Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 10 novembre 2013

Les clés pour s'intégrer dans la société québécoise

Comprendre la culture québécoise

En tant que nouvel arrivant, lorsque l’on arrive dans un nouvel environnement, il est important d’être curieux, observateur et de s’informer sur les valeurs de la société et son fonctionnement. Il ne faut pas juger mais faire preuve d’une grande tolérance pour s’adapter au mieux.  

Ouverture d’esprit et tolérance

Les mots clés pour bien comprendre la culture québécoise sont ouverture d’esprit et tolérance. Quelques éléments à savoir : - Le tutoiement est largement répandu et s’emploie très facilement. - Le respect est la règle numéro 1 au Québec ; par exemple, les Québécois vont toujours faire la queue à l’arrêt de bus et monter chacun leur tour. - L’égalité Homme / Femme est bel et bien établie. - Toutes les religions sont tolérées. - Le politiquement correct domine, et les Québécois vont plutôt chercher à éviter les conflits pour aller vers le consensus. - Côté sportif, pour s’intégrer dans la société, il est recommandé de s’intéresser au hockey, le sport national qui fait vibrer les Québécois. Intéressez-vous aussi à la culture, la chanson, le cinéma, la littérature québécois. Ne restez pas accroché à TV5 Monde, mais regardez d’autres chaînes de télévision et écoutez la radio (l’historique Radio-Canada).

Accepter les changements

Des associations françaises, belges et suisses pour vous accueillir Une fois au Québec, n’hésitez pas à rentrer en contact avec les associations de compatriotes : c’est une excellente occasion de vous faire des amis, de poser toutes vos questions et obtenir des réponses de personnes expérimentées. À Montréal : - Français du monde : http://francaisdumonde-quebec.org - Montréal Accueil : www.montrealaccueil.com - Objectif Québec : www.objectifquebec.org - Union des Français de l’étranger (UFE) : www.ufe.org - Union française : www.unionfrancaisedemontreal.org À Québec : - Société française de Québec : www.sfquebec.ca Belges et Suisses : - Union des Belges francophones à l’étranger : www.ufbe.be - SwissCommunity : www.swisscommunity.org - Société Suisse Romande : www.societesuisseromande.org
Entamer un processus d’immigration risque de vous faire vivre différentes étapes. Si au début, tout peut vous sembler beau et positif, il se peut que vous viviez ensuite une phase descendante durant laquelle la réalité et ses difficultés vont vous rattraper. Le négatif peut se faire ressentir sur votre moral, sur votre état d’esprit, dans les tensions de couple... Privilégiez le dialogue et ne quittez pas le Québec sur un coup de tête. Gardez confiance, c’est le moment pour dépasser certains obstacles et s’adapter vraiment à votre nouvelle vie. La motivation aidant, vous pourrez surmonter cette phase pour rentrer dans un climat de confort et bien-être. Tout changement requiert des efforts et il est important de ne pas flancher en cas de difficultés. Gardez en tête votre objectif et ce pourquoi vous avez choisi d’immigrer. L’immigration, c’est stressant, vous confirmeront tous ceux qui ont fait le pas avant vous. Il faut parfois tout désapprendre pour tout réapprendre. Les repères changent, et ce, même dans la vie quotidienne. Les supermarchés ne sont pas organisés de la même façon, le paiement avec une carte bancaire n’est pas tout à fait le même, il faut calculer les pourboires, bref, tout un tas de petites choses qui peuvent devenir une épreuve lorsqu’elles s’accumulent sur une journée. L’adaptation est le maître mot d’une immigration réussie. Ce n’est pas un processus évident mais cela vous permettra d’accepter que tout ne puisse pas fonctionner comme avant et avec les codes que vous connaissiez. Certains verront les obstacles comme de nouveaux chemins menant vers des opportunités inattendues, d’autres souffriront plus par exemple de ne pouvoir exercer exactement la même profession ou de ne pas avoir le même cercle d’amis. Il faut de la patience et de l’humilité pour s’adapter à un nouvel environnement social, culturel, professionnel.

Parler le français du Québec

Les Québécois parlent français, mais parlent-ils le même français que vous ? Les expressions et le vocabulaire différent d’un pays francophone à un autre. Donc, éviter de reprendre les Québécois sur leur français ou de comparer sans cesse : « en France, on dit comme ceci ou comme cela ». Vous n’allez pas vous faire d’amis québécois avec cette attitude. Les remarques sur l’accent sont également inopportunes et n’oubliez pas qu’au Québec, c’est vous qui parlez avec un drôle d’accent et, dès que vous ouvrirez la bouche, vous ne pourrez pas cacher que vous venez d’Europe ou d'ailleurs. S’il existe incontestablement des liens étroits entre la France et le Québec, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une province francophone dans un univers anglophone (Canada et États-Unis). Le Québec, c’est l’Amérique du Nord. Alors au-delà de la similitude linguistique, les codes, les valeurs, les modes de pensées sont beaucoup plus éloignés de vous que vous ne le pensez. Attention aux malentendus interculturels dissimulés derrière la langue française !

Se préparer aux saisons

Les saisons sont marquées au Québec, même si l’automne et le printemps sont relativement courts. Les premières chutes de neige arrivent généralement lors de la première quinzaine de décembre et il neigera régulièrement jusqu’à fin février (avec parfois des tempêtes tardives ayant eu lieu début mai !). Les températures dégringolent. Si tout est fait pour vivre aussi bien été qu’hiver, vous devez être bien conscient de la réalité du froid et de l’hiver. Il est nécessaire d’avoir un bon équipement composé d’un long manteau, de bottes fourrées, de gants, d’une écharpe et d’un bonnet. Pour les enfants, une combinaison de ski peut être appréciable pour qu’ils jouent dans la neige (dans la cour de récréation ou durant les fins de semaine). Vous comprendrez vite la différence entre la température indiquée par le thermomètre et celle ressentie, qui tient compte du facteur vent : un moins 12 degrés peut se transformer en un moins 20 degrés ! La société québécoise est très bien organisée pour faire face à la neige et au froid : les machines pour déneiger et saler les routes et les trottoirs fonctionnent très bien. Les activités hivernales sont nombreuses : patins à glace, ski de fond, raquettes, glissades. L’hiver se vit dehors au Québec. [adrotate banner="40"] Ces conseils sont extraits de notre tout dernier guide : Partir au Québec. A destination de tous les Européens francophones, ce guide est en téléchargement gratuit sur notre site web au format. Témoignages d'immigrants, conseils et infos sur la vie au Québec, la recherche d'emploi, les études, la création d'entreprise... L'essentiel pour réussir votre immigration et intégration au Québec !

Auteur : Maël Cormier

Autres actualités

17946f86 fc27 4807 b8f4 0dd78b5846d8
Au Québec, l’année scolaire débute fin août et se termine à la fin du mois de juin. Mais il arrive que les parents nouveaux arrivants n’aient d’autre choix que d’inscrire leurs enfants en cours d’année. Tour d’horizon des options qui s’offrent à eux !

Publié le : 05 avril 2018

Cbac0423 6a26 4565 9bc9 335b780abaea
Pour répondre à sa volonté de traiter davantage de demandes de Certificats de sélection du Québec (CSQ) mais aussi de réduire les délais de traitement, le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) a récemment modifié les conditions de réception et de traitement des nouvelles demandes, en vigueur sur la période du 1er avril au 15 août 2018.

Publié le : 05 avril 2018