En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 28 mars 2019

Pourquoi les Québécois font appel à un comptable pour déclarer leurs impôts

impots avec un comptable au quebec

À un mois de l’échéance pour déclarer ses revenus, il est temps de prendre son courage à deux mains et d’affronter la paperasse de l’année fiscale 2018. Réputée particulièrement complexe, l’activité rebute les québécois au point que beaucoup d’entre eux cherchent par tous les moyens à se simplifier la tâche. Voici leurs secrets !

Entre les relevés t4, 1, 31, voire t22002a, les reçus pour frais médicaux - et on ne parle même pas des travailleurs autonomes -, il est facile de s’y perdre lorsque l’on fait une déclaration de revenus au Québec. C’est devant ces divers documents, les nombreuses factures à conserver toute l’année et les interrogations qui se multiplient lorsqu’on s’y lance que beaucoup de déclarants québécois et bien sûr de résidents permanents et temporaires issus de l’immigration se tournent vers une aide extérieure, au premier rang desquelles on retrouve le fameux comptable. Peu importe qu’il s’agisse de votre première déclaration de revenus : essayer le comptable en de pareilles circonstances, c’est bien souvent l’adopter.

Mais les difficultés et la peur de se tromper dans sa déclaration ne sont pas les seuls facteurs qui expliquent l’engouement populaire pour le comptable. Au Québec, contrairement au reste du Canada, l’argent est un sujet tabou. Il est beaucoup plus facile de donner ses documents à un comptable plutôt qu’impliquer tout son entourage dans le détail de ses calculs et stratégies diverses.
Pour finir, on peut a priori faire confiance à l’expert-comptable pour être au fait des mises à jour au sujet des crédits d’impôt. la garantie, en principe, d’une déclaration sans faute, des remboursements optimisés et bien sûr un retour sur investissement. Car, cerise sur le sundae, dans bien des cas, on peut recourir aux services d’un comptable pour un coût assez modique.

Une déclaration d’impôt sans stress

Outre les grands noms de la comptabilité, dont vous verrez fleurir les annonces dans les transports au temps des impôts, il est plus facile de se procurer les coordonnées et de se faire référer auprès d’un comptable que d’un médecin. Les déclarations simples de travailleurs temporaires et nouveaux arrivants salariés sont généralement proposées pour des sommes assez modiques. Les travailleurs autonomes, dont la déclaration est plus complexe, n’hésiteront pas à faire jouer la concurrence.

Plusieurs entreprises comptables se spécialisent d’ailleurs dans les services prodigués aux nouveaux arrivants. C’est le cas d’Impôt Laplante, par exemple, dont le champ de compétences se concentre spécifiquement auprès des travailleurs étrangers, dont les détenteurs de PVT. Les prix y varient de 50 $ pour un particulier à 90 $ pour un couple, environ. 

Certaines universités proposent elles aussi ponctuellement des services d’aide aux particuliers à faibles revenus dans leurs démarches de déclaration de revenus. Citons par exemple la Clinique d’Impôts HEC Montréal ou encore la Clinique d’impôts de l’UQAM est également une option. Tous les ans, des étudiants en comptabilité et en gestion remplissent des déclarations d’impôt de particuliers. En plus d’être offert gratuitement, le service est révisé et supervisé par des professionnels. Les étudiants étrangers étant nombreux à  fréquenter l’établissement, les apprentis comptables font souvent face à ce type de dossier.

Enfin, les plus téméraires ont toujours la possibilité de remplir leur déclaration de revenus eux-mêmes. Plusieurs logiciels intuitifs et sécurisés sont vendus en ligne ou en magasin, pour vous guider à chaque étape des démarches au provincial aussi bien qu’au fédéral.

Quelle que soit la solution privilégiée, n'hésitez pas à vous renseigner sur les sites de Revenu Québec et de l'Agence du revenu du Canada : vous y trouverez toute l'information utile pour bien vous préparer et comprendre le fonctionnement de la fiscalité provinciale et fédérale.

Vous avez jusqu’au 30 avril prochain pour faire parvenir votre déclaration d’impôt, en ligne ou par la poste, et acquitter le solde éventuellement dû . Bon courage !


Auteur : Stephanie Dupuis

Journaliste, photojournaliste et vidéaste indépendante dans les domaines de la culture et de société, Stéphanie collabore notamment aux cahiers Arts et Pause de La Presse, au Journal des voisins, à Ludwig van Montréal et à Radio-Canada. Elle est récipiendaire 2017 du prix de journalisme Lizette-Gervais dans la catégorie Internet/multimédia.

Autres actualités

Le gouvernement de François Legault a officialisé son intention d’abaisser le nombre d’immigrants accueillis au Québec en 2019

Publié le : 05 décembre 2018

Nous avons demandé à une participante de nous livrer son retour d'expérience et ses conseils, en mage de notre dernier réseautage de bienvenue.

Publié le : 15 mars 2019