En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 30 avril 2017

S'intégrer dans la société québécoise

Les mots clés pour bien comprendre la culture québécoise sont ouverture d’esprit et tolérance. Lorsque l’on arrive dans un nouvel environnement, il est important d’être curieux, observateur et de s’informer sur les valeurs de la société et son fonctionnement. Il ne faut pas juger mais faire preuve d’une grande tolérance pour s’adapter au mieux. Les Québécois sont réputés pour leur sens de l’accueil, leur gentillesse et leur serviabilité. De manière générale, ils s’attendent à ce que les échanges avec les uns et les autres soient polis et respectueux. Quelques éléments à savoir ❯❯ Le tutoiement est largement répandu et s’emploie très facilement. Il fait partie des mœurs du Québec. Il s’établit en fonction de l’âge et de la fonction sociale. Les gens de même génération se tutoient, tout comme les personnes de moins de 30 ans. Il n’est pas rare qu’un employé du service public tutoie son interlocuteur, ou un employé son patron. Cependant, ne confondez pas le tutoiement avec une envie de nouer amitié, c’est juste une manière d’être typiquement nord-américaine. « Au travail, je tutoie facilement mes collègues, mon supérieur et même mes partenaires. Cela donne un côté plus amical dans mes échanges au quotidien et l'on prend vite cette habitude ». Andréa ❯❯ Le respect est la règle numéro 1 au Québec. « Au marché, en attendant le bus, à la sortie du métro et en général dans n'importe quelle ligne (file d'attente) il est très mal vu de doubler son voisin. Au quotidien, les Québécois sont assez détendus et cela se ressent beaucoup dans leur relation avec les autres. » Sandra ❯❯ Toutes les religions sont tolérées. ❯❯ L’égalité Homme / Femme est bel et bien établie. Les relations entre les hommes et les femmes sont plus égalitaires et plus affirmées que dans la plupart des pays au monde. Indépendantes et libres, les femmes occupent également des postes à tous les niveaux de la hiérarchie. « Je trouve qu'ici on a beaucoup plus de droits en tant que femme qu'au Mexique. Il y a également davantage d'opportunités professionnelles pour les femmes. Il ne faut pas se mettre de barrière. » Telma Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement le guide Immigrer au Québec
85c56d0a debc 4f86 9ce2 13c6bc06697e

Auteur :

Autres actualités

2a30e5b3 7ef6 4367 be07 0cef2c1ab69f
Vivre à Montréal et dans ses environs : notre nouveau guide gratuit, réalisé en partenariat avec Montréal international, est désormais disponible !

Publié le : 23 novembre 2018

B0fde6cf a7cd 4de6 b66a 564e5b2e0625
Le gouvernement de François Legault a officialisé son intention d’abaisser le nombre d’immigrants accueillis au Québec en 2019

Publié le : 05 décembre 2018