En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience En savoir plus
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 06 novembre 2019

Immigrer au Québec en famille

immigrer tudes famille québec

Il y a plusieurs voies pour venir vivre au Québec. L’une d’elles, qui gagne de plus en plus en popularité auprès des familles, est de suivre des études en formation professionnelle. Si étudier à l’étranger est pour beaucoup une belle aventure, cela représente également de nombreux défis, notamment si vous choisissez de venir accompagné des membres de votre famille. Voici quelques éléments à savoir avant de vous lancer. 

Qui peut vous accompagner ?

La qualité des programmes, les nombreuses opportunités d’emplois et la qualité de vie sont des facteurs déterminants dans le choix des étudiants internationaux de suivre une formation au Québec. Pour ceux qui sont déjà en couple ou qui ont des enfants, cela peut être considéré comme un frein à l’immigration, alors qu’il n’en est rien. Effectivement, il est possible d’inclure son son conjoint de fait, son époux et ses enfants à charge dans son projet. Le statut de conjoint de fait devra être démontré avec des documents attestant d’une cohabitation d’au moins une année au moment de présenter la demande commune.

Assurez-vous de fournir toute l’information requise sur votre projet, et de justifier que vous avez la capacité financière pour subvenir à vos besoins et à ceux des personnes à votre charge durant votre séjour.

Sachez toutefois qu’il n’y a aucune garantie que votre demande ou celles des membres de votre famille soient approuvées par l’immigration.

Les possibilités d’immigration 

Permis d’études

En ce qui vous concerne, vous aurez un permis d’études qui vous permettra de suivre des cours dans un établissement d’enseignement désigné (EED). Selon votre pays de provenance, ce document ne vous exonère pas de l’obtention d’un visa de visiteur ou, plus généralement encore, d’une autorisation de voyage électronique (AVE). La majorité des étudiants sont autorisés à travailler à temps partiel (jusqu’à 20 heures par semaine) pendant une session d’études normale, et à temps plein pendant les congés prévus au calendrier. De plus, à la suite de votre formation, vous pourriez avoir accès à un permis de travail postdiplôme dont la durée variera en fonction de la durée de votre formation, si votre formation était d’une durée d’au moins 8 mois ET de 900 heures et plus.

En revanche si votre conjoint choisit d’étudier aussi pour une durée de plus de six mois, il devra obtenir sa propre admission dans un établissement d’enseignement désigné et faire une demande de CAQ et de permis d’études.

Permis de travail ouvert pour le conjoint accompagnateur

Si la durée de vos études est de six mois et plus, votre conjoint pourrait bénéficier d’un permis de travail ouvert. Cela lui donnera l’autorisation de travailler à temps plein pour n’importe quel employeur, partout au Canada et pendant toute la durée de votre permis d’étude.

Statut de visiteur

Votre conjoint peut aussi vous accompagner simplement comme visiteur. Étant donné que ce statut est l’équivalent d’un statut de touriste, il ne lui sera pas possible d’occuper un emploi durant cette période.

Et les enfants ?

Vos enfants peuvent vous accompagner eux aussi et leur statut ne sera pas le même selon leur âge. La scolarité est gratuite pour les jeunes ayant entre 5 et 16 ans, au 30 septembre de l’année en cours.

5 ans et moins : Un statut de visiteur peut être suffisant puisque le permis d’études n’est pas obligatoire. Ils pourront intégrer l’école à condition que le statut du parent soit toujours valide le jour de leur rentrée scolaire et le demeure tout au long de leurs études. L’école préscolaire (maternelle) est accessible à partir de 5 ans, même si une réforme en cours doit en permettre l’accès progressif dès 4 ans, d’ici 2021.

De 6 à 16 ans : Les enfants doivent avoir leurs propres documents d’immigration (CAQ et permis d’études) avant leur arrivée, même s’ils sont liés à votre statut.

Plus de 16 ans : S’ils veulent poursuivre des études postsecondaires, ils doivent obtenir une admission dans un établissement, avoir un CAQ et un permis d’études et faire leurs propres démarches d’immigration.

Vous voulez entreprendre des études au Québec, seul ou en famille ? Québec métiers d’avenir, le représentant officiel des centres de formation professionnelle du Québec peut vous aider dans vos démarches, et ce, gratuitement. Que ce soit pour vous orienter dans le choix de votre formation ou de la région où vous aimeriez vous installer, la vérification de votre admissibilité ou encore pour planifier votre arrivée, l’équipe de Québec métiers d’avenir possède toute l’expertise et les compétences nécessaires pour vous permettre de réaliser votre projet.

Auteur : Québec métiers d'avenir

Éducation internationale est la coopérative sans but lucratif mandatée par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec pour coordonner la promotion des études en formation professionnelle à l’étranger.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Entamer la conversation et apprendre à connaître de parfaits inconnus lors d’un événement vont requérir une certaine dose de courage et d’ouverture. À moins de connaître quelques astuces qui vont faciliter votre approche et mettre tout le monde en confiance !

Publié le : 08 novembre 2019

L'immigration au Québec est une compétence partagée entre la province et l'État fédéral. Comment fonctionne ce dispositif unique au Canada ?

Publié le : 20 septembre 2019