aurais peut-être utilisé d'autres expressions et d'autres exemples, peut-être, sûrement. Mais de là à dire que c'est épouvantable, non, je ne suis pas d'accord avec ça. »

Finalement, on peut se demander quelle est l'utilité de cet Énoncé de valeurs. Y-a-il tellement de problèmes avec les immigrants dans la Ville de Gatineau ? Le maire de Gatineau, lors d'une entrevue à Radio-Canada, a d'ailleurs affirmé qu'aucun problème de cohabitation n'était à l'origine de ce guide...

Pour lire l'Énoncé de valeurs. Des clés pour mon intégration à Gatineau, consultez le site de la Ville de Gatineau en cliquant ici. Source : Radio-Canada
85c56d0a debc 4f86 9ce2 13c6bc06697e

Auteur :

Autres actualités

4383ccf9 3d2a 43d3 9ac4 3bc413785c48
La langue française est à l’honneur ce week-end. On la célébrera sous bien des coutures en Abitibi-Témiscamingue et à travers les livres à Sept-Îles. Montréal sera quant à elle le point d’attache des amateurs de design en quête d’inspiration !

Publié le : 25 avril 2018

F73ef36d a025 4d01 8a93 ee9002c30c09
Comme nous vous l’avions annoncé il y a quelques mois, le décret 963-2018 du 3 juillet 2018 entérine l’entrée en vigueur de la réforme tant attendue de la loi sur l’immigration au Québec, qui sera effective dès le 2 août prochain.

Publié le : 20 juillet 2018