Logo color

Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 06 mars 2017

L’accès à l’immobilier pour les nouveaux arrivants

Certains décident d’acheter immédiatement un bien en arrivant au Québec, quand d’autres veulent attendre un peu et s’imprégner des couleurs des quartiers avant de choisir le leur…  Il n’y a pas de règles dans l’acquisition d’un bien immobilier, si ce n’est celle de bien préparer votre projet en choisissant l’établissement financier qui répondra à vos attentes et qui préparera avec vous les étapes à suivre.

Étape 1 : Le budget de A à Z

Au prix d’achat du condo ou de la maison, il convient d’ajouter divers frais, lesquels au final, pèseront dans la balance du budget. Sachez que vous devrez envisager une somme variant entre 3 et 5% de la valeur de votre propriété. Il s’agit essentiellement de frais d’inspection, d’évaluation, des honoraires du notaire, du droit de mutation (la fameuse taxe de « Bienvenue »). Il est possible que vous deviez envisager d’y ajouter des frais liés aux remboursements de dépenses payées de manière anticipés par l’ancien propriétaire, tels que les taxes foncières et scolaires, les frais de copropriété, voire les comptes d’électricité ou de gaz si le vendeur les a réglés à l’avance. 

Étape 2 : le dossier de crédit 

Au Canada, comme partout en Amérique du Nord, c’est votre historique de crédit qui va vous ouvrir les portes du prêt immobilier. Pour avoir la possibilité de contracter un prêt, il faut prouver que vous êtes un bon payeur et que vous n’avez aucun paiement en retard. Or les remboursements dans votre pays d’origine n’entrent pas en ligne de compte pour savoir si vous payez régulièrement les sommes débitées sur votre carte Visa par exemple, ou si vous avez les moyens financiers de régler vos dettes. C’est pour cette raison qu’il est important de faire la demande d’une carte de crédit dès votre arrivée et surtout d’honorer les paiements sans aucun retard.

Une fois que le dossier de crédit est monté, certaines institutions financières peuvent rédiger une lettre officielle communiquant la somme maximale que vous êtes capable d’emprunter, sans toutefois révéler les conditions d’emprunt ou la somme que vous avez investie. Cette pré-autorisation est un gage du sérieux de votre démarche et rassure surtout le vendeur sur votre capacité à acquérir son bien.

Étape 3 : Les financements 

En principe, il faut prévoir une mise de fonds de 20% du prix d’achat, les 80% restants pouvant être empruntés à l’établissement financier. Dans ce cas précis, on évoque un financement qu’on appelle « conventionnel ». Si vous n’avez pas les 20% requis ou ne souhaitez pas les bloquer dans un prêt immobilier, vous devez savoir que la Loi canadienne sur les banques n’autorise pas les prêts d’un montant supérieur à 80% de la valeur de votre achat, s’ils ne sont pas assurés. Rassurez-vous, vous avez l’option de financement avec un assureur hypothécaire. Dans ce cas il vous faut tout de même apporter 5 à 20% de la valeur la propriété.

Étape 4 : Préparer ses documents

Une fois votre bien amoureusement choisi et le rendez-vous planifié avec votre conseiller financier, vous devrez produire quelques documents tels que la lettre de votre employeur, les fiches de salaire prouvant votre solvabilité actuelle, mais aussi le prix de vente de votre futur chez vous.

***

En tant que nouvel arrivant, vous pouvez bénéficier d’une aide personnalisée grâce à votre conseiller Desjardins, en prenant rendez-vous avec l’Équipe des Nouveaux Arrivants et en assistant aux conférences sur l’immobilier :  

Auteur : Desjardins

1er groupe financier coopératif au Canada. Afin de faciliter votre intégration, nous vous accompagnons pour tous vos besoins financiers.

En savoir plus


Autres conseils d'experts

L’immigration est un défi, quel que soit son pays d'accueil. Vous n’avez peut-être pas eu le temps de préparer votre venue comme vous le désiriez.

Publié le : 17 octobre 2017

Les campus québécois n’offrent pas seulement la possibilité d’étudier ils accueillent également une riche vie communautaire.

Publié le : 16 juillet 2017

Publicité
Publicité
Publicité