Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 17 juillet 2014

3 choses à faire avant de partir au Québec

Visa en mains, vous êtes prêt pour votre immigration au Canada. Valises faites, les enfants sont inscrits à l’école, vous avez trouvé un logement temporaire pour assurer votre arrivée, la famille a pris des cours de perfectionnement en anglais et vous avez même pensé aux adaptateurs pour votre brosse à dent électrique !

Votre liste de « choses à faire » avant votre départ est-elle complète ?

Pas le temps de penser à tout. Entre l’installation de votre famille, la gestion de vos finances, la familiarisation avec votre nouveau pays et le quotidien qui prend le dessus, vous avez peut-être oublié certaines actions pouvant vous faire gagner du temps. Nous vous proposons 3 aspects logistiques que les expatriés ont tendance à oublier.

Quelle banque choisir et à quel moment ?

La première chose à faire pour ouvrir votre compte bancaire au Canada est de vous renseigner sur les accords éventuels entre votre banque en France et une banque au Canada. A l’heure de la mondialisation, il est de plus en plus fréquent que votre banque soit partenaire d’une banque canadienne. De nombreux accords existent :

– HSBC : Si vous êtes déjà client, vous savez certainement que cette banque a une présence internationale.
Crédit Mutuel/ CIC et le Mouvement Desjardins
– BRED – BNC : La Bred-Banque Populaire et la Banque Nationale du Canada collaborent depuis plus de 20 ans.

Informez-vous également sur les offres dédiées aux nouveaux arrivants. Ces offres sont adaptées à vos besoins et votre situation …
ce que vous ne retrouverez pas systématiquement dans toutes les
agences de quartier.

N’attendez pas d’être sur le territoire pour prendre contact avec une banque. En respectant certaines conditions, il peut être possible de démarrer les démarches d’ouverture de compte avant votre départ. Dans tous les cas, un premier contact avec la succursale qui possède l’expertise de l’accueil des nouveaux immigrants est fortement conseillé avant votre départ.

Quelques terminologies à connaître

Succursale : Établissement commercial généralement installé hors de l’entreprise et chargé d’assurer le succès de la fonction commerciale dans une région donnée.

Historique de crédit : L’historique de crédit compile l’ensemble des informations (crédits en cours, incidents de remboursement, …etc.) sur le recours au(x) crédit(s) d’un emprunteur.

Ce document est un outil efficace qui va permettre aux établissements financiers d’obtenir une vision exhaustive du niveau d’endettement d’un emprunteur afin de limiter le risque à l’octroi d’un crédit.

Bien que l’historique de crédit de votre pays d’origine ne soit pas nécessairement pris en compte au Canada, il pourrait s’avérer utile. Apportez une lettre de recommandation de votre institution financière ainsi qu’une copie de votre dossier de crédit (si disponible). Cette recommandation pourrait vous permettre d’obtenir plus facilement une carte de crédit et/ ou favoriser l’octroi d’un prêt pour l’achat d’une voiture, d’un appartement, d’un chalet… N’hésitez pas à obtenir les justificatifs adéquats, avant de partir ; ils vous feront gagner du temps dès les premiers mois de votre installation.

Sécurité sociale : suis-je couvert ou non ?

Partir c’est bien. Partir avec la bonne couverture santé, c’est mieux. Êtes-vous couvert par la sécurité sociale française ou québécoise ? Avez-vous besoin d’une assurance privée ?

Pour favoriser la mobilité internationale, l’Europe dispose d’un cadre juridique international qui assure la bonne coordination des systèmes nationaux de sécurité sociale des personnes qui se déplacent hors des frontières nationales.

Les immigrants et travailleurs ou étudiants étrangers peuvent bénéficier des ententes de réciprocité en matière de sécurité sociale conclues entre le gouvernement du Québec et plusieurs pays (Belgique, Danemark, Finlande, France, Grèce, Luxembourg, Norvège, Portugal, Suède).

