En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Et si vous économisiez sur vos impôts ?

Publié le 20 février 2020

Tous les nouveaux arrivants au Québec n’ont pas d’emblée un statut de salarié. Parfois il faut savoir jongler avec des activités qui font soit office de revenu principal, soit en complément d’une autre source de revenus. Travailleurs autonomes, apprenez à déclarer vos dépenses de façon à payer le moins d’impôts possible.

Qui est concerné ? 

« Toutes celles et tous ceux qui arrivent au Québec et y sont résidents fiscaux ont le droit de bénéficier de ces remises d’impôts » déclare Gerry Vittoratos, spécialiste fiscal chez , qui rajoute que c’est une belle porte d’entrée temporaire pour les immigrants. En effet ces derniers n’ont pas forcément accès à un emploi dès leur arrivée ou parfois, l’un des conjoints travaille et l’autre souhaite débuter en douceur et s’adapter à son rythme. La technologie offre cette possibilité, il suffit d’une application pour proposer ses services, ou d’un site via les plateformes d’hébergement web et le tour est joué. 

Déclarations provinciale et fédérale

Au Québec, on exige deux déclarations d’impôts, l’une pour le fédéral (le Canada) et la deuxième le provincial (Québec). Si vos revenus principaux sont issus d’une activité autonome, votre déclaration comportera un formulaire additionnel pour déclarer ces revenus.  Si vous avez un emploi principal et qu’en plus vous réalisez des travaux de rénovation par exemple, vous devrez rajouter ce formulaire (T2125 au fédérale, TP-80 au provinciale). Vous pourrez très facilement vous procurer en ligne. Sachez également que si vous gagnez moins de 30 000 $ sur 12 mois d’affilée, vous ne devez pas charger de TPS/TVQ.

Comment réduire mes impôts

En qualité de travailleur autonome, vous avez la possibilité de réduire une partie des charges liées à votre activité :

🡪 Vous avez dépensé certaines sommes pour faire de la promotion pour votre airbnb? Vous pourrez le déduire. 

🡪 Votre bureau est chez vous? Vous pouvez soustraire une partie du loyer, ou du prêt hypothécaire, au pourcentage de la surface utilisée comme local professionnel exclusif.

🡪 Même chose si vous voulez amortir votre véhicule, en calculant au prorata du kilométrage, que vous aurez pris soin de noter minutieusement, pour chaque trajet lié uniquement à vos déplacements professionnels. 

 Attention cependant, vous devez non seulement conserver chaque facture, mais en plus elle doit avoir un rapport direct avec vos services. Afin de ne laisser aucun justificatif de côté, utilisez une application qui vous permettra de les stocker en les prenant simplement en photo au fur et à mesure. Gerry Vittoratos encourage vivement une bonne organisation: « un investissement dans un bon logiciel de comptabilité vous permettra aussi de bien économiser ». 

Profiter de l’incitatif à l’investissement accéléré 

Lorsque vous faites l’acquisition d’un bien matériel pour votre entreprise, cela va de soi que vous ne pouvez déduire le coût entier dès la première année, puisqu’il vous servira pendant plusieurs années. Afin que les entreprises puissent amortir plus vite le coût de leur investissement, le gouvernement fédéral a mis en place une nouvelle réglementation. Il s’agit de l’incitatif à l’investissement accéléré, qui permet jusqu’au triplement du taux d’amortissement dès la première année. C’est une aide énorme permettant d’investir sans attendre et d’avoir une déduction immédiate quand c’est nécessaire, pour la mise en place d’un nouveau contrat ou d’un projet par exemple. 

Cependant, Gerry Vittoratos met en garde contre la facilité de dépenser sans compter en pensant que la déduction d’impôts permet de rentrer dans ses frais. La meilleure façon de faire gagner de l’argent à son entreprise, d’après le spécialiste, est de le conserver. C’est un faux calcul que de croire qu’on économise parce que l’on a droit à des allègements fiscaux ! 


Nouvel arrivant et travailleur autonome au Québec ? Faites-vous aider par ImpôtExpert. Apprenez les astuces pour économiser et avancez étape par étape dans la déclaration jusqu’à l’envoi direct via le site aux deux paliers gouvernementaux (provincial et fédéral) des impôts.

Auteur : ImpôtExpert

ImpôtExpert logiciel d’impôt - Plus d’un million de Canadiens choisissent ImpôtExpert chaque année. Fiez-vous aux 20 années d’expérience d’ImpôtExpert au service des contribuables canadiens.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Le cadre immigrant doit faire face aux mêmes enjeux que les autres travailleurs, et relever des défis insoupçonnés.
Publié le 08 septembre 2020
Quel est l'impact réel des mesures gouvernementales de soutien aux étudiants étrangers ?
Publié le 09 juin 2020