Logo color
Toutes les informations pour immigrer, vivre, travailler et étudier au Québec (Canada)

Publié le 04 avril 2018

L’assurance vie au Québec : un produit vraiment différent !

assurance vie au québec

Vous pensiez qu’une assurance-vie est juste une façon de payer moins d’impôts pour vos légataires et qu’une assurance maladies graves ne sert à rien ? Détrompez-vous ! Au Québec, ces produits n’ont pas seulement un intérêt stratégique pour les particuliers : la fiscalité qui les encadre est également originale et innovante. 

Pas d’impôts sur la succession

Dans certains pays, les frais de successions sont tellement élevés que les personnes concernées souscrivent des assurances vie dans le seul but d’alléger les héritiers du paiement de ces taxes. La (très) bonne nouvelle c’est que l’impôt successoral n’existe pas au Québec et qu’en plus, les prestations d’assurance vie versées aux bénéficiaires sont non imposables. Ça c’est le volet protection de ses proches. En parallèle et parce qu’il n’y a aucune raison pour ne pas penser à vous-même, il existe aussi des produits qui vont vous permettre de récupérer la quasi totalité de vos versements. L’assurance maladies graves en fait partie. Pour connaître les différentes configurations, prenez rendez-vous avec votre conseiller en sécurité financière qui étudiera avec vous vos besoins.

Que faire en cas de maladie grave ? 

Une situation de maladie grave impose, dans des conditions souvent difficile, de rapidement planifier le volet matériel des dépenses. Comment vivre le quotidien quand les revenus sont amputés ? Si un des parents doit se mettre en disponibilité pour s’occuper d’un enfant malade, qui va pallier le manque pécuniaire ? Pendant ce temps les factures ne connaissent aucun répit. L’hypothèque du logement, Hydro-Québec, voire des médicaments qui ne seraient pas couverts par le régime d’assurance-maladie provinciale, autant de paiements qu’il est impossible de suspendre… C’est là qu’intervient l’assurance maladies graves. En vertu d’une telle assurance, le diagnostic d’une pathologie grave déclenchera le versement unique d’une somme préalablement définie dans le contrat. Par ailleurs, si aucun problème sérieux de santé ne vient perturber  votre vie et si votre contrat comprend une clause garantissant le remboursement des primes sous cette condition, la quasi totalité du montant des primes payées pourrait être  récupérée, nette d’impôts.

L’assurance de léguer quelque chose

Personne n’a envie de laisser ses proches dans le besoin en cas de disparition soudaine. L’assurance-vie est un moyen sûr de protéger votre entourage le cas échéant. Vous pouvez y prétendre quels que soient vos revenus, en fonction desquels vous aurez ajusté le montant des versements mensuels. Plusieurs options s’offrent à vous.

- L’assurance-vie temporaire, qui comme son nom l’indique, vous laisse le choix de la durée de souscription, qui peut aller d’un à vingt ans. Les bénéficiaires reçoivent des prestations uniquement si le décès intervient pendant cette période, mais pas s’il a lieu après sa fin.

- L’assurance-vie permanente n’a pas de durée déterminée puisqu’elle ne prend fin qu’avec le décès du souscripteur.

- Encore plus complète, l’assurance-vie universelle propose un petit plus sous forme d’un fonds dans lequel il est possible d’effectuer des placements à l’abri de l’impôt. Par ailleurs, avec l’option « libérée » que comporte ce type d’assurance, vous pourriez aussi payer des primes pour une durée déterminée et bénéficier, à titre d’assuré, d’une protection tout au long de votre vie. En plus, le montant des  primes versées pourrait  être récupéré sous certaines conditions.

Là encore votre conseiller en sécurité financière vous orientera quant à l’option qui pourrait être la plus avantageuse dans votre cas.

Prenez contact avec les conseillers de l’équipe Nouveaux Arrivants ou un Conseiller en sécurité financière de Desjardins Sécurité financière, cabinet de services financiers qui communiqueront avec vous à propos des assurances vie et maladies graves. Vous pouvez également préparer votre rendez-vous en vous informant directement sur le site Desjardins.

Auteur : Desjardins

1er groupe financier coopératif au Canada. Afin de faciliter votre intégration, nous vous accompagnons pour tous vos besoins financiers.

En savoir plus

Autres conseils d'experts

Ea2f7b26 2937 409b ad8e 8cf055f54e42
Le Canada a beau avoir deux langues officielles, il n’en demeure pas moins que le français, parlé par plus de 80% des gens, est largement majoritaire au Québec. L’apprentissage de la langue reste un outil indispensable pour une intégration réussie dans la province francophone.

Publié le : 20 mars 2018

E127c20b db22 46ff 92a6 d0d104eee0b4
Nombreux sont les immigrants qui connaissent des difficultés à se faire des amis québécois. De toutes les questions liées à l'immigration, celle de l'intégration sociale est sans doute l'une des plus sensibles, car elle l'une des plus imprévisibles avant son arrivée.

Publié le : 11 avril 2018