En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 15 octobre 2014

Combien de temps dédier à la recherche d'emploi ? (2/2)

Que vous soyez déjà installé au Québec ou que vous soyez en recherche d'emploi à partir de votre pays d'origine, il est intéressant de diversifier vos actions de recherche d'emploi. C'est un sujet qui occupe votre esprit. Plus vous y pensez, plus vous y consacrez des journées entières. 

- Est-ce que cette méthode vous convient ? 

- Est-elle efficace ? 

- Avez-vous réussi à décrocher des rendez-vous ? 

Nous vous présentons une série de 2 articles sur le sujet. Puisez parmi ces quelques idées afin de sortir du tourbillon de la recherche d'emploi et dynamisez votre recherche. Ce deuxième article complète le premier par diverses suggestions à intégrer dans votre démarche pour décrocher votre prochain emploi au Québec.

Mieux communiquer

Si vous souhaitez mieux communiquer, il est préférable de rédiger de courtes phrases dans votre CV et vos courriels. Cela s'applique également lorsque vous parlez à quelqu'un de votre projet professionnel.

Trouver des mots précis et susciter l'intérêt

Ça y est, 

- vous avez identifié votre code CNP (Classification nationale des professions) avec l’aide du site d'Emploi Québec,

- vous avez trouvé le titre utilisé pour un emploi dans vos compétences, 

- vous avez même identifié, sur LinkedIn, 5 personnes exerçant cette fonction dans votre industrie. Mais vous cherchez toujours les mots qui vous décrivent au mieux et suscitent de l'intérêt auprès de vos interlocuteurs. Dans les pays anglo-saxons, le sommaire du CV et votre message de 30 secondes (elevator pitch) doivent être composés avec les bons mots clés. Si vous tournez en rond, pourquoi ne pas essayer de vous décrire dans une autre langue ? 

- Vous maîtrisez l'anglais ? Tentez de vous décrire en anglais ... cela pourrait raffiner votre message et le rendre clair et bref. 

- Si l'espagnol est votre langue natale, pourquoi ne pas profiter de cette zone de confort pour préciser votre idée et revenir ensuite au français ?

Partager

Comme dans plusieurs de nos articles, nous vous proposons de ne pas vous isoler en cette période d'adaptation à un nouveau pays. 

- Premièrement, n'hésitez pas à aller au cinéma ou à découvrir un musée entre vos séances de travail. Les rencontres réseaux sont souvent une bonne façon de rencontrer des personnes et de comprendre davantage la culture de votre pays d'accueil. Si vous êtes à Montréal, consultez Montreal5a7

- Ensuite, sachez que vos efforts ont de fortes chances de porter fruits si vous êtes dans l'échange. Dans le 1er article, nous vous proposions de travailler avec un autre chercheur d'emploi. Vous pouvez aussi identifier un référant qui vous accompagnera dans :

- les préparations aux entretiens, 

- la relecture de vos communications, 

- les pistes complémentaires à explorer. 

- Mais aussi, cette personne sera présente si vous avez des périodes de découragements ou pour partager vos succès ! 

- Quelles sont les actions qui font avancer votre recherche d'emploi ? 

- Quelles sont celles que nous vous avons suggérées que vous mettrez en application ?   

 Marilène Garceau Directrice associée Kennedy Garceau

Contacts/informations : www.kennedygarceau.com 

Tél. France : +33 1 47 66 31 56 – Tél. Canada +1 514 850 1138

Courriel : contact@kennedygarceau.com 

Auteur : Kennedy Garceau

Depuis votre pays d’origine, nous accompagnons votre recherche d’emploi, votre compréhension des différences culturelles et votre installation au Canada

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Peut-on inscrire son enfant dans une école anglophone ? Une question loin d’être anodine dans la seule province francophone du Canada.

Publié le : 25 avril 2019

Entamer la conversation et apprendre à connaître de parfaits inconnus lors d’un événement vont requérir une certaine dose de courage et d’ouverture. À moins de connaître quelques astuces qui vont faciliter votre approche et mettre tout le monde en confiance !

Publié le : 26 avril 2019