En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 25 janvier 2018

3 conseils pour bien s’intégrer à son nouveau milieu de travail

Être bien intégré dans son milieu de travail est une des clés du bonheur en emploi. Si cela peut être difficile dans son pays d’origine, cela l’est d’autant plus lorsque l’on est un immigrant fraîchement arrivé dans un nouveau pays. Au Québec, même s’il existe plusieurs programmes pour faciliter l’intégration de nouveaux arrivants au travail, les employeurs valorisent grandement la capacité des employés à s’intégrer.

Découvrez, grâce à ces 3 conseils, comment bien vous intégrer à un nouveau milieu de travail au Québec!

1- Avoir une approche ouverte et participative

Dès votre arrivée, vous avez sans doute dénombré une tonne de différences entre la culture québécoise et celle de votre pays d’origine. Pour faciliter votre intégration dans votre milieu de travail, sachez que vous devrez faire preuve d’ouverture et de participation.

Votre employeur attendra de vous que vous fassiez vos preuves. N’hésitez donc pas à poser des questions à vos collègues afin de bien comprendre la culture de l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Vous ne connaissez pas tout, et cela est tout à fait normal.

De plus, même si le poste que vous occupez ressemble à celui que vous avez occupé par le passé, il est fort probable que les méthodes de travail, les échéanciers et la dynamique entre les employés soient totalement différents de ce à quoi vous êtes habitué. Votre curiosité et votre intérêt vous permettront de développer votre autonomie, votre sens de l’initiative, et plus encore !

Parmi les incontournables de la vie au travail, on retiendra que :

  • le tutoiement de vos supérieurs n’est pas mal vu au Québec, étant donné l’ambiance amicale que la plupart d’entre eux aiment instaurer. Mais cela demeure du cas par cas ;
  • les compétences ont plus d’importance que l’âge. Ne soyez donc pas surpris d’avoir un supérieur plus jeune que vous ;
  • l’éthique, la transparence, l’égalité, la coopération, la gentillesse, une attitude positive sont quelques-unes des valeurs importantes des travailleurs québécois.

2- Être actif dans la vie sociale de l’entreprise

S’intégrer à son milieu de travail passe inévitablement par faire connaissance avec ses collègues. Pour faciliter votre intégration, vous devrez créer des liens avec eux. Au début, restez à l’écoute et observez la dynamique déjà en place. Vous saurez rapidement découvrir les personnalités de chacun et déterminer avec qui vous pourriez avoir plus d’affinités. Toutefois, ne restez pas muet dans votre coin : vous devez aussi vous révéler aux autres. Tâchez seulement de le faire sans trop vous imposer. Qui plus est, cela vous permettra de mieux connaître la culture de l’entreprise, celle du marché de l’emploi québécois, voire même la culture du Québec en général.

Ainsi, n’hésitez pas à prendre votre repas avec vos collègues, à participer aux activités du club social de l’entreprise, à assister aux 5 à 7 et aux partys de bureau. Cela vous permettra de développer un sentiment d’appartenance envers votre milieu de travail.

Vous avez peur de manquer d’idées de conversation avec vos collègues ? Voici quelques pistes :

  • suivez l’actualité du Québec ;
  • suivez la télévision québécoise (talk-show, téléromans, etc.) ;
  • informez-vous sur la scène culturelle de la région que vous habitez (théâtre, concerts, festivals, etc.) ;
  • intéressez-vous à la scène sportive de la province.

3- Parler le français… québécois!

La langue peut être un grand frein à une bonne intégration. L’humour, l’ironie, le sarcasme et les nuances peuvent créer des malentendus entre des personnes qui n’ont pas la même culture ou la même langue natale. Au Québec, le français est réputé pour être très différent de celui des autres communautés francophones et ce n’est pas parce que l’on parle déjà le français que l’on comprend tout de la variante québécoise.

Pour vous aider à apprendre le français du Québec, n’hésitez pas à signifier à votre interlocuteur que vous ne comprenez pas ce qu’il veut dire ou notez les expressions que vous entendez et demandez à quelqu’un de votre entourage de vous les expliquer. Les Québécois sont fiers de leur langue et de ses particularités. Ils seront donc ravis de vous aider !

 En conclusion, faire les efforts nécessaires pour s’intégrer prend certes du temps et de l’énergie. Toutefois, soyez assuré que cela vous permettra de rapidement vous sentir chez vous et de vous épanouir dans vos nouveaux défis professionnels !

Écrit par Marie-Claude Savoie, rédactrice marketing chez Jobillico


Auteur : Jobillico

Nous croyons que tout le monde mérite d’être plus heureux au travail. Vraiment. Nous sommes aussi convaincus que toutes les entreprises doivent avoir accès aux meilleurs talents.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

B1ea2193 ed34 4952 b142 8d3ec575d295
Les achats de la rentrée deviennent vite un véritable casse-tête financier et logistique. Voici quelques astuces pour vous aider à gagner en efficacité et en sérénité.

Publié le : 08 août 2018

Edc571c5 2ba2 474c b528 7c1cc6a884dd
Les étudiants sont les clients et consommateurs de demain et, à ce titre, devraient faire l’objet de toutes les attentions des établissements financiers.

Publié le : 18 juillet 2018