En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 08 août 2018

Les achats de la rentrée scolaire

achats rentrée scolaire enfants

C’est le cauchemar des parents, celui qui vient les hanter à peine les vacances terminées : la rentrée et son cortège d’achats. Entre les fournitures, les livres, les vêtements et autres imprévus, ceux-ci peuvent rapidement s’avérer un véritable casse-tête financier autant que logistique. À moins d’un mois du retour des enfants sur les bancs d’école, voici quelques astuces pour vous aider à gagner en efficacité et en sérénité ! 

Effets scolaires, une liste de matériel à fournir par les parents

Outre le fait que la rentrée est souvent l’occasion de rhabiller son enfant de la tête aux pieds, la facture s’alourdit avec la longue liste des effets scolaires à fournir et les frais à payer pour les achats faits directement par l’école, comme les cahiers d’apprentissage, par exemple.

Le Québec diffère sur ce point de son voisin ontarien qui, depuis 2011, offre gratuitement aux enfants les fournitures jugées essentielles à la réussite scolaire. La question de la gratuité des fournitures reste cependant d’actualité au Québec. Une évolution possible à suivre, donc, qui ravirait certainement bien des parents !

En attendant, pour ce qui concerne le budget, le Conseil québécois du commerce de détail estime que les dépenses en fournitures scolaires reviennent, en moyenne, à 176 $ CAN par enfant. En outre, une contribution volontaire peut être demandée aux parents par les écoles pour aider à financer certaines activités.

Quand et comment se procurer la liste ? 

La liste des effets scolaires est propre à chaque établissement. Elle est approuvée par la direction de l’école de façon à harmoniser les demandes des enseignants. Logiquement, elle diffère selon le degré scolaire de l’enfant et sera ainsi plus conséquente au secondaire qu’au préscolaire.

Elle est transmise en général à tous les parents dès le mois de juin. Elle est également disponible en ligne sur le site Internet de l’établissement fréquenté et/ou par voie d’affichage dans un lieu facilement accessible aux parents.

Pour toute question relative à la liste d’effets scolaires, n’hésitez pas à prendre contact directement avec la direction de l’école de votre enfant, notamment si vous êtes arrivé au courant de l’été qui précède la première rentrée de votre enfant au Québec.

Anticiper : la clef du succès pour économiser et déstresser

Anticiper vos achats en les effectuant au début de l’été, c’est la garantie de réduire à la fois les coûts et le stress.

Vous pourrez en effet plus facilement comparer les prix, profiter d’un plus large choix de produits et bénéficier des nombreuses promotions de l’été.

Enfin, point non négligeable, vous éviterez la cohue en magasin et serez ainsi plus disponible pour votre enfant en cette période de transition, parfois difficile pour lui. Un élément qui n’a pas de prix !

Innovez… achetez en ligne !

On pourrait presque parler d’un rituel entre les parents et les enfants : nombreuses sont les familles qui continuent de faire leurs achats directement en magasin. Il est vrai que les essayages de vêtements sont un passage obligé lorsque l’enfant est en pleine croissance et que l’on n’est plus certain de sa taille – en particulier pour ce qui concerne les habits d’hiver.

Mais l’achat en ligne est rapide et efficace et peut vous être livré directement. Certains sites, comme maboutiquescolaire.ca, répertorient même directement des listes d’écoles à partir desquelles effectuer ses achats. Simplifiez-vous la vie en quelques clics !

Consommez autrement : recyclage et seconde main

Pensez à recycler tout ce qu’il est possible de récupérer des années précédentes. Dans cette optique, investir dans du matériel de qualité, au moment de l’achat d’un article durable (ex. sac à dos), peut s’avérer plus rentable sur le long terme.

Envisagez également l’achat d’articles de seconde main via les nombreux sites de revente tels que kijiji, pour les vêtements par exemple, ou via votre réseau.

Il existe enfin de nombreux groupes de parents sur Facebook, à l’image de Parents de Rosemont, pour n’en citer qu’un. On y vient pour échanger sur les services offerts dans un quartier mais aussi sur des sujets plus vastes touchant la parentalité. Vous y trouverez de l’information, des astuces et des bons plans. Une vraie mine d’or !

Une nouvelle aide du gouvernement québécois 

Pour finir, il existe depuis fin 2017 une nouvelle aide financière versée par Retraite Québec afin d’aider les familles à l’achat de fournitures lors de la rentrée, qui s’élève à 100 $ CAN par enfant à charge âgé de 4 à 16 ans. Cette somme, versée chaque année en juillet, s’ajoute au paiement de Soutien aux enfants.

Bon magasinage !

Auteur : Immigrant Québec

Immigrant Québec informe toutes les personnes désireuses de s’installer au Québec sur l'immigration et la vie dans la Belle Province.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

5a6cf773 a28f 420d 9d25 181f07e81663
Elles s’appellent Cortland, Lobo, Empire, Spartan ou encore McIntosh. À l’automne, c’est tout le Québec qui vit au rythme de la pomme et pour cause : derrière le fruit se cache un art de vivre québécois dont on n’a aucune raison de se priver !

Publié le : 12 octobre 2018

2656f9e1 7669 4d01 88c0 627f1269358d
À votre arrivée au Québec, ne vous laissez pas intimider par les changements qui vont s'imposer à vous. Renseignez-vous sur votre ville d'accueil et suivez ces quelques conseils qui vont vous aider à vous intégrer une fois installé dans la province.

Publié le : 12 octobre 2018