En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Un projet-pilote pour faciliter l’intégration professionnelle des immigrants

Publié le 25 mai 2017
Permettre à des immigrants qualifiés montréalais d’acquérir de l’expérience de travail significative et de bénéficier de formations, c’est l’objectif du nouveau Projet Intégration-Travail-Formation lancé hier. Cette initiative est le résultat de la collaboration entre la Ville de Montréal, le gouvernement du Québec, la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain et quatre grands employeurs montréalais : Desjardins, Hydro-Québec, Intact Assurance et SNC-Lavalin. Entre 12 à 15 immigrants vont être accueillis pour une durée de 30 à 52 semaines dans l’une de ces entreprises, où leur travail sera rémunéré et où ils se verront proposer des formations afin d’ajuster leurs compétences aux besoins du marché du travail. À l’issue de cette période, les quatre entreprises se sont engagées à recruter au moins 20% des participants et à recommander 30% des candidats intéressants non retenus auprès de leurs fournisseurs. Ce projet-pilote vise donc non seulement à offrir une expérience de travail reconnue et transférable mais aussi un encadrement et une véritable intégration durable au marché du travail montréalais. Les travailleurs admissibles ne doivent avoir être arrivés depuis moins cinq ans, détenir un diplôme dans le domaine du poste disponible mais aucune expérience de travail au Canada ou aux États-Unis dans leur secteur. Les étudiants étrangers ainsi que les personnes ciblant des emplois nécessitant une reconnaissance des ordres professionnels sont exclus de ce programme. Environ 35 000 nouveaux résidents permanents élisent domicile à Montréal chaque année.

Auteur : Fanny Bourel

Autres actualités

Pour la première fois depuis sa création en 2012, le SIIQ sera accessible par tous, où que vous soyez dans le monde - et toujours gratuitement.
Quelles leçons peut-on en tirer de la première vague de la pandémie, à l'égard des populations immigrantes les plus vulnérables  ?