En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 10 septembre 2019

Devenir citoyen canadien : privilèges, droits et responsabilités

Seul, en couple ou en famille, les années ont passé depuis votre arrivée au Canada. Ni les hivers québécois ni les multiples démarches administratives n’ont entamé votre amour pour ce pays et votre motivation à vous y installer définitivement. Aujourd’hui, plus que jamais, vous avez à cœur de demander la citoyenneté canadienne, une étape importante dans votre vie d’expatrié, qui marque le point final officiel de votre statut temporaire et le début d’une nouvelle aventure. Mais que signifie être citoyen canadien ? Quels sont les droits, responsabilités et privilèges qu’incombe ce nouveau statut ? Des questions importantes à se poser avant d’entamer vos démarches…

L’examen, le serment et la cérémonie de citoyenneté

Chaque année, des centaines de milliers d’immigrants acquièrent la citoyenneté canadienne. Plus d’un Canadien sur cinq est né à l’étranger. Le taux de naturalisation, le processus par lequel les immigrants se voient accorder la citoyenneté, s’avère plus élevé au Canada que dans d’autres pays accueillant un grand nombre d’immigrants. Mais devenir citoyen canadien implique de respecter certaines exigences, notamment administratives. Au-delà du processus technique, vous êtes également tenu de :

  • connaître le Canada, et
  • prêter serment et allégeance à Sa Majesté la Reine.

L’examen de citoyenneté

Votre dossier accepté, vous devrez, dépendamment de votre âge et de votre situation, passer l’examen de citoyenneté ou une entrevue, qui permettent aux autorités d’évaluer vos connaissances du Canada. Les questions portent sur des sujets tels que le système électoral, les droits et responsabilités d’un citoyen, l’histoire et la géographie du pays. Le guide d’étude officiel (et gratuit) Découvrir le Canada : Les droits et responsabilités liés à la citoyenneté permet de se préparer à l’examen.

Pour en savoir plus sur la préparation à l’examen de citoyenneté et à l’entrevue, consultez la page dédiée du site d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Le serment de citoyenneté et la cérémonie

L’examen réussi, vous serez convoqué à la cérémonie de citoyenneté, au cours de laquelle vous allez prêter allégeance à Sa Majesté la Reine Élizabeth II et à ses successeurs, et affirmer par là votre engagement à respecter les responsabilités et privilèges que confère la citoyenneté canadienne. Après avoir signé le formulaire du serment et avoir chanté l’hymne national Ô Canada, un certificat de citoyenneté vous sera remis.

Pour en savoir plus sur la préparation à la cérémonie de citoyenneté, consultez la page dédiée du site d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Qu’entend-on par droits et responsabilités ?

Devenir citoyen permet d’acquérir des droits supplémentaires par rapport aux résidents permanents. À la liberté de religion, de pensée, d’expression, s’ajoutent par exemple le droit de détenir un passeport canadien, qui permet de voyager et d’obtenir au besoin la protection consulaire du Canada. En tant que nouveau citoyen, vous acquérez également le droit de vote et d’éligibilité aux élections fédérales, provinciales, territoriales ou municipales.

Au Canada, ces droits s’accompagnent également de responsabilités morales à savoir :

  • respecter les lois du pays ;
  • répondre à ses propres besoins et à ceux de sa famille (avoir un emploi et prendre soin de ses proches) ;
  • participer à un procès en tant que juré ;
  • s’impliquer au sein de la communauté ;
  • protéger l’environnement et le patrimoine.

Pour en savoir plus sur les droits et les responsabilités liés à la citoyenneté canadienne, consultez la page dédiée du site d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

La citoyenneté multiple

Le Canada fait partie des pays qui accordent à leurs citoyens le droit d’avoir la citoyenneté de plus d’un pays. En devenant Canadien par naturalisation, vous êtes par conséquent autorisé à conserver votre nationalité antérieure. Mais attention, la citoyenneté multiple n’est pas reconnue ni autorisée dans tous les pays. Vous pourriez devoir respecter les lois et règlements de votre pays d’origine, par exemple y effectuer votre service militaire. De plus, si votre pays d’origine ne vous accorde pas le droit d’être citoyen de plusieurs pays, vous devrez renoncer à votre nationalité d’origine. Pensez donc à bien vous renseigner auprès de l’ambassade de votre pays d’origine avant de demander la citoyenneté canadienne.

Bon à savoir enfin, depuis 2016, tout citoyen canadien ayant une double nationalité voyageant au Canada doit être muni d’un passeport canadien pour pouvoir entrer sur le territoire. Pensez à prendre votre passeport lorsque vous et vos proches sortez du territoire !

Auteur : Aude Maignien

Diplômée de l’École du Louvre et de la Sorbonne, Aude est une passionnée de culture sous toutes ses formes. Curieuse et créative, elle aime jouer avec les mots, connecter les idées et développer des concepts pour faire passer des messages et générer de l’émotion. Installée depuis 2012 au Québec, elle n’a de cesse de (faire) découvrir la Belle Province.

Autres conseils d'experts

L'immigration au Québec est une compétence partagée entre la province et l'État fédéral. Comment fonctionne ce dispositif unique au Canada ?

Publié le : 20 septembre 2019

Entamer la conversation et apprendre à connaître de parfaits inconnus lors d’un événement vont requérir une certaine dose de courage et d’ouverture. À moins de connaître quelques astuces qui vont faciliter votre approche et mettre tout le monde en confiance !

Publié le : 08 novembre 2019