En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 12 juin 2016

Reprendre une entreprise au Québec

Alors que les PME représentent plus de 99 % des entreprises du Québec, la province est préoccupée par le manque de relève. Faute de repreneurs, le départ à la retraite des fondateurs risque d’engendrer dans les prochaines décennies la fermeture de 8000 à 10 000 entreprises et l’abolition de 80 000 emplois. La reprise d’entreprise peut donc représenter une bonne occasion d’affaires, car vous profiterez des actifs déjà existants, de la clientèle, de l’équipe déjà en place et compétente, etc. Mais ce processus ne s’improvise pas. Entourez-vous des conseils d’un comptable, d’un banquier, d’un avocat, pour être certain d’avoir bien saisi tous les enjeux autour de la reprise. Comment trouver une occasion de reprise ? Plusieurs options s’offrent à vous. • 1. Vendeurs et repreneurs peuvent se faire accompagner par un des Centres de transfert d’entreprises qui existent dans plusieurs régions du Québec. www.ctequebec.com/ • 2. Vous pouvez également vous faire accompagner dans la reprise d’entreprise par le Centre local de développement (CLD) du territoire concerné. Retrouvez la suite de l'article en téléchargeant gratuitement le dossier "Démarrer une entreprise au Québec".

Autres actualités

2db1cf1a 122a 4d6e b77a f6f4ae5cfffa
Trouver des réponses aux (nombreuses) questions qu'engendre le processus d'immigration, rencontrer de nouvelles personnes, bénéficier de judicieux conseils, mais aussi s'acculturer au typique 5@7 québécois... il est temps de passer en mode réseautage!

Publié le : 24 septembre 2018

413a3ebd c3fb 4d8c 993c 05cf1c094bf4
Un dossier pratique pour bien comprendre les enjeux et rouages du marché de l'emploi au Québec, du point de vue des salariés comme de celui des employeurs !

Publié le : 02 novembre 2018