En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 11 décembre 2018

Du vocabulaire pour le temps des fêtes

francisation v vocabulaire noel fêtes

Apprendre le français avec la méthode Par ici a l’avantage de vous plonger directement dans la pratique quotidienne de la langue. Ses auteurs ont eu la bonne idée de fractionner les apprentissages en suivant les saisons. Or, l’arrivée de l’hiver coïncide avec… le temps des fêtes ! Profitons de ce moment de convivialité pour nous familiariser avec, à n’en pas douter, l’un des vocabulaires les plus utiles de l’année !

Pendant les fêtes, on se réunit 

Autour de Noël et de la Saint-Sylvestre se vivent des moments de bonheur partagés en famille et entre amis. C’est le moment de nommer les membres de la famille avec les termes qui les définissent pour les présenter aux amis et inversement. Invité à une fête à la bonne franquette ? Sachez que vous n’aurez pas besoin de vous mettre sur votre 36 pour y aller. Comprenez que cela se fera sans cérémonie. En arrivant, vous pourrez vous assoir sur le banc de quêteux, meuble qu’on retrouve dans l’entrée d’une grande majorité de foyers québécois, pour ôter vos bottes. Soyez attentif à ne pas prendre le volant si vous prenez une brosse, qui signifie que vous auriez trop bu ! Et si l’on vous propose de vous tirer une buche, inutile d’aller dans la forêt à la recherche d’un morceau de bois pour alimenter le feu. Cette expression est un appel à ne pas rester isolé et à prendre une chaise pour vous joindre au groupe. Vous aimez danser ? Ne refusez pas le rigodon, une danse traditionnelle québécoise typique de cette période de l’année, et lâchez tout quand vos hôtes vous diront : « Swing la bacaisse dans l’fond d’la boite à bois pis attache ta tuque avec d’la broche », soit en d’autres termes : arrête ce que tu fais et viens avec nous, ça va décoiffer.

Au chalet ou dans le Sud

La tradition est d’aller au chalet pendant les congés, même s’il risque d’y avoir du monde à la messe, c’est-à-dire qu’il peut y avoir foule. Faute de chalet, les nouveaux arrivants peuvent aller à l’hôtel ou louer un appartement, voire une maison pour quelques jours, ou bien partir au soleil dans le Sud : Caraïbes, Mexique, Floride… Tout cela implique d’apprendre à communiquer sur le nombre de chambres, la disponibilité ou l’emplacement, tout en faisant attention de ne pas se faire passer un sapin ou, si vous préférez, de ne pas se faire escroquer. Pour se rendre sur le lieu de villégiature, on se réfère aussi à la méthode d’apprentissage, qui explique entre autres comment acheter les billets de train, d’avion ou quels termes utiliser pour les transports. Dans la foulée, on va visiter la région, cuisiner, lire face au foyer crépitant… Autant de mots de vocabulaire qui, bien qu’appris dans ce contexte, seront forcément utilisés dans d’autres circonstances.

Dans la même lignée, cette saison de la méthode permettra d’apprendre à reconnaitre les indispensables vêtements qui vont avec l’hiver. Il ne s’agit pas seulement de savoir nommer mitaines, pantalons, manteaux, collants et autres tuques. Par ici enseigne aussi comment les choisir et s’en servir de façon adéquate, ainsi que leur prononciation : « J’ai trouvé une paire de bottes rouges, mais la pointure est trop grande. »

L’hiver, on multiplie les activités

C’est aussi le moment d’aller jouer dehors et d’apprendre à chausser des raquettes, à faire du patin, à dévaler les pistes à ski et à jouer au hockey. Surtout, on découvre comment verbaliser le tout en utilisant le vocabulaire adéquat. On parle de ses loisirs, de ses passions, qu’on gratte la guitare ou qu’on aime lire, développant ainsi considérablement son champ lexical pour s’intégrer. Saviez-vous qu’une autre façon de se fondre dans un milieu est d’en adopter les traditions culinaires ? Régalez-vous d’un ragout de pattes de cochon, un mets traditionnel de la cuisine québécoise, ou d’une tourtière du Lac-Saint-Jean. Un gâteau en forme de buche complète souvent le repas de Noël. Pour finir, si l’on vous propose un Minuit, chrétiens, sachez qu’il s’agit de cantiques chantés en cette période joyeuse de l’année. Vous voilà fin prêt à attaquer l’hiver et ses festivités !

***

Nouvel arrivant ? Saviez-vous qu’il existe des méthodes adaptées à l’apprentissage du français d’une façon originale, qui vous plongent directement dans une ambiance québécoise avec toutes les situations de la vie quotidienne ? La méthode Par ici en fait partie !

Auteur : Éditions MD

Depuis près de 50 ans, les ouvrages des éditions MD sont choisis, année après année, par les parents et les enseignants, du préscolaire à l’université. La réputation de la maison s’est bâtie grâce à la cohérence de sa ligne éditoriale : dans chaque livre, un contenu rigoureux et une démarche pédagogique claire, en conformité avec les programmes et en phase avec les besoins des lecteurs.

Autres conseils d'experts

Tiens ton bout, l'hiver achève !

Publié le : 22 mars 2019

Le Permis Vacances-Travail (PVT) est une formidable opportunité de découvrir la vie au Québec et de poser les bases d'une immigration plus durable. Voici les clés pour en tirer pleinement parti !

Publié le : 02 avril 2019