En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 11 novembre 2015

Entête du CV : 7 secondes pour convaincre

Tic tac tic tac… Un recruteur passe en moyenne 7 à 10 secondes à lire les CV qu’il reçoit. Il est donc nécessaire de le séduire dès les premières lignes de votre candidature. Alors comment se vendre? Qu’est ce qu’une bonne accroche et comment la rédiger?

Le titre de poste, élément indispensable

C’est un élément trop souvent négligé par les candidats. Pourtant c’est ce que doit identifier le recruteur en premier. Il s’agit d’influencer sa perception de votre candidature en lui indiquant dès le départ que vous pouvez répondre à son besoin. Alors comment choisir son titre? 

Rien de plus simple! Vous devez reprendre celui qui figure sur l’offre d’emploi pour laquelle vous postulez. 

Dans le cadre d’une candidature spontanée, renseignez-vous sur les appellations à l’interne ou indiquez un domaine d’activité ou un service (ex : service des communications). 

Rappelez-vous, vous devez faciliter le travail du recruteur en lui faisant savoir en coup d’œil ce que vous avez à lui offrir. 

Profil ou sommaire des compétences

Cette rubrique qui précède votre expérience ou votre formation est votre  « trailer », votre bande annonce. Autrement dit, dans le cadre de votre recherche d’emploi, il s’agit d’un résumé de votre valeur ajoutée, qui doit convaincre le recruteur de lire l’ensemble de votre CV. Concrètement, qu’est ce que c’est? Et comment le présenter?

Tic tac tic tac… Cette rubrique composée de 7 à 8 points, doit répondre aux exigences du poste, qui figurent dans l’offre. Vous devez donc y mentionner vos années d’expérience, votre formation pertinente, vos principales compétences et qualités utiles au poste. Vous pouvez aussi inclure dans cette rubrique les langues que vous parlez et les logiciels que vous maitrisez.

En résumé

Vous devez parler le même langage que celui du recruteur, choisissez donc un vocabulaire proche de celui de l’annonce et conforme au marché du travail au Québec.

N’hésitez pas à vous documenter sur l’entreprise pour une candidature qui interpellera encore davantage votre futur employeur!

Vous souhaitez aller plus loin? La Fondation Ressources Jeunesse vous propose des ateliers, formations et rencontres individuelles avec un conseiller en emploi pour vous outiller et vous accompagner dans votre recherche d’emploi.

Auteur : FRJ

L’histoire de la FRJ commence en 1979, à partir d’une vision partagée entre le Père Jacques Dostie et Robert Busilacchi, celle que le travail est un vecteur d’intégration sociale dans la société Québécoise. Depuis 40 ans la FRJ, Organisme à But Non Lucratif (OBNL) est un acteur important et reconnu dans le secteur de l’emploi à Montréal.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

F92f9a13 ba7e 44b3 8ae8 bdc4daeb4d39
La Fédération des chambres de commerce du Québec est à l'origine d'un programme destiné à mettre en relation les nouveaux arrivants en recherche d'emploi et les employeurs en région qui peinent à recruter faute de main-d'oeuvre.

Publié le : 11 février 2019

6c63f478 ade1 49b9 b570 68730c426716
L’hiver, le plus dur n’est pas forcément de savoir conduire sur chaussée glissante. Des actes anodins, comme trouver une place de parking praticable et retrouver son véhicule à l’endroit où on l’a garé, sont en réalité semés d’embûches.

Publié le : 11 janvier 2019