L’Entente franco-québécoise de sécurité sociale s’applique sans condition de nationalité (sauf exception) et facilite le passage du régime français au système de santé universel québécois. Avant votre départ de France, il est préférable de demander à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) l’établissement d’un formulaire SE 401 Q 207 qu’il convient de remettre à votre arrivée au Québec à la RAMQ (Régie de l’Assurance Maladie du Québec). Ceci vous permettra d’éviter tout délai de carence et de bénéficier, dès votre inscription, des prestations de couverture universelle de l’assurance maladie.

Depuis 1959, vous pouvez également vous renseigner auprès du guichet unique au service de la mobilité internationale et de la sécurité sociale : le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (Cleiss) 

Avant de vous déplacer à votre CPAM, vérifiez bien que votre visa vous permet de bénéficier de cette entente. Par exemple, cette démarche ne s’applique pas pour les détenteurs de Permis vacances-travail (PVT).

Quels documents apporter ?

Vos preuves du paiement de charges de copropriété des 10 dernières années ou vos 5 années de relevés de compte bancaire vous seront-ils utiles au Québec ? Le déménagement est le moment de faire le tri dans ses papiers. Vous conservez ? Vous triez ? Vous jetez ? Comment choisir ?

Le délai de conservation des papiers varie selon leur nature. Les durées minimales sont établies afin d’indiquer la période pendant laquelle il vous est possible de faire valoir un droit ou de réclamer un paiement relatif à ce document. Pour en savoir plus, consultez la liste des papiers à conserver sur le site service-public.fr.

Au-delà de l’obligation légale de conserver certains documents, faut-il payer une surcharge de bagages pour quelques papiers dont vous n’aurez peut-être pas besoin ?

La bonne astuce est d’acheter une boîte métallisée afin d’y conserver les documents obligatoires  dont vous n’aurez pas besoin lors de votre expatriation. Le mieux est de laisser cette boîte à disposition chez des amis ou un membre de votre famille habitant votre pays d’origine. Il est important que cette boîte reste accessible car vous pourriez avoir besoin de quelques renseignements, d’un original ou d’une photocopie.

Une solution « légère » : Numérisez vos documents et assurez-vous de les conserver dans un endroit sécurisé. Cette sauvegarde électronique vous permettra de toujours avoir accès à vos documents.

Les papiers incontournables à avoir sur soi sont toutes les pièces nécessaires à votre passage à la douane.

Banque, assurance, papiers importants … nous espérons que ces 3 conseils faciliteront votre arrivée et votre adaptation dans votre nouvel environnement. Vous êtes maintenant paré pour partir sereinement vers le Québec.

 Émilie SAULNIER
Experte en recrutement à l’international – Europe Canada
Contacts/informations : 
www.kennedygarceau.com
Tél. France : +33 1 47 66 31 56 – Tél. Canada +1 514 850 1138
Courriel : contact@kennedygarceau.com

Auteur : Kennedy Garceau

Depuis votre pays d’origine, nous accompagnons votre recherche d’emploi, votre compréhension des différences culturelles et votre installation au Canada

En savoir plus

Autres conseils d'experts

2d68ae72 84ac 4540 af45 2ce17d14540a
Vous ne savez pas comment préparer votre première entrevue d’embauche au Québec ? Vous sentez que celles que vous avez déjà passées auraient pu donner de meilleurs résultats ? Voici un petit guide pour vous présenter les us et coutumes des employeurs québécois lors d’entrevues d’embauche !

Publié le : 14 février 2018

536d2bf7 eb3d 47a4 9828 3fd2c8a1b9fd
il existe de nombreuses offres complètes de services de télécommunications afin de faire le plein de culture québécoise et nord-américaine. Parmi celles-ci, Vidéotron, en plus des forfaits télévision incluant les principales chaînes du Canada, des États-Unis et d’autres pays francophones du monde, propose Club illico, un service de contenus sur abonnement.

Publié le : 08 février 2018