En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 06 novembre 2018

9 raisons de choisir l'Université de Montréal

udem 9 raisons études

Pourquoi autant d’étudiants font le choix de l’Université de Montréal chaque année ? Dix d’entre eux nous donnent au moins neuf bonnes raisons de le faire !

 1° - La ville

« Étudier à Montréal est une bénédiction, un privilège » assure Níkolas Gómez qui est venu s’installer dans la métropole québécoise depuis sa Colombie natale. Les étudiants ont leur ville à cœur et ils le clament haut et fort. En 2018, la métropole occupait la 4èmeplace dans le classement mondial QS des universités, et la 1èreplace en Amérique. Cameron Piper, originaire de la Caroline du Nord, voit la ville comme une « combinaison des avantages de l’Europe et ceux de l’Amérique ». Maeva Devoto a, quant à elle, quitté l’Argentine pour Barcelone, puis Boston et trouve qu’avoir accès à autant d’experts et de cultures à Montréal est extrêmement stimulant.

 2° - Un éventail de programmes 

L’Université de Montréal propose une gamme de 600 programmes de 1er, 2èmeet 3èmecycles. Noémie Beaucarne, venue de Belgique, prépare une maîtrise en santé publique et environnementale tandis que Valentina Pancaldi, étudiante italienne, poursuit des études en littérature comparée. Bruno Corrêa Amâncio de Jesus est venu du Brésil pour préparer son Doctorat en Sciences Humaines appliquées. Et ce ne sont là que quelques exemples du large panel offert !

3°- La qualité de l’enseignement

Soraya Machour, franco-marocaine, admire la façon dont les enseignants arrivent à rendre les cours dynamiques et vivants : « ils sont tous accessibles aux élèves ». Walph Ferentzi Youyou ne tarit pas d’éloges sur le corps professoral : « disponible et accompagnant les étudiants, les aidant à surmonter les obstacles ». Louise-Jeanne Grondin, de l’Île de La Réunion, le résume en quelques mots : « on tire les étudiants vers le haut, que ce soit par le contenu ou par la mentalité ».

4°- Une pédagogie innovante

Tout est mis en place pour que les étudiants bénéficient des meilleurs moyens pour étudier. Noémie est emballée par les cours qu’elle suit en ligne, à son rythme. Bruno rappelle que l’Université de Montréal est l’une des seules au monde à avoir un département de recherche interdisciplinaire. À noter d’ailleurs qu’elle est l’une des université canadienne les mieux dotées en recherche, avec des revenus de plus de 500 millions de dollars par an.

5°- Une renommée mondiale

Que ce soit en Amérique du Nord ou en Europe, l’Université de Montréal est auréolée d’une excellente réputation. Classée au 3èmerang des meilleures universités du Canada (la 1èrefrancophone) et au 90èmerang mondial, selon le Times HIgher Education. Tous les étudiants reconnaissent qu’elle est largement méritée !

6°- Une ouverture aux étudiants internationaux

Avec près de 9 500 étudiants internationaux auxquels on ajoute 8 000 étudiants résidents permanents canadiens non citoyens, l’Université de Montréal est la 4èmeuniversité la plus internationale du Canada. Et qui pourrait mieux évoquer l’ouverture de l’Université de Montréal à leur égard que les étudiants internationaux eux-mêmes ? Valentina la qualifie « d’université du monde » tant les étudiants venant de partout sont bien accueillis. Walf Ferentzi souligne qu’elle offre des possibilités exceptionnelles pour les étudiants issus de l’immigration d’autant que, ajoute-t-il : « ce n’est pas ma première université, j’ai donc un référentiel de comparaison ».

7°- Un enseignement supérieur en Français

L’Université de Montréal dispense ses cours en français et cela ne séduit pas seulement les étudiants francophones… Cameron, bien qu’Américain, voulait profiter de cet enseignement en français, tout comme Louise-Jeanne, pour qui la possibilité de faire ses études dans sa langue maternelle, bien qu’elle ait vécu loin de chez elle, ont été un atout.

8°- L’offre extra-scolaire

Un esprit sain dans un corps sain, dit l’adage. Les études, pour être efficaces, doivent être agrémentées de parenthèses sportives, ludiques et récréatives. Steve Dias Pedro venu de Suisse, mentionne les associations, les sorties de ski et Valentina renchérit avec gourmandise sur les bains tourbillons et les spas du Cepsum où elle aime se relaxer. Nikolas rappelle que les étudiants ont également accès à des consultations psychologiques, un soutien aux regroupements d’étudiants ainsi qu’à d’autres services d’aide et d’accompagnement.

9° - Le coût abordable des études

Soraya le résume en une phrase : « Outre un choix de cours et de programmes intéressants, l’Université de Montréal est la plus accessible financièrement tout en proposant de nombreuses activités et ressources pour les étudiants ».

***

Étudiant International ? L’Université de Montréal vous propose un large éventail de programmes d’études. Portes ouvertes : https://admission.umontreal.ca/evenements/evenement/show/portes-ouvertes-a-ludem-11-novembre-2018-15638/

Prêt à déposer votre demande d’admission, ne tardez pas : https://admission.umontreal.ca/

Auteur : Université de Montréal

L’Université de Montréal est le premier pôle d’enseignement supérieur au Québec. Parmi les 600 programmes d’études qu’elle offre à tous ses étudiants, il y a celui que vous cherchez. Trouvez-le dès maintenant !

En savoir plus

Autres conseils d'experts

7c98ce56 48c5 40bb aadc 5a566d610965
Vous voilà à présent installé dans le Grand Montréal. Après l’euphorie de la rentrée, il faut s’atteler à quelques aspects de la vie pratique à commencer par l’une des préoccupations majeures des étudiants : le budget.

Publié le : 17 octobre 2018

D5736f0b 0764 4ad2 b37a c3725c17e938
On ne soulignera jamais assez l’importance de parler français quand on s’installe au Québec. Que ce soit pour trouver un emploi, développer une vie sociale ou faire face aux réalités de la vie quotidienne, les nouveaux arrivants ont besoin de s’approprier l’unique langue officielle de la province.

Publié le : 22 octobre 2018