En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Quoi faire au Québec - 24 et 25 septembre

Publié le 22 septembre 2016

Canard en fête au Lac Brome

Les 17-18 & 24-25 septembre à Lac-Brome (Cantons de l’Est) Produit gourmand louangé dans la Belle Province, le fameux canard du Lac-Brome tient ici la vedette. Deux week-ends de fête y sont consacrés où rayonnent également les savoureux produits régionaux des Cantons-de-l’Est. Plusieurs activités au programme dont des menus « tout canard » dans les restaurants du village.

Les Comptonales

Du 24 au 25 septembre dans la région de Compton (Cantons-de-l’Est) Huit destinations de la belle campagne de Compton accueillent ce festival gourmand qui vous propose de découvrir et déguster les produits de plus de 60 producteurs et artisans locaux, principalement des Cantons.  Rencontres, partages, et gourmandises, voilà une bien belle façon de savourer ce début d’automne qui commence ce weekend !

Mont-Tremblant à ciel ouvert

Le 24 septembre au Domaine Saint-Bernard (Laurentides) Créé par la Fondation Tremblant, l’événement caritatif offre une belle occasion de découvrir la région du Mont-Tremblant vue d’une montgolfière ! De jour comme de nuit, panorama en montgolfière, envolées de cerfs-volants, activités, ateliers, et dégustations rythmeront cette expérience. Pour ceux qui voudraient s’envoler, mais toujours garder les pieds sur terre ! Articles rédigés en partenariat avec logo_boq_final_GOOD            

Autres actualités

Au Québec comme ailleurs dans le monde, l’immigration aussi pâtit de la pandémie. Les risques sanitaires et leur impact sur l'ensemble du système politique et réglementaire ont et auront des conséquences sur le projet d’immigration au Québec de nombreux travailleurs et étudiants étrangers.
Alors que s'amorce le déconfinement des commerces et des personnes, des incertitudes pèsent toujours sur la capacité des personnes immigrantes — et de leur famille — à voyager cet été au Québec.