En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 12 juillet 2017

8 conseils pour économiser à l'épicerie

Voici nos conseils pour diminuer le montant d'argent qui sort de vos poches lorsque vous faites l'épicerie.

1. Comparez des pommes avec des pommes

Pour comparer le prix de deux produits similaires, comparez-les par unité de mesure (par exemple le prix au kilo pour la viande, ou le prix par millilitre pour les liquides).

2. N'optez pas toujours pour le grand format

Mieux vaut parfois se procurer plusieurs petits formats d’un produit soldé que sa version «super grand format».

3. Scrutez les promotions sur le Web

Des sites comme celui de SOS Cuisine recensent les meilleures aubaines hebdomadaires. Les accros des coupons peuvent aussi sélectionner et faire imprimer ceux des produits qui les intéressent en surfant sur les catégories « Alimentation » de sites comme couponclick.ca, gocoupons.ca ou encore save.ca.

4. Misez sur les marques maison

Selon Agriculture et Agroalimentaire Canada, les marques maison sont de 20 à 30 % moins chères que les grandes marques pour des produits de gamme équivalente.

5. Politique d’exactitude des prix : faites valoir vos droits !

La Politique d’exactitude des prix, mise en place par la Loi sur la protection du consommateur (LPC), a pour but de dédommager le consommateur si le prix d’un article à la caisse est supérieur à celui affiché. Dans le cas où l’erreur porte sur un article dont le prix affiché est de 10 $ ou moins, le commerçant doit vous remettre l’article gratuitement. Si le prix affiché est supérieur à 10 $, il doit vous accorder l’article au plus bas prix, en plus de vous offrir une indemnité de 10 $. Par exemple, si le prix affiché pour un livre est de 20 $ et que son prix à la caisse est de 25 $, le commerçant doit vous l’accorder à 20 $ comme affiché en rayon, moins 10 $ d’indemnité. Un commerçant a adhéré à la Politique mais ne la respecte pas? Vous pouvez porter plainte à l’OPC.

6. Faites respecter vos droits

Si la marchandise offerte à prix réduit n’est plus disponible, comme c’est souvent le cas des produits vedettes de la circulaire, la LPC vous permet de demander au détaillant un produit de même nature, au même prix ou à un prix plus élevé, ou un bon d’achat différé pour vous la procurer ultérieurement au prix du produit vedette. À moins que l’annonce ne mentionne «quantité limitée» et indique de quelle quantité il s’agit.

7. Gare aux erreurs à la caisse !

Produits scannés deux fois et rabais non appliqués sont autant de petits désagréments qui, accumulés, nuisent à nos tentatives d’économiser. Les promotions de type «3 pour 5 dollars» n’obligent pas toujours le client à acheter le nombre d’articles annoncé pour bénéficier de la promotion.

8. Faites une liste

Cette habitude peut permettre de réduire sa facture de 25 à 30 %. La fameuse liste d’épicerie nous fait gagner temps et argent dans les allées du supermarché – à condition qu’on la respecte! Faire son menu d’avance permet de le faire en fonction des bonnes affaires proposées dans les circulaires.

Auteur : Protégez-Vous

Protégez-Vous est un organisme sans but lucratif indépendant qui aide les Québécois à faire les meilleurs choix en matière de consommation.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Ed4142f5 8ca0 45b7 9e12 d820de8a92d1
Le beau temps, le soleil et leurs promesses arrivent et sont autant d’invitations à sortir enfin de chez vous. Profitez de l’été pour programmer des activités vibrantes d’énergie à travers le Québec. Suivez le guide, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Publié le : 12 juin 2018

04aef202 1da8 4776 834e 31965bd66848
Affichant un taux de chômage à 5,3% en mai 2018, le marché de l'emploi québécois se porte plutôt bien. Si vous souhaitez donner une nouvelle dimension à votre carrière au Québec, il est impératif de bien se renseigner au préalable. Voici un état les lieux du marché du travail québécois.

Publié le : 13 juillet 2018