En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 10 avril 2019

L’historique ou la cote de crédit : une spécificité d'ici

emprunt banque cote de crédit historique

En Amérique du Nord, les prêts des établissements financiers se font classiquement en fonction de vos revenus, mais aussi de votre capacité à rembourser les sommes que vous empruntez. Or, cette capacité est mesurée grâce à votre historique de crédit, auquel nous allons vous initier ici pas à pas.

Bien comprendre votre cote de crédit

C’est votre état de santé financière, le sésame qui vous ouvre les portes des prêts. Il renseigne sur votre capacité à respecter vos engagements financiers. À partir du moment où vous devez faire un prêt ou même payer un loyer, ou dans n’importe quelle situation où vous devez financer un bien, vous devez démontrer que vous êtes capable d’honorer les paiements. C’est à ça que sert votre historique de crédit qui informe de l’état de vos dettes et de vos paiements hypothécaires. C’est un peu comme une note qui permet à votre interlocuteur de s’assurer de votre solvabilité. Seulement voilà, en tant que nouvel arrivant, vous n’avez pas encore passé assez de temps et réalisé suffisamment d’opérations pécuniaires pour prouver que vous êtes un bon payeur. Il vous faut donc constituer un dossier de crédit le plus rapidement possible.

Constituez votre dossier de crédit

Pour débuter, il vous faut une carte de crédit en plus de la carte de débit proposée par l’établissement dans lequel vous avez vos comptes. Ne partez pas en courant, la carte de crédit n’est pas destinée à vous endetter, c’est même l’inverse puisqu’elle vous permet de suivre toutes vos dépenses en un coup d’œil. Pour simplifier, on peut dire que la carte de débit correspond à la carte à débit immédiat utilisée outre-Atlantique, et la carte de crédit à celle à débit différé. En payant avec cette dernière, c’est comme si vous empruntiez de l’argent que vous devez rembourser tous les mois, à la date d’échéance. Chaque facture que vous acquittez le plus rapidement possible, que ce soit la téléphonie mobile, le fournisseur d’accès Internet, votre PV de stationnement ou Hydro-Québec, vous fait gagner des galons confirmant que vous avez les capacités à faire face à vos obligations financières. Les institutions concernées envoient le détail de votre façon de payer aux agences d’évaluation du crédit. C’est ainsi que petit à petit, vous allez avoir un historique de crédit qui vous suivra durant toute votre vie nord-américaine.

Les astuces pour avoir une belle cote de crédit

Dans la précipitation à vous fabriquer un passé de bon payeur, vous allez peut-être céder à la tentation d’avoir plusieurs cartes de crédit. C’est totalement inutile, ne multipliez pas les risques d’oubli et contribuez ainsi à créer l’effet inverse. Suivez les dates limites de paiement et adhérez au prélèvement automatique. Bien qu’il soit conseillé de payer la totalité de la somme à la date limite requise, vous pouvez aussi vous acquitter de la part minimale si vous n’êtes pas en mesure de le faire. Ne dépassez pas le plafond et demandez à ce qu’il soit temporairement augmenté si vous avez des besoins ponctuels. Attention toutefois de ne pas demander plusieurs fois durant une même année qu’on augmente votre limite de crédit. Enfin, de manière générale évitez d’aller au-delà de 75 % de la somme autorisée. Payez vos factures en temps et en heure, quelles qu’elles soient. Un seul chèque sans provision ternit un dossier de crédit. En conservant ces bonnes habitudes, vous aurez une belle cote de crédit.

Consultez votre cote de crédit

Si par malheur vous ne pouvez honorer vos paiements, ne faites pas l’autruche. La société québécoise est basée sur une confiance réciproque. Prenez les devants en proposant une entente à l’amiable. Il vaut toujours mieux payer de petites sommes que rien du tout. Enfin, consultez votre cote de crédit au moins une fois par an afin de la connaître ou de vérifier que vous n’êtes pas victime de fraude. Equifax et TransUnion sont les principales agences qui récoltent toutes les informations financières vous concernant et les divulguent avec votre autorisation aux organismes qui en font la demande. C’est le cas lors d’un prêt hypothécaire par exemple. Lorsque vous signez une demande de prêt ou de carte de crédit, vous autorisez l’institution à vérifier votre « note » financière. Pour conclure, suivez le conseil d’Aminata Fall chez Desjardins : « Prenez les bonnes habitudes dès le départ en vous rapprochant des experts qui ont l’habitude des nouveaux arrivants ».

***

Nouvel arrivant au Québec ? Prenez contact avec les conseillers pour créer votre historique de crédit. Vous pouvez préparer votre rendez-vous en vous informant directement sur le site Desjardins.

Auteur : Desjardins

1er groupe financier coopératif au Canada. Afin de faciliter votre intégration, nous vous accompagnons pour tous vos besoins financiers.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Vous voulez immigrer au Canada ? Encore faut-il déterminer le programme qui vous correspondra le mieux !

Publié le : 14 juin 2019

Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas familier avec les assurances que ce milieu vous est fermé, bien au contraire !

Publié le : 12 juin 2019